Hangouts 4.0 : passez du Wi-Fi au réseau mobile sans interrompre votre visioconférence

Date de dernière mise à jour : le 17 mai 2016 à 16 h 37 min

La toute dernière version de Hangouts, est récemment sortie et l’application pourrait nous réserver encore d’autres surprises. Des internautes ont fait une découverte à son sujet un peu par hasard, la possibilité de jongler entre réseau Wi-Fi et réseau mobile sans subir de coupure au niveau de votre conversation vidéo.

C’est un internaute habitué de la plateforme de discussion Reddit qui a présenté sa découverte à la communauté du site. Lors d’une discussion vidéo sur son smartphone et sous Hangouts 4.0, il est désormais possible de passer d’un réseau mobile à un réseau Internet et vice-versa sans avoir à subir une interruption de connexion et donc une coupure dans l’échange.

Si auparavant tout se bloquait et l’appel devait être relancé désormais, une légère pause d’une ou deux secondes est marquée avant de reprendre aussitôt comme si de rien n’était. C’est sans nul doute une petite avancée qui améliorera le quotidien de bon nombre de personnes ayant souvent recours à la visioconférence, que ce soit pour des raisons professionnelles ou autres.

Cette amélioration intervient notamment dans le développement du Projet Fi , le réseau mobile de Google. Ce réseau parvient à passer automatiquement du réseau mobile au Wi-Fi dès que le signal repéré est suffisamment bon. De ce fait, il semble logique que Google ait donné à un de ses logiciels la capacité de fournir une stabilité de communication. Cette amélioration devrait nous concerner de plus en plus, ne serait-ce qu’avec le développement du réseau LTE-U (Wi-Fi + 4G).

Hangouts 4.0 est disponible depuis peu. Arborant un nouveau look aux couleurs du Material Design cher à Google, cette nouvelle version apporte également une nouvelle liste de contacts, un nouveau mode de recherche, la possibilité de rédiger vocalement vos messages via Google Voice, la rédaction de statuts et la compatibilité avec Android Wear.

via

 

 

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article