Honor 5C : comment le processeur Kirin améliore les performances et l’autonomie

Honor a présenté le 20 juin un nouveau smartphone, le Honor 5C. La marque promet d’excellentes performances et une autonomie remarquable grâce notamment au nouveau processeur Kirin 650. Nous avons étudié ce SoC plus en détail. Voici comment il améliore les performances et l’autonomie du Honor 5C.

Meilleur prix :

Depuis maintenant une semaine, le Honor 5C est officiel. Une fois encore le constructeur montre tout son savoir-faire en proposant un smartphone au rapport qualité-prix incroyable.

À 199 euros, le Honor 5C affiche un tarif très abordable. Pourtant, la technologie présente dans ce smartphone permet d’afficher d’excellentes performances, comparables à celles des flagships de 2015 selon les premiers benchmarks. Le Honor 5C affiche par exemple de meilleures performances que certains milieu de gamme vendus 100 euros plus chers.

Son processeur Kirin 650 gravé en 16 nm accompagné de 2 Go de RAM fait des merveilles et permet d’offrir une excellente autonomie. L’appareil photo est également soigné avec 13 mégapixels à l’arrière et une ouverture f/2.0. A l’avant on a droit à 8 mégapixels.

Le design est encore une fois très réussi et l’écran de 5,2 pouces Full HD tient ses promesses. Ajoutez à cela la présence d’Android Marshmallow et la surcouche EMUI 4.1 et vous avez tous les ingrédients d’un smartphone réussi. C’est bien simple pour ce prix et avec cette fiche technique il est difficile de trouver mieux. Mais revenons-en à l’essentiel du sujet : le processeur Kirin 650. Nous l’avons étudié en détail et voici tout ce qu’il faut en savoir.

Un processeur maison pour des prix contenus

Pour ceux qui ne le sauraient pas, les processeurs Kirin sont en quelque sorte des processeurs maison. Honor qui appartient à Huawei peut donc profiter de la technologie créée par le géant chinois. Ainsi, Honor n’a aucun coût de R&D sur ce composant, et surtout il n’a pas à payer ses processeurs à un autre fabriquant, Samsung ou Qualcomm.

Ainsi, les coûts sont largement réduits. Cette stratégie permet à Honor de proposer des smartphones dotés de processeurs très puissants, parfaitement optimisés pour EMUI, surcouche créée par Huawei également. On a donc des smartphones Honor équipés de processeurs maison aux coûts très réduits ce qui permet à la marque de proposer des prix très abordables.

Nous avons pu le constater dès les premiers produits, et notamment le Honor 7 sorti en septembre 2015 qui a clairement fait exploser la marque en France. Bien évidemment, les processeurs Kirin ont été passés au crible dès les premiers appareils et on doit bien avouer que les performances sont surprenantes. Il faut dire que Honor et Huawei ne ménagent pas leurs efforts pour proposer des technologies dernier cri.

Une architecture Big.Little pour optimiser les performances

La première particularité du processeur Kirin 650 du Honor 5C est son architecture Big.Little. Il faut savoir que le SoC est constitué de 8 coeurs A53 très économes en énergie : 4 coeurs 1,7 GHz moins puissants et 4 coeurs 2GHz plus puissants.

L’architecture Big.Little va faire en sorte de ne pas toujours activer tous les coeurs en même temps. En utilisation normale, les coeurs moins puissants sont activés pour économiser l’énergie. Lorsque l’utilisateur passe sur une utilisation plus intensive, lorsqu’il joue par exemple ou qu’il utilise un grand nombre d’applications en même temps, les coeurs plus puissants s’activent.

Ceci permet donc au Honor 5C d’afficher de très bonnes performances pour tous les types d’usage tout en économisant au maximum l’énergie utilisée.

Couplé à un processeur graphique Mali T-830 optimisé pour le jeu et à 2 Go de RAM, le Honor 5C offre de très belles performances en jeu. La puce graphique deux fois plus performante que celle du Kirin 620 présent dans le Honor 4X par exemple. D’ailleurs, sur les sessions de jeu, le Honor 5C affiche de bien meilleures performances que ses concurrents sur cette gamme de prix.

La gravure en 16 nm fait des miracles

Pour proposer un design assez fin tout en conservant une belle autonomie, Honor a fait le choix d’un processeur Kirin 650 gravé en 16 nm. Cette gravure est extrêmement fine, plus petite qu’un cheveu humain qui fait entre 50000 et 80000 nm.

C’est bien simple, à l’heure actuelle seuls les mobiles très haut de gamme comme l’iPhone 6S et sa puce Apple A9 utilisent cette méthode de gravure. Le Honor 5C est le seul smartphone milieu de gamme à proposer une telle technologie.

Vous l’aurez compris, cette gravure en 16 nm permet d’afficher d’excellentes performances mais surtout d’optimiser l’autonomie. La gravure très fine permet un gain de performances de 65% par rapport à une gravure en 28 nm, plus répandue.

Du côté de l’autonomie, cette méthode de gravure permet de laisser plus d’espace sous la coque et donc diminue la chauffe. Et qui dit moins de chauffe dit économie d’énergie. Ainsi, le Honor 5C offre un gain d’énergie de 40% par rapport à un processeur gravé en 28 nm. Couplé à la batterie de 3000 mAh et aux optimisations d’EMUI 4.1, le Honor 5C offre une excellente autonomie.

Ajoutez à cela une excellente accroche réseau grâce à l’expertise de Huawei en la matière (une double antenne est intégrée au Honor 5C) et vous obtenez un téléphone au tarif d’entrée de gamme affichant des performances dignes des meilleurs milieu de gamme.

Vous l’aurez compris, ce processeur Kirin 650 est doté de toutes les technologies nécessaires pour faire du Honor 5C un des smartphones les plus performant et offrant la meilleure autonomie sur cette gamme de prix. De quoi vous faire craquer ?

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

Pas de commentaires