Heetch : les taxis mettent la pression sur Google et Apple pour sa suppression

Date de dernière mise à jour : le 18 mai 2016 à 13 h 56 min

Heetch, une nouvelle application de transports entre particuliers, est montrée du doigt par les taxis, qui estiment revivre là ce qu’ils avaient vécu avec UberPop, qui a été interdit en France.

Les taxis s’engagent-ils dans une mise à mort de l’application ? En tout cas, les premières offensives ont commencé puisque la FNDT (Fédération nationale du taxi) a transmis une mise en demeure à Google et Apple afin qu’ils enlèvent ce nouveau service de chacun de leurs stores, selon nos confrères de Rue89.

Pour les chauffeurs, Heetch a un « caractère illicite ». Et pour étayer ce fait, ils argumentent par un arrêté de la préfecture de juin dernier, qui signale l’interdiction « d’applications de type UberPop », qui avait fait tant polémique en France.

Selon eux, Heetch est également visé sur ce texte. Elle est d’ailleurs 5e des applications les plus téléchargées sur le Play Store. Rappelons que le retrait d’UberPop avait également été demandé par François Hollande.

L’avocat de la FNDT précise que « tant que Google et Apple n’étaient pas au courant du caractère illicite de l’application, ils n’avaient aucune raison de la retirer. Nous sommes convaincus de leur bonne foi ». Google n’a pas souhaité faire de commentaires sur cette affaire, et a juste signalé que les applications qui enfreignent ses règles d’utilisation étaient ôtées de leur magasin.

Heetch estime lui que ses services s’inscrivent parfaitement dans un cadre légal. Elle ne prétend pas faire concurrence aux taxis et se définit comme étant « une solution de mobilité nocturne ». Son concurrent pouvait vous localiser à tout moment, espérons que ce n’est pas le cas pour cette application.

Alors qu’Uber avait été forcé de retirer son service en France après le verdict de la cour d’appel de Paris, ce nouveau service n’est pour le moment pas inquiété. Même si les deux cofondateurs ont été mis en examen pour « pratique commerciale trompeuse » et « exercice illégal de la profession de taxi ». Le verdict tombera le 22 juin prochain.

Via

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Ophi

    c’est marrant, les lois anti trust ne s’applique pas à c’est chien de taxi ?

  • dRik

    Ils commencent à nous les briser les taxis.

    C’est la fin du monopôle les gars, il faut vous y faire.

    • iAndroid

      Jamais, les sociétés de taxis sont un lobby qui arrive toujours à ses fins et en plus le pouvoir cautionne leur violence.
      Maintenant c’est pire aux abords des gares où ils se croient tout permis et où les flics doivent avoir pour consigne de s’occuper des VTC.
      Pour Google je n’ai pas d’idée mais pour Apple, les chauffeurs de taxis pourraient occuper les Apple Store franciliens et là ça bougerait très vite.

  • Berserk79

    C’est ça la compétitivité , la mondialisation et la crise , ce sont là les nouveaux mots du millénaire !!! Il faudra s’y faire !!!

  • tuxinator

    C’est comme ça, des centaines de métiers vont disparaître dans les prochaines décennies, et c’est pas nouveau si tout le monde s’y met on va pas s’en sortir. Encore uber concurrence directement les taxis autant là ce n’est pas vraiment la même chose….

    • joe2x

      En effet nous n’avons pas d’idée pour le moment, mais pas mal de boulot vont disparaitre et pas sur qu’ils seront remplacé.

  • Nailek

    Ouais enfin les chauffeurs de Heetch ne gagnent quasiment rien et sont extrêmement limité en nombre d’heure par semaine.
    Ça permet d’arrondir les fin de mois, pas d’avoir un salaire. Tout en augmentant le « pouvoir d’achat ».

    A chaque Heetch que j’ai pris j’ai toujours été agréablement reçu par le chauffeur.
    Le prix est affiché AVANT la course, et c’est dans l’ordre de 50% de ce que propose un taxis.
    Donc non, au niveau du consommateur, y’a pas photo, je ne reviendrais jamais chez les taxis, avec des mentalités pareille.
    Comme ça a été répété des milliers de fois, au lieu de se plaindre et de tout casser, ils devraient plutôt penser à s’améliorer (et je ne parle pas du prix, qui leur est imposé).

    • joe2x

      Ce n’est pas le taxi qui le fixe le prix mais une réglementation pour qu’il y ait un prix commun.

      Mais sinon c’est claire que c’est un peu abusé, pour 20€ tu fais pas grand chose comme km

      • Nailek

        « Ce n’est pas le taxi qui le fixe le prix mais une réglementation pour qu’il y ait un prix commun. »
        Hem, c’est exactement ce que j’ai dis. -> « qui leur est imposé »

        Mais oui ok :D