Contrôle parental : comment protéger vos enfants sur les réseaux sociaux ?

Les réseaux sociaux ont pris une part très importante dans nos vies et celle de nos enfants garder un certain contrôle parental est obligatoire. C’est un fait, même mineur ces derniers accèdent à Facebook, Instagram, Twitter etc… Comment leur expliquer l’importance de prêter attention sans les braquer. Voici des conseils indispensables pour vous aider à protéger vos enfants contre les dangers d’internet.

controle parental proteger enfants internet

Selon une étude publiée en juin dernier par Génération Numérique et le CNIL, 63,71% des 11-14 ans sont inscrits sur au moins un réseau social. Si de façon surprenante, le chiffre est en baisse (de 5 points), les usages ne sont eux pas forcément rassurants. Publication de photos en tout genre, communication avec des inconnus, méconnaissance sur capacité à supprimer des contenus postés, mensonge sur l’âge ou non-protection des données personnelles sont autant de problématiques inquiétantes pour les parents. Mais, à l’heure du smartphone, impossible de surveiller en permanence. Le mieux est donc de discuter et d’éduquer.Contrôler ce qui est diffusé sur les réseaux sociaux.

Tout doit-il être public sur les réseaux sociaux ? Absolument pas ! Il n’a pas besoin de mettre en public cette photo ou ce partage. Sur Twitter ou Instagram, il peut bloquer les personnes qui ne sont pas amies avec lui pour qu’elle ne voie pas ses contenus. Sur Facebook, il doit comprendre qu’il ne faut pas forcément accepter tout le monde. Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat… bloquent les enfants mineurs depuis la mise en place du RGPD.

Bien sûr de son point de vue d’enfant, avoir plein d’amis sur Facebook peut sembler une bonne chose. Un indicatif de popularité qui compte après tout dans certains milieux scolaires. Mais pourquoi ne pas lui demander par exemple de n’accepter que ses amis de l’école et de vous demander votre avis le reste du temps ? Sans tomber dans la censure, vous pouvez ainsi en discuter avec lui et expliquer les raisons de votre choix.

Comment protéger efficacement vos enfants sur les réseaux sociaux ?

Même si la tentation peut être grande, priver votre enfant d’accès à Internet, aux réseaux sociaux ou à son smartphone ne doit être une solution qu’en dernier recours. Si on peut espérer qu’il ne vous empoisonne pas pour se venger comme cette mère de famille aux États-Unis, vous prendrez tout de même le risque de le brusquer.

Tenter de lui faire trop peur n’aura pas forcément l’effet désiré non plus. Il pourrait ne pas vous prendre au sérieux et faire moins attention. Garder bien à l’esprit que cette génération est née avec Internet et sait donc utiliser les différents outils à sa disposition aussi bien si ce n’est mieux que vous. Le plus simple est donc de discuter sereinement en pointant les différents dangers et risques auquel il peut être confronté. Traitez-le à défaut d’adulte comme quelqu’un de responsable et que vous souhaitez avant tout protéger.  Aujourd’hui il existe des solutions pour les aider à se protéger sans pour autant les bloquer complètement à l’instar de la Bitdefender BOX 2 que nous avons pu tester. Le contrôle parental avancé pourrait être rassurant pour votre enfant comme pour vous.

La principale différence entre vous et lui sur les réseaux sociaux réside dans le fait qu’il ne connaît pas le monde sans eux. Mais, il peut comprendre l’intérêt de votre expérience passée en ligne et hors ligne. Informez-le, rappelez-lui à intervalles réguliers les mesures essentielles de prudence. Vous pouvez aussi mettre quelques règles en place sur les horaires d’utilisation ou le type de photos/contenus qu’il peut publier. Sans pour autant tomber dans l’excès.

Internet n’oublie jamais

C’est une notion qui peut sembler difficile à comprendre pour un enfant et évidente pour un adulte qui lit les informations de façon régulière. Il s’agit aussi peut-être du concept le plus compliqué à faire comprendre, mais c’est indispensable. Tout ce qui est posté sur Internet ne peut jamais ou presque être supprimé complètement. Il en restera toujours une trace quelque part. Une photo téléchargée, une capture d’écran des logs de conversation… La « magie » de Google fait ensuite le reste.

Et l’anonymat n’existe pas ou presque sur les réseaux sociaux. Même si des règles existent pour protéger la vie privée sur Facebook par exemple. Une adresse mail, un nom d’utilisateur, un compte sur un réseau social connecté à un autre site… Garantir un anonymat complet à l’heure actuelle relève aujourd’hui presque de l’utopie.  Ce serait problématique si une photo de sa première alcoolémie ressort lors de son premier entretien d’embauche par exemple ! Et il ne suffit pas de supprimer une photo ou d’effacer une conversation pour qu’elle disparaisse complètement.

Vous pouvez aussi lui donner des astuces pour utiliser la navigation privée ou un VPN par exemple si vous considérez qu’il est prêt pour cela. Il apprendra ainsi à protéger ses données et son identité numérique dès son plus jeune âge ! Il est également important d’enseigner à votre enfant comment bien sécuriser son compte Facebook ou celui qu’il utilise sur n’importe quel autre réseau social.

Réseaux sociaux : conserver une certaine discrétion

Vos enfants adorent faire des selfies. Tout seuls ou avec des amis et les partager ensuite sur Instagram ou leur page Facebook. Au-delà du risque d’accident mortel ou du besoin éventuel de consulter un psy, un selfie peut potentiellement contenir un véritable danger pour vous et votre enfant.

Quand il va prendre cette photo ou n’importe quelle autre d’ailleurs, il ne va regarder que la tête qu’il fait. Sans se soucier de ce qu’il peut y avoir à l’arrière-plan. Qu’il s’agisse de votre maison ou de son école, partager trop d’informations peut se révéler risqué, on ne nous apprend rien.

La même logique s’applique à la localisation. De nombreux réseaux sociaux incitent à partager l’endroit où on se trouve. On ne peut que vous conseiller de désactiver cette fonctionnalité sur les réseaux sociaux utilisés par vos enfants. Sinon, ces données accumulées finiront par dresser un tableau plutôt complet de ce que fait votre enfant à chaque moment de la journée. Savoir que n’importe qui peut accéder à cette information n’est pas très rassurant pour n’importe quel parent !

Avez-vous des enfants ? Quelle est votre politique concernant leurs usages des réseaux sociaux ? Quels sont les choses à éviter et les indispensables selon vous ? Partagez vos conseils avec les autres parents dans nos commentaires !

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !