HTC : désormais ce sera la réalité virtuelle avant les téléphones

Maj. le 21 février 2018 à 17 h 03 min

La réalité virtuelle semble être montée à la tête de HTC. Le fabricant taiwanais que tout le monde connait pour ses smartphones jadis incontournables, se dit sur le point de prendre un nouveau virage: celui de la réalité virtuelle. Dans une interview récente accordée à The telegraph, Cher Wang, l’actuelle présidente de la compagnie affirme que les smartphones ne sont plus une priorité pour HTC.

HTC Vive Pre
Le casque de réalité virtuelle Vive Pre de HTC

Cela fait un moment déjà que les téléphones du fabricant taiwanais ne crèvent plus le plafond. La faute à une concurrence redoutable qui a éclipsé la plupart de ses modèles phares. En témoignent les ventes faméliques du One M9 pourtant annoncé challenger de l’iPhone 6S l’année passée.

D’échec en échec, HTC a fini par trouver un second souffle dans la technologie VR. Là au moins, son imposant casque Vive Pre a réussi à capter l’attention de tous. Est-ce cela qui a poussé Cher Wang à déclarer que la réalité virtuelle représentait désormais l’avenir de la marque?

« La réalité virtuelle est quelque chose dont on nous parle depuis 20 ou 30 ans, à travers le cinéma, les livres et à l’arrivée, c’est du concret…Nous avons toujours été à la pointe de l’innovation…Nous avons dû repenser notre vision du téléphone (…) en nous demandant comment nous pouvions le décliner autrement, comme avec la réalité virtuelle ».

Beaucoup pensent -et on ne saurait les blâmer- que HTC fait là un pari risqué, principalement pour des raisons économiques. Etant donné que la sortie du Vive Pre n’est prévue que pour le 29 février, il n’y a pas encore de certitude absolue sur son prix. Néanmoins, les rumeurs parlent de 1500 $, soit pratiquement le double des tarifs de l’Oculus Rift (700 $ hors transport) et de la Playstation VR (800 $). Mieux, le casque exigerait un PC aux capacités musclées que l’on peut évaluer à 1400 $ minimum sur le marché.

On comprend vite que si HTC ne résout pas rapidement cette équation économique, son produit élitiste risque de ne pas toucher les masses. Et même dans le cas où la firme de Taiwan s’alignerait sur ses concurrents, il faudra quand même débourser 2000 $ au moins pour pouvoir profiter dans les meilleures conditions de son gadget. Pas donné à tout le monde!

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !