Le HTC One A9 obtiendra ses mises à jour deux semaines après les Nexus

L’« événement » organisé par HTC aux États-Unis s’est déroulé d’une façon quelque peu étrange. Aucun public, une retransmission directement faite avec l’Internaute regardant la présentation officielle du HTC One A9, un smartphone 5 pouces équipé du Snapdragon 617,  mais ce n’est pas tant les moyens de présentation qui comptent…encore que.

htc one a9 officiel

Vous l’avez tous remarqué, le HTC One A9 va très vite être retenu comme l’« iPhone de HTC » étant donné qu’il reprend quasiment trait pour trait son cousin de chez Apple. À vrai dire, même le CEO de l’entreprise basée à Taïwan a osé la comparaison en clamant que ce nouveau modèle serait une très bonne alternative à l’iPhone, un engagement pouvant s’avérer à double-tranchant.

Une autre promesse a été faite au cours de la présentation officielle de ce smartphone souhaitant se démarquer des autres (un comble). De part son écran plus petit, un software plus allégé contenant notamment moins de bloatware (applications natives) et surtout des fonctionnalités annoncées inédites sur un tel produit, l’un des points majeurs de ces fonctions inédites pour un terminal Android concerne les mises à jours dont bénéficiera le HTC One A9.

Ainsi, en se basant sur les Nexus de Google connus pour être les premiers smartphones à bénéficier des mises à jours Android, HTC a déclaré que le One A9 obtiendrait ces mêmes mises à niveau deux semaines après les Nexus.

C’est en tout cas ce qui est annoncé pour la version débloquée. Quinze jours après le déploiement sur les terminaux Nexus, le HTC One A9 devrait être atteint par la continuité de la vague, une particularité assez intéressante qui se prouve également par le fait qu’il est le premier smartphone non Nexus à disposer d’Android 6.0 Marshmallow. Reste à savoir combien de temps HTC parviendra à tenir cette régularité de mise à jour.

Pour ce qui est des versions sous opérateurs, HTC a ses dernières années tenu à renforcer son efficacité au niveau du déploiement sur ses modèles sous abonnements, notamment lors du bond de Jelly Bean à Kit Kat. Son engagement était de 90 jours d’attente et un peu moins pour les éditions Google Play. Pour l’instant, le constructeur semble s’y tenir, pourvu que ça dure.

via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
HTC U12 Plus : date de sortie, prix et fiche technique

Le HTC U12 Plus est enfin officiel ! Le flagship doit permettre au constructeur taïwanais d’enfin se relancer sur le marché des smartphones après une succession d’années très compliquées. La marque a perdu tout le crédit qu’elle avait obtenu auprès des…