Hadopi : 138 condamnations en 8 ans, dont 66 cette année !

Il y a précisément 5 ans, Hadopi, la célèbre et tant décriée loi contre le téléchargement illégal, condamnait un individu lambda à 150 euros de contravention pour avoir téléchargé deux chansons de Rihanna. Quel est le bilan effectif de la loi anti-téléchargement ? Combien de personnes ont-elles été condamnées ? Combien de lettres d’avertissements ont-elles été envoyées ?

hadopi

Tandis que Netflix fait appel aux méthodes expéditives du Cartel de Cali pour lutter contre le téléchargement de la saison 3 de sa série événement Narcos, Hadopi arrive au 5ème anniversaire de sa toute première condamnation. C’est l’occasion de revenir sur les pratiques et les résultats de la fameuse loi.

Hadopi : 9,6 millions de mails d’avertissement envoyés en 7 ans d’existence !

Alors que certaines rumeurs attestent de la fin prématurée de la loi pour des raisons essentiellement budgétaires, le nombre de condamnations effectuées par le biais de la loi Hadopi grimpe en flèche cette année. En janvier, nous attestions seulement de 72 condamnations effectives sur les 7 ans d’existence de la loi. A l’époque, il s’agissait d’un chiffre particulièrement faible et nous avions cette sensation qu’Hadopi ne procédait au final qu’à peu de condamnations.

Mais selon les chiffres de juin 2017 dévoilé par NetxInpact, le bilan est beaucoup plus lourd. Aux 72 condamnations confirmées fin 2016 s’ajoute 66 pour un total de 138 en 8 ans. C’est loin d’être un chiffre conséquent mais il paraît clair que les autorités procèdent à de plus en plus de condamnations.Qu’est-ce qui explique cette hausse fulgurante des condamnations alors que celles-ci sont restées plutôt rares depuis la création de la loi ? A l’aide d’un nouveau système de traitement et d’information, les infrastructures d’Hadopi ont optimisé leurs méthodes.

Autres statistiques impressionnantes, Hadopi a envoyé jusqu’à 8,8 millions de mails d’avertissement et 800 000 rappels : soit un total de 9,6 millions de mails. Lentement mais sûrement, Hadopi est donc bien décidé à pourfendre les pirates.Pour rappel, si vous êtes condamnés par Hadopi vous risquez jusqu’à 1500 euros d’amende. La loi vous contraint en effet à prendre vos responsabilités et à garantir l’absence d’oeuvres téléchargées illégalement sur votre réseau internet.

Réagissez à cet article !
  • PriceTF141

    Hadopi ,la bonne blague !

  • itachi

    Et bien profond.

  • Bulldozer

    Tout ça pour des millions.

  • Nikushimi D

    Plus qu’a utiliser un vpn

  • Dans la pratique, si ils sont vraiment insistants, il faut acheter l’oeuvre et leur prouver qu’on l’a bien ! :)
    Rien ne t’empêche de télécharger des fichiers si tu les as déjà, il n’y a pas de violation de droit de propriété à ce moment là !

  • Gklmo

    Bah, il suffit de dire que quelqu’un a dû se connecter à notre wifi en piratant le mdp et l’affaire est réglée: ils savent à qui appartient le wifi qui a permis de télécharger mais ils ne savent pas qui a téléchargé

    • tapioka

      non le responsable c’est le propriétaire de la ligne internet! Par exemple si t’as des enfants qui téléchargent mais que l’internet est à ton nom, c’est toi qui est responsable de ne pas avoir suffisamment sécurisé ta connection.

      • Gklmo

        Il y a toujours moyen de déjouer la protection. Pour ce qui est des enfants je veux bien, mais si un voisin squatte le wifi ? On a beau changer le mdp, s’il a su le craquer une fois, il peut le refaire.
        On n’est donc pas responsable.

        C’est comme si quelqu’un te pique ta voiture et commet un cambriolage avec. On ne peut rien te reprocher

        • Alex

          C’est pas si facile de craquer un mot de passe, si tu utilise une clé wpa et qu’elle est assez longue c’est très proche de l’incrackable.

          • Gklmo

            Avec une bonne carte graphique, ça prend quelques minutes dans la plupart des cas, une heure pour un mdp très complexe

          • touk

            Tous les appareils qui se sont connectés sont marqués dans la box rien n’est plus facilement vérifiable si c’est vrai ou non et j’imagine que dans cette situation c’est à toi de prouver que ce n’est pas toi sinon ça serait trop facile.

          • Gklmo

            Innocent jusqu’à preuve du contraire. C’est à eux de prouver que j’ai téléchargé, pas à moi de prouver que ce n’est pas le cas

  • Gh0sT

    Il suffit simplement de ne pas telecharger les blockbusters sur les torrents mais sur les sites en direct download et on en parle plus

  • Ptichalouf

    Nan mais juste avec le partage de connexion que nous avons sur toute les box il suffit de dire que c’est pas nous c’est tout, l’adresse IP du partage de connexion ou interne et la même donc voilà nique toi hadopi

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Youtube : Google passe un accord en France pour lutter contre les pirates !

Afin de contrer les pirates, Google a signé hier avec l’Association française de Lutte contre la Piraterie Audiovisuelle un nouvel accord. Il sera désormais possible pour les ayant droits d’accéder plus facilement au Content ID de Youtube et ainsi lutter contre le vol d’oeuvres audiovisuelles sur la plateforme.

0ad84f48f00e09517265e9fb1375993cBBBBBBBBBBBBB