Yahoo et Firefox s’entraident et font reculer Google aux USA

Date de dernière mise à jour : le 10 avril 2016 à 20 h 12 min

Cela faisait 10 ans que Mozilla Firefox était doté de Google comme moteur de recherche par défaut, c’était dû à un accord de financement de la part de Google qui a permis au navigateur de prendre son envol et d’assurer les statistiques pour le moteur de recherche. Depuis ce mois de décembre les choses ont changé, enfin uniquement pour les Etats-Unis jusqu’ici, Yahoo est maintenant le nouveau moteur de recherche par défaut.

Les effets de cette nouvelle alliance se font d’ores et déjà ressentir sur le marché américain des moteurs de recherche, en l’espace d’un mois Google est passé 77,3% à 75,2%. Certes le géant de la recherche reste très loin devant ses concurrents, mais c’est la première fois depuis 2008 que ce pourcentage est aussi bas. Yahoo quant à lui est passé de 8,6% à 10,6%, alors que Bing et les autres sont restés stables.

Nul doute que ces 2% d’utilisateurs ne sont pas passés à Yahoo sur un coup de tête, cette tendance s’accorde tout à fait avec la mise en place de l’accord. Même si ce navigateur n’est que la quatrième plus utilisé aux Etats-Unis, ce changement de navigateur par défaut a fait mouche et Yahoo doit être bien content d’avoir mangé ces 2% au géant de Mountain View.

Pour autant Yahoo ne va pas rattraper Google dans les mois à venir et même les années à venir, Firefox n’a été utilisé que par 13,68% en moyenne des utilisateurs américains sur ces 9 derniers mois et bien que son impact soit significatif, il n’est pas énorme. On est loin du niveau de Google Chrome ou encore Internet Explorer qui se battent tous deux pour la première place continuellement et qui ont respectivement 33,04% et 31,47% sur la même période.

Ce nouvel accord n’est cependant pas anodin, Firefox ne veut plus dépendre de Google de qui il dépend quasiment totalement financièrement. C’est aussi ce pour quoi Firefox a décidé d’ajouter de la pub ainsi il diversifie ses revenus. Le navigateur fait tout pour se détacher du géant Google et de son écrasante domination sur les navigateurs, premièrement en changeant d’allier avec Yahoo.

Après avoir voulu concurrencer YouTube, Yahoo veut s’attaquer à la base même du géant Google : son moteur de recherche. Cette tendance que lance ce nouveau partenariat va-t-elle encore faire du changement ? Où la courbe va-t-elle se stabiliser après avoir atteint les limites de Firefox ?

Via

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • joe2x

    Malheureusement, cela va se stabilitsé. Firefox est beaucoup moins utilisé pour que cela impacte les statistiques.