Hadopi : les mails d’avertissement à la baisse en janvier, faut-il se réjouir ?

S’il y a un élément à retenir des derniers chiffres officiels émanant de la Hadopi, ce serait la nouvelle diminution des mails d’avertissement constatée sur le mois de janvier 2015. Mais de quoi s’agit-il exactement ? Tous les internautes suspectés d’avoir téléchargés illégalement ne reçoivent plus forcément d’avertissement. Mais ça ne signifie pas pour autant que la Hadopi est en perte de vitesse. Explications.

Hadopi, chiffres en baisse

Les derniers chiffres de la Hadopi (rapport officiel en pdf consultable ici) confirme ainsi la tendance observée ces derniers mois. Un petit récapitulatif est nécessaire. Faute d’un budget suffisant et toujours en attente d’une rallonge pour l’exercice à venir, la Haute Autorité pour la Diffusion des Oeuvres et la Protection des droits sur Internet n’a pas d’autre choix que de faire des coupes budgétaires.

En l’état donc, les traditionnels courriels d’avertissement sont ainsi de 83 640 sur la période constatée (janvier). Ce nombre s’élevait à 90 000 environ en décembre, ce qui représentait déjà une diminution par rapport au mois précédent. En fait, la Haute Autorité semble centrer ses efforts sur certains actes très ciblés (cliquer pour agrandir les statistiques).

Ainsi, les lettres recommandées sont reparties à la hausse. Il s’agit de la deuxième étape après la phase des avertissements. On note ainsi un nombre plus conséquent de 10 317 recommandés, soit une augmentation non-négligeable en cette période compliquée pour la Hadopi. Ils s’élevaient à 9018 en décembre seulement.

Au total, malgré cette grise mine de façade, les 4 millions d’avertissements initiaux ont été franchis en 5 ans, depuis la création de la Hadopi. Pour la seconde phase des lettres recommandées, il y a eu 413 417 envois. Et enfin pour l’ultime étape avant transmission du dossier au tribunal, 1636 cas furent traités. Notons par ailleurs que 80 d’entre eux sont examinés en janvier.

Pour finir, un dernier mot sur le budget global. Même si son existence ne fait pas, officiellement, sujet à débat. La Hadopi n’est plus dans les petits papiers du gouvernement actuel qui grignote au fur et à mesure le budget alloué à son action, ce qui rend d’autant plus difficile son action. Mais attention, cela ne veut pas dire que la situation ne pourrait pas rechanger un jour. Méfiance est mère de sûreté.

Réagissez à cet article !
  • Hugo

    Comme c’est dommage !

    • Ne t’inquiète pas, c’est sûrement passager. Te voila rassuré ? ^^

      • Hugo

        Oui merci !

  • Maxime Liege

    Putain il veulent pas accélérer les lettres ! J’ai mon père qui fais que DL tout les fims qui passent sous son nez ! je peux plus Arena sur WoW moi :o !!!!

  • Maxime Liege

    Putain il veulent pas accélérer les lettres ! J’ai mon père qui fais que DL tout les fims qui passent sous son nez ! je peux plus Arena sur WoW moi :o !!!!

  • guest.

    Le p2p, la solution a tous les problèmes ;)

    • Computeur

      c’est une erreur de croire cela, sans VPN, le téléchargement en P2p est la cible favorite d’Hadopi. Pour preuve, Une lettre d’avertissement reçu il y a 2 ans de ça.
      Cela m’à t’il résigné? Même pô, puisque j’ai droit jusqu’à 3 courriers (et relances confondues) sur une période de 1 an (après quoi le compteur revient à zéro)

      • guest.

        Sans vpn, moi j’utilise HideMyAss, c’est très utile : je telecharge beaucoup depuis longtemps, aucune lettre d’hadopi avec 4to de download sur t411 ;)

      • kAly

        J’ai aussi pris une lettre pour un film DL sur Cpasbien, depuis je prends mes films en DLL et je prend juste les séries en Torrent

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !