HTC dément vouloir créer une entreprise dédiée à la réalité virtuelle

Après que la co-fondatrice et PDG Cher Wang a signalé que la réalité virtuelle devenait le principal objectif de la firme taïwanaise, beaucoup de rumeurs ont circulé. Faisons le point.

Une fois qu’HTC a annoncé que toute sa concentration allait sur la réalité virtuelle, des spéculations sont apparues sur le fait que sa branche dédiée à ce domaine devienne une société indépendante. Sont-elles justifiées ?

Rappelons d’abord que le casque de réalité virtuelle de la firme, le HTC Vive Pre sera disponible en précommande le 29 février, pour une expédition en avril. Pour en revenir aux spéculations qui nous intéressent, le postulat de base est le suivant : selon cette information, HTC et Cher Wang détiendraient ensemble 100 % de la division de réalité virtuelle.

On ne sait pas combien serait détenu par HTC, ni combien sa PDG en obtiendrait. Elle a toutefois signalé au CES qu’une firme indépendante pour la réalité virtuelle sera créée et qu’elle pourrait opérer en dehors du giron d’HTC.

L’entreprise taïwanaise s’est d’ailleurs empressée de nier cette indépendance dans un communiqué de presse, où elle nous affirme qu’HTC « va continuer à développer sa branche dédiée à la réalité virtuelle afin d’assurer une valeur marchande maximale pour les actionnaires ».

La firme a déclaré publiquement que les actions cotées avaient mis en évidence ses difficultés au sein du marché du smartphone. Se négociant il y a quelques années à 37,18 $, l’action ne se vend plus actuellement qu’à 2,28 $. Le One M9 de cette année n’était pas compétitif en cette fin d’année 2015 sur le marché, et les ventes ont drastiquement chuté de 35 %.

Néanmoins, il reste de l’espoir pour HTC. La compagnie est pressentie pour fabriquer deux Nexus cette année. Rappons que l’entreprise fut à l’origine du premier produit de la série, le Nexus One, en 2010.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article