Très Haut Débit : pour Orange, la décision de SFR de fibrer seul va retarder son déploiement

Depuis l’annonce de SFR, nombreux sont les spécialistes des télécoms et autres représentants du gouvernement à craindre l’implosion du fameux Plan Très Haut Débit de France lancé par l’Etat Français. Aujourd’hui, c’est Stéphane Richard, le président-directeur général d’Orange, qui a tenu à donner son opinion sur le projet de SFR et sur ses conséquences sur le déploiement du très haut débit. Qu’est ce que Orange préconise pour parvenir à déployer le haut débit ?

orange sfr

L’annonce de SFR a donné à certains opérateurs des envies d’indépendance et de conquête du territoire à grand coup de fibre optique. Bouygues Telecom réfléchirait en effet lui aussi à déployer sa fibre seul dans tout l’hexagone. L’Etat français lui, regrette la décision prise par SFR et se dit prêt à faire concessions pour préserver le Plan Très Haut Débit de France. 

Pour Orange, la décision de SFR va faire perdre du temps à tout le monde

Lors de la présentation des chiffres du second trimestre d’Orange, le président-directeur général  Stéphane Richard est revenu brièvement sur le plan de SFR. Au lieu de fustiger le plan et ses diverses régulations, le dirigeant a appelé à la conciliation. Selon lui, le Plan Très Haut Débit de France doit cependant être quelque peu ajusté pour devenir plus efficace :

Nous pensons que le cadre de régulation, tel qu’il existe aujourd’hui, fonctionne. Il faut peut être l’ajuster à la marge pour gagner en temps et en efficacité. Mais globalement, il n’y a pas lieu de le remettre complètement en cause.

L’opérateur historique se prononce donc en faveur de son maintien et privilégie donc la concertation avec le gouvernement français. Pour Stéphane Richard, renier le Plan Très Haut Débit aujourd’hui reviendrait à faire du perdre du temps à tous les opérateurs. Le PDG tacle aussi la volonté de SFR de déployer son réseau en parallèle de celui d’autres opérateurs :

Dans les régions peu denses, ça n’a aucun sens de construire en parallèle plusieurs réseaux

Stéphane Richard a réaffirmé l’engagement d’Orange à participer à l’amélioration de la couverture réseau voulue par le gouvernement. Le PDG souhaite pourtant de plus investissements de la part de l’Etat pour déployer les 6.000 et 12.000 antennes mobiles 4G supplémentaires pour recouvrir l’ensemble de la France.

L’opérateur joue donc la carte opposée de celle de SFR et tend la main au gouvernement et à ses subventions. Une attitude qui tranche un peu mais reste cohérente avec l’accord passé entre Orange et le département des Hautes-Pyrénées pour déployer sa fibre sur 90% du territoire sans aides publiques.

Stephane Richard a aussi précisé que selon lui, le Plan Très Haut Débit de France, devrait permettre l’avénement effectif du très haut débit sur la toute la France en 2022. Orange croit donc encore à la pertinence et à l’efficacité du plan. D’autres opérateurs vont-ils s’aligner sur cette prise de position ?

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Honor 6A vs Moto e4 : lequel choisir pour la rentrée 2017 ?

Le Honor 6A et le Moto e4 sont deux smartphones proposés à 170 euros. Les cibles sont les jeunes adolescents en quête de leur premier smartphone. Les deux terminaux proposent un bon rapport qualité-prix, mais lequel est le meilleur ? Réponse dans notre comparatif complet.

Hebdroid : T411 tout beau, la Nintendo Switch se plie, Trump se fait Amazon

Comme chaque semaine l’Hebdroid rassemble les meilleures actualités de la semaine, le bendgate de la Nintendo Switch, Trump fait perdre 6 milliards à Amazon et T411 et tout neuf tout beau après un ravalement de façade. C’est une semaine particulièrement chaude en plein mois d’août, voici le résumé de la semaine.

08e41ba5d8a8cd66f412102a09e44fc6:::::::::::::::::::