Grâce à Free les forfaits sans engagements représentent maintenant plus de 67%

Voilà un effet bien visible de Free dans l’arrivée du paysage des opérateurs français. En effet avant son arrivée les forfaits sans engagement ne représentaient qu’un quart des forfaits, ils représentent maintenant plus des deux tiers, 67,4 % pour être précis. 

Avant l’arrivée de Free dans le domaine des forfaits mobiles, Orange, SFR et Bouygues se partageaient les parts du gâteau et la très grande majorité des personnes possédaient un forfait avec un engagement d’un an ou deux. Les raisons étaient simples, si on était engagé notre forfait nous revenait moins cher, de plus les offres sans engagement étaient souvent moins bonnes.

Mais l’arrivée de Free en 2012 a totalement chamboulé le paysage mobile en France. Tout d’abord il a fait considérablement baisser le prix des forfaits avec des offres agressives, ensuite il a démocratisé les offres sans engagement.

Du coup tous les opérateurs ont fait pareil en proposant leurs propres offres sans engagement calculées sur celles de Free. Orange a mis en place Sosh, Bouygues B&You et enfin SFR a mis en place RED. Avec à chaque fois des offres à bas coûts et sans engagement. Bouygues est d’ailleurs le plus agressif en répondant du tac au tac à Free.

Résultat selon le dernier rapport de l’ARCEP, les offres sans engagement sont maintenant largement dominantes avec 67,4% des forfaits soit 34,2 millions de Français possédant un forfait sans engagement, ce qui est assez impressionnant.

En tout cas tout ceci est en faveur des Français qui ont notamment gagné en pouvoir d’achat grâce à l’arrivée de Free. Cependant l’opérateur n’est pas exempt de tout défaut à commencer par son réseau qui n’est pas le meilleur. Du coup on aimerait savoir, vous, avez-vous profité de l’arrivée de Free dans le paysage mobile français pour changer de forfait et prendre une offre sans engagement ?

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • gkeli

    on dit Merci Free….looool

  • joe2x

    Nop, je n’ai pas profité de l’arrivé de Free parce que j’étais déjà sur une offre sans engagement.
    Les MVNO étaient déjà pas mal impliqué, il fallait qu’ils trouvent des solutions pour attirer des nouveaux clients.

    Par contre ceux qui n’avait pas connaissance des MVNO mais que des opérateurs physiques, c’est sur qu’ils ont profiter de l’arriver de Free pour prendre Sosh, B&Y, ..

    • Vlad

      A 30 balles les 5h et 500Mo a l’époque tu as forcément profité de l’arrivée de Free en ayant plus pour le même prix!

      • Alain Squirrel

        lol….

      • Stan

        C’est clair,tout le monde en a profité.

      • joe2x

        C’est sur et certain que j’en ai profité mais dans une moindre mesure. Le gap était bien moindre par rapport à ceux qui ne juraient que par les opérateurs physiques.

  • iAndroid

    Merci Free!

    • iAndroid

      Usurpateur ! c’est moi le vrai iAndroid !
      Et non, pas merci Free, mais merci Jacquie et Michel !

      • Bulldozer

        Comment ça se fait qui y ait 2 même pseudo oO

  • Salva

    Pour ceux qui n’appellent quasiment jamais comme moi, mais qui veulent un smartphone utilisable, Free çà était un miracle pour avoir des forfaits pas cher.

  • Alain Squirrel

    maintenant qu’il y a de moins en moins de forfaits subventionnés ça va être intéressant de voir les intentions des consommateurs sur les modèles HDG (note 7, iphone 7)….j’ai déjà une idée…

    • Malcom Hamelin

      C’est pas très compliqué de répondre : Les gens continueront à acheter (l’astuce des 8e/mois + une contribution au début est déjà en place et marche très bien). Le prix va encore un peu augmenter jusqu’a un prix plafond qui les obligera a redescendre un peu et a se stabiliser là et subventionné ou pas, la consommation ne changera pas, pas par rapport à ça en tout cas.

      • Alain Squirrel

        Hum,a fin 2015 la part des mobiles hdg( +600€ je crois) avait chuté à 17%.
        Du côté de Android on trouve des mobiles très bien foutus à partir de 200€. Pour résister et vendre cher il faut innover, un peu comme le note 7.
        Chez apple ça va être plus compliqué avec un iPhone 7 si n’aura pas grand chose de nouveau.

  • surTerreNot

    à une certaine époque ou le v92 était le top pour surfer, javais le choix entre orange et numéricable, puis j’ai découvert AOL avec de tarifs attractifs mais trop cher de mon point de vu.
    et là free débarque avec un forfait 99 francs les 50 heures puis la première freebox avec l’arrivée de l’ADSL pour 200 franc tout illimité.
    alors inutile de dire que j’ai sauté sur l’offre de free dans le mobile dès que j’ai pu.
    alors oui merci free mais je ne suis pas un inconditionnel je leur ai fais défection plusieurs fois pour diverses raisons. en ce moment j’ai leur forfait à 4 euros mais je ne sais pas si je continue quand il passera à 15 euros.

    • joe2x

      Au niveau RTC, je ne m’en souviens plus trop.
      Mais sinon, en 2002, je dirais merci 9online (devenu ensuite 9telecom) pour avoir proposé pour 35€ du 1024/256 en ADSL dégroupé avec LDCOM

  • Bulldozer

    Le prix du prépayé des 3 gros n’ont jamais baissé depuis l’euro.