HTC ne promet pas de mises à jours mensuelles de sécurité

Maj. le 6 octobre 2015 à 14 h 03 min

Au cours de l’été dernier, nous vous annoncions qu’une faille de sécurité mettait à mal la quasi-totalité des smartphones fonctionnant sous Android. Rendant les hackers capable de prendre le contrôle de certaines fonctionnalités de votre téléphone (son micro pour vous enregistrer par exemple), la faille Stagefright a récemment engendré deux nouvelles versions, et a poussé Samsung à entreprendre une récurrence dans ses mises à jour destinée à la sécurité de ses mobiles. Ainsi, il déclarait vouloir en déployer mensuellement.

htc resultats officiels 2e trimestre

Très rapidement, d’autres constructeurs se sont rendus à l’évidence que permettre à leurs clients de profiter de ces mises à jour correspondait à un service après-vente de qualité Google et LG les premiers. Ils se sont donc s’alignés sur la firme coréenne afin d’assurer un suivi régulier de leurs modèles. Curieusement, le président d’HTC America a posté ce weekend un tweet annonçant un différent positionnement par rapport à la concurrence.

Supprimée depuis, la publication datait du 3 octobre postée peu de temps après avoir officialisé ses modèles passant sous Android 6.0, déclarait que la marque taïwanaise déploierait bien des mises à jours régulières mais cependant, qu’il était « invraisemblable » de penser pouvoir respecter une cadence mensuelle.

htc mise a jour stagefright

Cette déclaration a été réalisée après plusieurs questions posées par des internautes au PDG. Les utilisateurs d’HTC s’étonnaient de ne voir aucunement mentionné le constructeur au sujet de ces mises à jours alors que les autres principales marques promettaient un support régulier. Dans un souci d’honnêteté probable, Mackenzie a donc annoncé que selon lui, cette méthode était surréaliste et, plutôt que de ne pas tenir une promesse, préférait ne pas en faire du tout.

Qui a raison : Samsung, Google, LG ou HTC ? Est-il vraiment impossible d’assurer une régularité dans les mises à jour sécurité des appareils Android ? Ce qui est sûr, c’est que certains sont en train de se frotter les mains face à ces déclarations, John Chen, patron de BlackBerry se préparant à lancer son BlackBerry PRIV, alliance d’Android et d’un système sécurité concocté par la firme canadienne, renommée pour sa protection des données.

via

Réagissez à cet article !
  • iAndroid

    A force de licencier, HTC n’a peut-être plus suffisamment de personnel dans leur département développement pour assurer les mises à jour.

    • Brice Jeay

      je pense aussi en plus sa fait depuis vendredi les theme ne sont pas publier :/

  • job13016

    C’est une forme d’honnêteté que d’autres non pas forcément.

    • Koska2

      D’autant que Google (côté nexus) peut se permettre de « promettre » des MaJ aussi régulière, mais quand au seins de ta gamme, tu a autant de terminaux qu’il y a de ride sur le visage VGE, et surtout avec une forte fragmentation des versions d’android et de surcouche, il parait effectivement peu vraisemblable qu’ils puissent mettre à jour tout leurs smartphone tout les mois….

      Et d’autant plus, il ne faut pas l’oublier, qu’une mise à jours n’est pas toujours synonyme de mieux….

  • crachoveride

    Et Sony dans tout ça? Il n’ont rien promis? Qu’en est il des maj et de la sécurité de leur coté?

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Quel smartphone LG acheter en 2017 ?

LG, c’est celui que l’on appelle l’autre coréen. Le grand rival de Samsung brille dans ses contrées avec des produits grand public très appréciés. Hélas, sur le marché des smartphones il n’est pas reconnu à sa juste valeur. LG propose des smartphones de grande qualité. Nous avons donc fait une petite sélection des smartphones LG à acheter en 2017.

Galaxy S9 : le capteur d’empreintes sera mieux placé que sur le Note 8 !

Le placement du capteur d’empreintes se confirme par l’intermédiaire d’une image provenant de S-Health l’application santé du constructeur. Alors que sur le Galaxy S8 et Note 8 de nombreux utilisateurs n’ont pas spécialement apprécié le placement, les choses changent, Samsung apprend de ses erreurs.