Grâce à Samsung, les caloducs pourraient se généraliser dans les smartphones

Vous le savez sans doute, Samsung n’a pas opté pour un système de watercooling pour ses Galaxy S7 et S7 Edge, mais a opté pour un processeur, le S820, auquel la firme a rajouté des caloducs pour éviter leur surchauffe. Analyse.

Le constructeur coréen a présenté lors du MWC qui vient de se terminer ses Galaxy S7 et S7 Edge qui ont été au centre des attentions. La particularité de ces modèles c’est qu’ils sont déclinés en deux versions différentes : l’une avec un Snapdragon 820 et l’autre avec l’Exynos 8890, processeur maison de la firme.

Nous allons nous intéresser au modèle de Qualcomm. En effet, Samsung, échaudé par les problèmes de surchauffe du Snapdragon 810, a décidé de greffer au nouveau processeur de la firme américaine un système de caloducs permettant de refroidir efficacement le smartphone, ce qui est véritablement une première.

Déjà présent depuis longtemps dans le monde des PC, ce système permet de manière matérielle de refroidir le processeur dans des situations extrêmes. Les smartphones actuels se contentent d’utiliser du graphite ou tout simplement limiter de manière logicielle la puissance du chipset en cas de surchauffe.

La puissance du S810 avait été ainsi bridée. Mais cette avancée ouvre clairement de nouvelles possibilités pour l’avenir et Samsung fait figure de pionner dans ce domaine.

En effet, pour le moment les constructeurs n’y étaient pas très friands, tout simplement à cause de la faible durée de cycle d’un smartphone, qui est en moyenne changé tous les deux ans, les principaux constructeurs trouvaient que l’investissement ne valaient pas le coup au vu de cette péremption. La décision de Samsung pourrait bel et bien changer la donne, les problèmes de surchauffe pourraient bien faire partie du passé.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • vorach

    C’est principalement  » grâce  » à la mauvaise gestion de qualcom et de son fameux s810 !! Car le risque est trop grand pour les marques de récidivé sur ce problème au vu de la restructuration du secteur à une vitesse folle imaginer les répercussions ?! Maintenant malgré la bonne idée de généralisé attendons les résultats des premiers retours concret d’usage intensif

    • Majy

      Je pense que c’est plutôt mauvais signe les Caloduc du S7 , c’est plutôt Samsung je pense qui optimise assez mal ses proco

      • vorach

        Oui on est globalement d’accord c’est plus un pansements préventif qu’une avancée ! D’ailleurs L’exemple est fréquent bon nombre de smartphone on une gestion irréprochable de la température sans ce genre de combine

      • lemaitre

        Et sa surcouche aussi

  • applepie

    je vois que d’autres avant moi on déjà remarqué l’erreur, c’est à ce demandé si Samsung ne serait pas en train de devenir le nouvel Apple chez les journalistes : leurs innovations ont toujours la primeur !!!
    Bref, il n’y a pas si longtemps le Z5 était lui aussi présenté avec ces fameux caloducs…

  • Will

    Mais oui Samsung a inventé le heatpipe tout comme Apple a inventé le smartphone.

  • Soli

    Non :3 c’était le z2

  • lemaitre

    Et Xaiomi sur son Mi note pro de l’année dernière

    • Agent Du S.H.I.E.L.D.

      aussi