HTC Desire 600 et Desire 200, une sortie imminente !

Alors que l’annonce officielle du HTC M4, petit frère légitime du HTC one se fait toujours attendre, voilà que deux nouveaux appareils portant les noms de HTC Desire 200 et HTC Desire 600 viennent d’apparaître dans la nature. Ainsi tandis que le premier a été aperçu lors d’un dépôt de certification, effectué à Taiwan, le second vient de montrer le bout de son nez dans les listings du benchmark GFCBench. Après avoir différencié les générations précédentes des terminaux de la gamme par des lettres, il semblerait que la société se soit finalement décidée à adopter une dénomination par chiffres.

HTC Desire 600 et Desire 200, deux nouveaux appareils d’entrée de gamma apparaissent dans la nature

A en croire le dépôt de certification taïwanais, le HTC Desire 200 devrait se doter d’un écran 3,5 pouces d’une connectivité 3G et d’une batterie 1500 mAh. Des caractéristiques qui le rapprochent déjà du HTC Desire C sorti, il y a tout juste un an, et dont il sera, contre toute vraisemblance, le successeur. Pour rappel, le HTC Desire C dispose d’un écran 3,5 pouces d’une résolution de 320 X 480 pixels.

HTC-Desire-C

Un HTC Desire 200 pour succéder au HTC Desire C ?

Déjà plus intéressant au vu des spécifications révélées par GFCBench, le HTC Desire 600 est dual SIM. Il tourne sous Android 4.1.2 et se dote d’un processeur cadencé à 1209 MHz et d’un GPU Adreno 203, ce qui laisse supposer que son processeur n’est autre que le Qualcomm Snapdragon Play qui devrait se décliner ici dans sa version dual core, compte tenu de la résolution d’écran de l’appareil, à savoir 960 x 540. Toutefois, la possibilité de la présence d’un processeur Snapdragon 200 n’est pas non plus à exclure mais si dans le cas présent, il serait sous cadencé, le CPU en question pouvant tourner jusqu’à 1,4 Ghz. A noter qu’il semble avoir été conçu par HTC Europe, on est donc quasiment sûrs qu’il sera distribué sur notre continent.

Inutile de préciser que les HTC Desire 200 et HTC Desire 600 sont des appareils d’entrée de gamme qui, faute d’être en mesure de faire remonter le chiffre d’affaire d’HTC devraient au moins augmenter le nombre de terminaux vendus.

Réagir à cet article