Google : la lettre misogyne d’un employé crée la polémique

Date de dernière mise à jour : le 8 août 2017 à 9 h 41 min

Mise à jour 08/08/2017 : L’auteur du plaidoyer vient d’être renvoyé par Google. Dans un email adressé à l’entreprise, le CEO Sundar Pichai déclare que l’employé n’a pas respecté les règles de bonne conduite de la firme.

Un employé de Google vient de provoquer une vive polémique en publiant un plaidoyer sexiste qui défend les inégalités salariales entre les hommes et les femmes. D’un côté la majorité des salariés dénoncent le texte, de l’autre certains en défendent l’auteur qui l’a diffusé via une messagerie interne et anonyme. Mais le scandale est rapidement sorti des murs de l’entreprise pour devenir une polémique planétaire. 

google

Les femmes doivent-elle être aussi bien payées que les hommes chez Google ? Un employé de la firme de Mountain View a provoqué une vive polémique interne, puis mondiale, en publiant anonymement un plaidoyer d’une dizaine de pages qui remet en cause la diversité dans l’entreprise et justifie l’écart de salaire entre les hommes et les femmes par “des différences biologiques”.

Google : un salarié met la firme dans l’embarras avec un plaidoyer sexiste

L’employé dont on sait seulement qu’il est ingénieur logiciel, a publié son manifeste via la messagerie anonyme interne Blind. Outre la teneur de ses propos, il affirme que les employés avec des vues politiques conservatrices sont “discriminés” chez Google. Et se lamente “du danger” de “l’idéologie de gauche” selon lui. Voici un extrait de ce qu’il écrit dans son texte de 10 pages intitulé “le bourrage de crâne idéologique de Google” :

 Je dis simplement que le partage de préférences et de capacités, chez les hommes et les femmes, diffère partiellement en raison de causes biologiques, et que ces différences pourraient expliquer pourquoi les femmes ne sont pas représentées de manière égale dans la tech et [aux postes à responsabilité, ndlr]. La discrimination pour atteindre une représentation est injuste, conduit à la division, et est mauvaise pour le business

Cette histoire aurait pu en rester là si l’employé en question était isolé. Une majorité des employés de la firme a en effet dénoncé ce texte (que l’on peut lire dans son intégralité ici), et appelé à retrouver et à licencier l’employé. Mais une partie des salariés de la firme l’a tout de même soutenu. Or, les métiers de de la tech sont frappés par une sous-représentaiton des femmes dans leurs effectifs. Et les femmes sont en moyenne, en 2017, toujours sous-payées -20% que les hommes à compétence égale. Le sujet est donc on ne peut plus sensible, et le texte a déclenché une avalanche de réactions partout dans le monde.

La direction de Google a de son côté réaffirmé son attachement à la diversité et à l’inclusion et à ses valeurs. Tout en soulignant qu’il “faut entretenir une culture dans laquelle ces opinions différentes, y compris politiques, peuvent être exprimées sans crainte” l’entreprise rappelle que ce discours doit se conformer aux principes d’embauche de l’entreprise et aux réglements anti-discrimination. Suggérant que des sanctions disciplinaires pourraient être éventuellement prises contre l’auteur de ce texte.

Réagissez à cet article !
  • 1messager

    Pourquoi créer du drama? Il y a des séries tv pour ça. Certaines sont vraiment très bonne.

  • :outch:

    C’est la nouvelle mode de dramatiser tout et n’importe quoi, surtout quand ça touche aux différences de la gente féminine..

    La ratio doit être bien moins élevé dans un garage par exemple et pourtant on en fait pas tout une montagne.. le fait que ça les intéresses aussi probablement moins ça ne leur a pas effleuré l’esprit surement..

    • Ton esprit est aussi étroit qu’un pot d’échappement de Mini scooter bridé !

  • Impega

    Pour ceux qui veulent son argumentaire, il est peu ou prou le même que ceux chez nous qui défendent la différence de salaire : sont plus souvent absentes, peuvent prendre des congés maternités, supportent moins le stress, sont “différentes” (=susceptible, moins productives…) une semaine par mois…etc
    Et donc ils pensent qu’en forçant la discrimination positive pour inclure des femmes alors qu’elles partent biologiquement derrière est injuste car pas fondés sur les capacités réelles.

    Bon, maintenant je vous laisse débattre :)

    • Zangdar

      Votre lecture est totalement erronée, relisez…

  • al

    “lettre misogyne” … Comme vous y allez !

  • Novaslash

    Ok, la testostérone peut avoir une certaine influence mais peut-on réellement prendre ça comme l’explication de ce dénonce l’art*cle ? Je ne pense pas.

    Tu parles d’objets type masculin et féminin. Si on prend une voiture miniature et une poupée, là c’est plutôt claire, il n’y pas vraiment à chercher les raisons de pourquoi l’un est plus pour les garçons tandis que l’autre plutôt pour les filles. Et là, je pourrais être d’accord avec ton explication.

    Mais prenons la programmation d’un logiciel par exemple, je ne vois pas la dedans ce qui indique que c’est plus masculin que féminin. C’est un travail intellectuel et le manque de testostérone chez la femme ne la rend pas pour autant stupide pour un tel travail.

    Non, je ne doute pas que les hormones peuvent avoir une influence, qu’elles “programment” notre personnalité mais il n’y pas que ça car il ne faut surtout pas omettre beaucoup d’autres critères tel que l’environnement dans lequel on évolue.

    • Zangdar

      Lisez l’article… Les femmes ont plus d’attirance pour les relations sociales, et les hommes pour l’abstraction. En moyenne. D’ailleurs 10% de femmes dans les domaines “sciences dures”.
      La programmation, c’est de l’abstrait et non des relations sociales. Les pièces du puzzle me semblent correspondre.
      Ensuite, l’environnement culturel influe aussi. Cependant: il est lui même influencé par la biologie: on attribue culturellement aux femmes… ce que la biologie leur attribue.
      Ca peut amplifier le phénomène. Mais ce n’est pas à une entreprise d’aller contre ca, et certainement pas en faisant de la discrimination

      • Novaslash

        Lisez mon commentaire… J’ai bien précisé que la biologie peut effectivement agir sur notre personnalité, nos centres d’intérêts, … Mais qu’il ne fallait pas résumé qui nous sommes, homme ou femme, uniquement à cela mais qu’il y a un tas d’autres paramètres à prendre en compte.

  • rogerlamouche

    “appelé à retrouver et à licencier l’employé”

    Diantre, pas très “Charlie”, tout ça…
    A quand une pétition pour exiger 50% d’hommes chez les sage-femmes ?

  • Zangdar

    MISOGYNE?? Rien que ca?? Vous l’avez lu son texte, ou vous avez juste amplifié les textes déjà caricaturaix trouvés ailleurs?

  • Zangdar

    “Une majorité des employés de la firme a en effet dénoncé ce texte” : je serais curieux de savoir qui a fait cette étude. Une majorité des tweets et compagnie, sans doute, car les personnes qui sont d’accord ont PEUR d’être persécutées si elles osent le dire. Non sans raison.

  • Zangdar

    “D’un côté la majorité des salariés dénoncent le texte, de
    l’autre certains en défendent l’auteur qui l’a diffusé via une
    messagerie interne et anonyme.”
    Donc on a: ceux qui veulent le lyncher qui le disent en plein jour et qui ne se cachent pas; et ceux qui sont d’accord et qui se cachent. Evidemment que ceux qui ont le droit de parler semblent majoritaires! Mais c’est juste que ceux qui sont d’accord sont opprimés pour leurs opinions, par les fascistes de gauche.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
nRansomware : ce logiciel malveillant demande des photos de vous nu, prudence !

Un logiciel malveillant du nom de nRansomware vient d’être repéré sur le site VirusTotal. Celui-ci demande aux utilisateurs d’envoyer plusieurs photos d’eux nu s’ils veulent que leur ordinateur soit débloqué et ce, après qu’ils aient envoyé un mail depuis la messagerie chiffrée ProtonMail. Prudence !

5G : tout ce qu’il faut savoir sur le réseau du futur

La 5G, on en entend parler de plus en plus. Ce réseau du futur, tous les industriels y croient. Il permettra de nous faire vivre dans un monde ultra-connecté où les voitures se déplaceront en toute autonomie. Entre autre.

81dd4313105053022f025a9b5d02ab1c(((((((((((((((((