Google : l’UE veut lui infliger une nouvelle amende colossale à cause d’Android

Il y a quelques jours, Google se voyait infliger une amende de 2,42 milliards d’euros par l’Union Européenne à cause de Google Shopping. Les problèmes ne sont pas finis pour la firme de Mountain View en Europe. Le géant américain pourrait se voir infliger une nouvelle amende colossale, à cause d’Android cette fois-ci.

ue attaque android amende

L’Union Européenne a visiblement une dent contre Google. Il y a quelques jours, l’institution infligeait une amende record aux géant américain. 2,42 milliards d’euros pour concurrence déloyale avec son service Google Shopping. L’UE a estimé que Google ne laissait aucune chance à la concurrence en affichant en priorité ses services dans ses résultats de recherche.

Selon Reuters qui cite des sources proches du dossier, l’UE n’en a pas fini avec Google. La commissaire européenne Margrethe Vestager a affirmé qu’elle comptait s’attaquer à tous les services de l’entreprise. Les dossiers sont prêts et seront étudiés un par un. Prochaine cible : Android.

Android dans le viseur de l’Union Européenne

Ce n’est pas la première fois que l’on entend parler d’une attaque de l’Europe à l’encontre d’Android. Cette fois, des responsables de l’UE souhaiteraient avoir un deuxième avis dans cette affaire.

Ils ont ainsi demandé à un groupe d’experts, composé de trois ou quatre responsables du secteur, d’examiner leurs conclusions. Le but est de vérifier que ces dernières sont bien justifiées. Une façon de s’assurer que si l’UE monte au front, ce ne sera pas pour rien.

Les reproches qui sont faits à Google est d’utiliser Android pour écarter du marché ses concurrents. Plus précisément, ce sont les contrats d’exclusivité imposés aux constructeurs utilisant Android qui sont en cause. Là encore, Google est accusé de donner l’avantage à ses applications comme Google Chrome, Maps, Search etc. préinstallées sur tous les terminaux Android.

Toutefois, même si l’UE parvenait à infliger une nouvelle amende record à Google, l’impact sur les finances de l’entreprise serait infime. Avec 90 milliards de chiffre d’affaires réalisé en 2016, Google a de quoi voir venir.

Réagissez à cet article !
  • Superfigo

    Putain ils n’ont rien d’autre à foutre ! Apple on leur laisse tout faire sans sourciller !

  • Mrx David

    Et apple ? qui font de l’evasion fiscale dans un pays de l’eu avec des centaine de milliard d’euro , et que tout les pays d’europe et l’union européenne savent ? on dis rien pour eux ?

    • Bulldozer

      Apple: « Il compte bien détricoter les accusations de l’Europe et démontrer que la sanction n’est pas adaptée. L’affaire, qui ne sera pas entendue avant fin 2018, … »

    • Thenv

      Apple fait de l’optimisation fiscale, et non pas de l’évasion fiscale. Du coup, c’est tout à fait légal, et c’est juste les lois (et notamment le fait qu’on veut être un pays mais pas avec les mêmes normes) qui posent soucis … faut pas tout confondre.

      • RyseSorel

        FAUX! Apple à négocier avec l’Irlande un taux d’imposition illégal (0.005% de mémoire quand les autres dépassent 10%). C’est au delà de l’optimisation fiscale. L’Irlande a fait un gros cadeau à Apple en échange d’emploi. Et ça c’est illégal.

        • Thenv

          Ok ! Par contre, l’Irlande a été sanctionné ? Car si c’est illégal, les deux doivent être sanctionné (ce qui ne me semble pas être le cas). Et en général, les lois européennes s’appliquent aux entreprises européennes (de ce que je connais). Sans compter le principe de souveraineté des pays.

          De ma vision du problème, Apple fait de l’optimisation fiscale. C’est dégueulasse, je suis ok avec ça. L’Europe considère que c’est illégal, l’Irlande non et n’a jamais été menacé par l’Europe, et n’a jamais voulu des sous d’Apple … je pense qu’il y a pas mal de choses dont on ne sait pas (par méconnaissance des lois européenne). Sans oublier la souveraineté nationale. Je peux me tromper dans mon raisonnement, mais je ne suis pas si sûr de l’illégalité de tout ça (ou jusqu’à qu’elle point). Dans le pire des cas, l’Irlande augmente ses impôts chez Apple, mais ça règle rien pour les autres pays.

          • sashi dono

            Non, c’est bien illégal je te rassure. Parce que le règlement européen en question est bien appliqué en Irlande sauf pour le cas d’apple. Et ceci parce que l’état irlandais a signé des accords sous la table avec apple. L’irlande n’est pas fautive parce que la loi est bien appliquée mais son administration l’est, d’où la raison pour laquelle des rétrocessions sont demandées car au final la vraie victime de tout ça, c’est le contribuable irlandais.

      • Insomnia

        Dans ce cas c’est ni l’ui l’un ni l’autre c’est un arrangement entre la marque et le pays Eruopéen, mais les régles européennes l’interdise.

    • Insomnia

      Ne te tracasse pas pour Apple, ils finiront par payer vu que les autres grands groupes ont payé, Apple se lance dedans juste pour démontrer qu’ils ne paient pas aussi facilement….

    • Novaslash

      Certes mais dans le cas présent, on ne parle pas d’optimisation/évasion fiscale mais d’imposer des contrats d’exclusivités et certainement la mise en avant de services pour étouffer la concurrence.

      • sashi dono

        En réalité, les attaques de l’EU sont infondées et ne tiendront pas face à la défense de Google. Les services Google sont préinstallés mais rien n’empêche constructeurs et utilisateurs finaux d’opter pour d’autres solutions. Il n’y a donc pas « d’exclusivité ».
        Autre point, il n’y a aucun contrat empêchant un constructeur de développer ses propres solutions et de les intégrer avec sa surcouche au produit. C’est d’ailleurs le cas en ce qui concerne les navigateurs, la plupart des smartphones sous android possèdent un navigateur par défaut à coté de chrome. Et pour le reste, soyons honnêtes, pourquoi réinventer la roue ? Il suffit de voir le succès fracassant de plans sur iOS pour se faire une idée de la motivation des plus petits à essayer de développer autre chose (trop couteux pour pas assez de retours).

        • Novaslash

          Tu as raison encore faut-il que ce soit clairement expliqué aux utilisateurs qu’il existent des solutions alternatives aux applications par défaut. Il me semble que c’est un peu sur ça que MS a été critiqué avec son navigateur IE, de mémoire.

          Je suis d’accord que le terme « exclusivité » est sans doute exagérée mais ce n’est pas si loin de la vérité car même si Google n’empêche pas d’installer une autre application équivalente, il ne le dira jamais clairement.

          « la plupart des smartphones sous android possèdent un navigateur par défaut à coté de chrome »

          Certes mais dans ce cas, puisque la marque propose son alternative, pourquoi Chrome est quand même présent ? Même si les constructeurs ont des libertés, il semble quand même enchaînés à certaines choses.
          En imaginant que le navigateur alternatif X fonctionne très bien voir mieux que Chrome mais qu’il a été développé par la marque Y pour ses propres smartphones, ça signifie qu’on ne le retrouvera que sur les appareils de cette marque.

          Mais Chrome lui, il sera présent partout et à force de le voir dans les smartphones des marques A, B, C, … Ça fini par entrer inconsciemment dans la tête de la plupart des personnes qui au final utiliseront bien plus Chrome que les alternatives. Et ce cas de figure vaut pour la majorité des services que Google propose.

          Mine de rien, c’est vachement psychologique tout ça mais quand on y réfléchit, ce n’est pas si idiot car l’humain fonctionne quand même beaucoup avec l’inconscient.

  • Laz

    Une boite qui favorise ses propres produits, je suis le seul à trouver ça logique ?

    Ça parle ensuite de contrats « d’exclusivité », mais ces contrats, il faut être minimum 2 pour les signer et les mettre en application…

    • RyseSorel

      Non non tkt on trouve tous ça logique.
      La prochaine étape de l’UE, c’est d’obliger les constructeurs automobiles à autoriser les clients à choisir leurs moteurs. Tu pourras donc choisir un moteur de twingo dans une porsche ^^

      • Alvaro

        C’est clair on devrait interdire au client Renault d’avoir le choix comme de choisir qui fera leur vidange quel marque d essuie glace, voir la marque de pneu….. Vraiment avoir le droit de choisir quelle plaie.

    • Novaslash

      Oui c’est logique sauf dans le cas où la boite est en position dominante.

      Si on laissait faire une entreprise qui est en position dominante, ça signifie qu’on la laissera étouffer la concurrence en mettant en avant ses propres produits ou services alors que l’UE prône la libre concurrence, c’est donc interdit.

      En tout cas, c’est que j’ai compris. Si j’ai écrit une bêtise, n’hésitez pas à me rectifier.

      Ps : je ne dis pas que l’UE fait les choses correctement ou s’attaque à la bonne cible. Je n’ai pas tous les détails.

      • Laz

        Je suis d’accord sur le terme et la loi sur la position dominante, mais c’est pas pour autant que je la trouve logique.

        Je pars du principe que si une entreprise acquiert une position dominante, c’est qu’elle a travaillé et investi assez pour devenir n°1, donc je ne vois pas pourquoi elle devrait, d’un coup, ouvrir une porte pour laisser entrer la concurrence…

        Dans le cas de Google, c’est une entreprise privée, qui met en ligne ses propres services, je trouve logique que ceux-ci soient mis en avant par rapport à d’autres. Derrière, c’est à nous, consommateurs/visiteurs de faire la part des choses.
        Concernant les concurrents, c’est bête à dire mais tant pis, c’est à eux de bosser encore plus dur pour se montrer, et se démarquer (surtout que si tu proposes la même chose que ton voisin et que ton voisin est en place depuis 10 ans, y’a aucune raison que les habitués de chez lui viennent te voir).

        • Novaslash

          Je comprend ton point de vue et je le partage en partie.

          Disons que c’est un sujet sensible à traiter car ça dépend de tellement de choses surtout quand il s’agit d’une entreprise comme Google.

          Il est vrai que c’est aux consommateurs d’ouvrir plus les yeux mais d’un autre côté, Google existe depuis déjà pas mal d’années et est parvenu à s’imposer dans un tas de services qu’au final, on ne voit quasi plus que ça.
          Pour des personnes, comme moi, ayant connu les débuts de l’Internet, on est logiquement plus ouvert car on a été confronté à des nom qui ont marqué leur temps et qui ont disparu au profit d’autres (je ne sais pas pourquoi mais je pense tout juste à Lycos^^). Du coup, on a bien plus cette notion d’aller voir ailleurs s’il n’y aurait pas mieux ou équivalent.

          Aujourd’hui, Google est carrément entré dans les mœurs et beaucoup de personnes ont en quelque sorte grandit avec cette entreprise. Est-ce la faute des consommateurs, oui en partie mais Google a eu le bon service au bon moment et de qualité : son moteur de recherche. Et depuis, l’ascension ne s’est jamais arrêté.

          Tu dis que les concurrents doivent bosser plus mais ça reste très compliqué car il n’y a finalement peu d’entreprise capable de rivaliser avec Google et quand une partie des services proviennent de concurrent modestes, même avec d’excellentes compétences, c’est presque impossible financièrement de tenir face à ce géant qui profite du succès de ses services pour en mettre d’autres en avant. Ou sinon, ces boites se font rachetée à coup de millions de dollars.

          Que Google mette en avant ses propres services, oui ça semble logique mais il ne le fait pas sur ses propres produits, puisqu’il en a très peu, mais sur celui des autres (ordinateurs, smartphones, …). C’est aussi pour des raisons similaires que Microsoft s’est fait taper sur les doigts à une époque. Tandis qu’Apple, c’est l’inverse car cette entreprise ne le fait que sur ses produits.

          Bref, c’est compliqué et un tas de paramètres sont à prendre en compte.

        • joe2x

          okay je peux comprendre. Dans ce cas, que penses tu de l’ARCEP qui a obligé les gros opérateur télécom à maintenir des prix assez elevé en 2002 pour laisser justement la place à 9telecom et Free.

          Si il n’y avait pas eu l’intervention de l’ARCEP, Free n’aurait pas existais.

          Là, avec Google, on se retrouve dans une situation quasi pareil. Ceux qui sont copain avec Google Search (comprendre les autres entités) peuvent grimpé leur business en flèches sans trop se fouler.

          On ne reproche pas une entreprise d’être en position dominante, mais d’abuser de cette situation pour s’imposer sur d’autres secteurs

  • Jérôme Barnet

    « L’UE a estimé que Google ne laissait aucune chance à la concurrence en affichant en priorité ses services dans ses résultats de recherche. »

    Voilà, tout est résumé, et c’est exact.

    Là ou j’ai plus de mal c’est: Pourquoi s’acharner sur une personne?

    Si vous faites morflé android, faites morflé apple et cie et surtout le pire de tous qu’on ne cite meme plus -> AMAZON

    • sashi dono

      La réponse de Google aura été que les résultats de recherche se basent sur des algorithmes reflétant le niveau de confiance et la popularité des services suivant le territoire de la recherche. Sachant qu’ils (Google) bénéficient d’un très haut niveau de confiance et de popularité peu importe la zone géographique… Mais bon c’est pas passé devant l’UE. Le truc drôle c’est qu’ils ont rajouté que la concurrence peut très bien payé pour être référencé plus haut (punchline ;))) ahahahah les trolls du département juridique de Google trop fort

  • Batman

    Quand tu vois la gueule des autres applications aussi…

  • Bisougai

    « […] donner l’avantage à ses applications comme Google Chrome, Maps, Search etc. préinstallées sur tous les terminaux Android. »
    Là ils en ont un peu trop pris… ça me parait complètement logique et je ne vois pas pourquoi ils devraient faire différemment… Android est un OS, il se doit donc de venir avec toutes les applicatifs qui favorisent sont utilisation minimale, après libre à l’utilisateur d’installer et de remplacer ces applications par d’autres qu’il préfère…

    Windows arrive bien installé avec IE/Edge par défaut et c’est vachement pratique ! ça me permet de m’en servir pour aller télécharger un vrai navigateur web ^^

    Si on condamne google pour ça, je pense qu’on peu alors condamner toutes les entreprises et groupes fournissant des OS, Microsoft, Apple, même les distrib linux sont a mettre devant les tribunaux !

    • Novaslash

      Pour Apple, c’est différent car son OS est uniquement installé sur ses produits au contraire de MS ou Google.

      • Bisougai

        Certes… mais du coup ne devraient-t-ils pas fournir leur produit sans OS ? Pour ne pas favoriser leur OS sur leur produit ?

        (Oui ce que je viens de dire est stupide mais pas plus que l’UE ^^)

        • Novaslash

          Je ne vois pas pourquoi Apple devrait faire ça. Ils sont maître de leur OS et de leur produit, en gros et en exagérant un peu, ils peuvent faire ce qu’ils veulent car tout leur appartient tandis que Google, en dehors de ses Nexus et Pixel, il n’y a que l’OS qui leur appartient… Même si les constructeurs peuvent quand même faire mumuse avec.

          • ouiss-ks

            Sauf que ce sont les constructeurs qui choisissent ou pas d’inclure les services Google. Rien ne leur y oblige. Il y a des constructeurs qui mettent 0 service Google et ça fonctionne toujours autant…

          • Novaslash

            D’après ce que j’ai compris, ceux n’utilisant aucun services Google, c’est parce que c’est la version AOSP.

            Mais j’imagine que si un constructeur souhaiterait avoir le Playstore, là, ils seraient obligé d’inclure un tas de services Google.

            Enfin bref, je dois dire que je lis tout et son contraire alors à force, où est la vérité ?

          • RyseSorel

            oui c’est ça :) Le fer de lance de Google c’est le Play Store.
            Tu veux le Play Store ? Alors tu prends tout le reste. Mais ça ne veut pas dire que les apps google doivent être par défaut ! Comme sur les Samsung où Chrome est présent mais c’est le browser Samsung qui est défini par défaut.

            Les chinois utilisent beaucoup AOSP pour ne pas dépendre de Google, et surtout parce que Google est extrêmement restreint en Chine (voir interdit carrément sauf erreur de ma part).

          • Novaslash

            En gros, c’est comme les bouquets de chaines de télé. Tu veux une chaîne en particulier, prend le reste avec sinon tu n’as pas ce que tu désires.

            Donc, Google impose bien ses services même s’ils ne sont pas utilisé par défaut mais ils sont bel et bien présent dans le cas où l’on souhaite installer le Playstore.

          • RyseSorel

            Oui.
            Voilà des infos (en anglais)
            http://www.hatchmfg.com/what-are-the-gms-license-and-certification-for-android-devices/

            Et une partie plus « commerciale » en français
            https://www.android.com/gms/

          • Novaslash

            J’avais lu, sur ce site il me semble, que l’entreprise a l’intention de verrouiller une partie du système afin de pouvoir effectuer lui-même les màj vers les futures version d’Android indépendamment des constructeurs. Donc, ça passerait peut être par le Play Services.

          • RyseSorel

            Oui c’est le principal projet de la prochaine version d’Android.
            Le noyau principal sera verrouillé par Google pour que Google puisse le modifié et qu’il soit diffusé simplement et efficacement. Les constructeurs n’auraient accès pour modification qu’à une partie indépendante du logiciel.

          • Novaslash

            Ce serait une très bonne nouvelle si Google va bien dans ce sens. Par contre, il faudrait pouvoir revenir à la version antérieur facilement dans le cas où le smartphone ne supporte pas la màj (trop ancien, pas assez puissant, …).

          • RyseSorel

            Oui voilà :)
            Si tu veux plus d’infos, cherche sur Google les certifications GMS.

          • Novaslash

            Merci pour le renseignement. Je suis tombé sur un site dont voici un paragraphe qui indique bien ce que tu m’as dit :

            « L’autre objectif de Google en favorisant GMS au détriment d’AOSP, c’est de rendre GMS indispensable et ainsi imposer ses services. Prendre le code libre d’Android, AOSP donc, et le mettre dans un smartphone n’est pas suffisant pour en faire un smartphone Android comme on l’entend communément — un appareil compatible avec toutes les applications Android et avec la présence de la boutique Google Play. Les applications utilisent naturellement de plus en plus les API de GMS au préjudice de celles d’AOSP, plus anciennes ou carrément retirées. »

            Après, il est dit aussi qu’appauvrir l’AOSP au profit du GMS permet aussi une moins grande fragmentation d’Android mais je n’ai pas l’impression que ça fonctionne car l’OS est toujours très fragmenté. Ça ressemble plus à l’explication officielle qu’au véritable but.

            Ps : je viens de lire ça aussi :

            « Google aimerait voir disparaître les applications de distribution de contenus concurrentes des siennes (Play Musique, Play Films…). L’entreprise obligerait aussi à prendre l’ensemble de ses apps, sinon rien. « 

          • RyseSorel

            Tout à fait ^^
            Après, le truc le plus utile dans tout ça ce sont les Google Play Services.
            Ils réduisent la fragmentation des appareils car beaucoup de nouvelles fonctionnalités s’ajoutent par là.
            Quand on compare les MAJs d’iOs et Android, il faut comparer la version d’iOs avec la version des Play Services. (à savoir que 98% des appareils android sont sous la dernière version des Play Services ^^ donc non, iOs n’est pas plus à jour que Android. Enfin c’est plus compliqué que ça, mais voilà)

          • Novaslash

            Si les màj passent effectivement par le Play Services, pourquoi n’ai-je pas sur mon Honor 5X les nouveautés d’Android 7 ?
            Pourquoi n’ai-je pas les patchs de sécurité ? Le dernier que j’ai reçu date du 1er septembre 2016…

            Au final, qu’entends-tu par mise à jour via le Play Services ?

          • RyseSorel

            C’est pour ça que je te dis que c’est plus compliqué que ça. Chez Android, il y a 2 canaux de MAJs.
            Le visible: Android 6.0, 7.0, 7.1, etc
            L’invisible: Play Services 10.0, 11.0

            Pour la version d’Android, peu de constructeurs font un suivi efficace (il faut bien vendre de nouveaux téléphones tout les ans).
            Pour les Play Services, tout le monde les a, ils sont poussés par Google via leurs serveurs.
            C’est tout un tas de services qui tournent en arrière plan et qui créent la cohésion d’Android. Ils permettent également de maintenir les applis Google à jour, indépendamment de la version d’Android installée. Alors que si je ne me trompe pas, sur iOs, si tu n’as pas la dernière version de l’Os, tu n’as pas accès aux dernières versions des apps Apple.

            Les Play Services font tellement plein d’autres choses mais c’est vrai que ça reste un peu flou pour le grand public. Et je n’ai aps prétention de connaitre tout ce qui se cache dedans.

            Si tu vas dans les paramètres de ton appareil, dans l’onglet Google, tu auras déjà un aperçu. Par exemple, Google Now utilise les play services, Maps utilise les play services (et tout ce qui concerne ta localisation). C’est vraiment le coeur d’Android.

            Alors par contre oui, si tu n’as pas android 7.0, tu n’auras pas le split screen et les nouvelles notifications, mais les versions visibles d’Android concerne plutôt le design et le noyau logiciel d’android.

            J’espère avoir été clair ^^

            PS: et maintenant rajoute à ça les mises à jour de sécurité d’android.

          • ouiss-ks

            C’est exactement ça, tu prend tout le lot de service ou aucun service, c’est bien ce que j’ai compris aussi et je pense que c’est bien ça. Ça m’a l’air logique. Après pour moi c’est une stratégie qui n’a rien d’anormal, pour certains si

          • RyseSorel

            Bien sur que si.
            Si tu veux le Play Store (qui est quand même le principal argument de vente d’un appareil mobile), alors tu prends le reste. C’est un contrat. Il permet d’obtenir la certification Android powered que tu peux voir au démarrage du téléphone.

          • ouiss-ks

            C’est bien ce que je dis, le constructeur choisis d’inclure les services Google ou pas. Ils peuvent vendre leur smartphone sans service Google avec Android. Par contre pas de play store ni rien du tout. Et s’ils veulent foutre le play store ils doivent mettre le reste des services et faire passer le smartphone chez Google pour le certifier. Mais rien n’oblige le constructeur à vendre un smartphone avec les services Google. Les petit constructeur chinois qui vendent des tablette le font, amazon le fait, et xiaomi par contre je suis pas sur

          • RyseSorel

            Oui c’est tout à fait ça.
            Xiaomi à une ROM sans Play Services, mais j’ai mon frère qui en a acheté un récemment et il y avait une Rom FR avec toutes les apps google dessus.

          • ouiss-ks

            C’est peut être seulement la version chinoise qui est amputée des services Google

  • Europe, toujours plus d’Europe chantent en chœur tous les fonctionnaires technocrates et dirigeants ex-nations libres… qui profitent de la « zone ».
    Alors pour renflouer les caisses UE victimes de dépenses somptuaires incontrôlées, il faut bien surtaxer les citoyens et racketter, sous prétextes divers, les entreprises surtout extra-européennes.

  • Rams

    Ce sont des rageux anti-Google à l’UE ou…? Nan parce que là j’ai l’impression qu’ils essaient de s’acharner sur une entreprise alors que d’autres font pareil, mais ça passe

    • RyseSorel

      Tu t’attaques à celui qui peut te rapporter le plus.
      A quand un Google, Apple, Facebook européen ?
      Ou alors un gouvernement international ?

      Au lieu d’attaquer, ils devraient faire ce qu’il faut pour soutenir la concurrence européenne…

  • Insomnia

    Google propose deux versions d’android libre aux constructeurs de faire leur choix, Google ne les oblige à rien…
    Prenons Amazon qui propose son propre store…certes avec du retard pour pas mal d’applications malheureusement.

    • RyseSorel

      Google propose rien, la version libre, Android Open Source Project (AOSP) est libre.
      En revanche, Android est un OS propriétaire.
      Les constructeurs peuvent utilisé celui qu’ils veulent. Mais utilisé Android oblige à un contrat entre deux partis avec des obligations légales.
      En revanche, utiliser AOSP n’oblige à rien du tout. Ce sont souvent les chinois qui partent de AOSP (absence du Play Store est un bon indicateur)

  • diordnAi

    – Applications qui sont de toute façon toutes désactivables depuis Android ICS (2011 les gars)
    – En quoi est-ce un crime ? Google ne bloque en aucun cas la concurrence et autorise leur désactivation
    – J’attaque la commission européenne pour ne pas me laisser être député, c’est clairement de l’abus là non mais oh
    – Apple dans l’histoire ? « Cartes », « Siri », « Bidule chouette » y’en a aussi chez eux pourtant ils ferment bien leur g u e u l e ;)
    – Ils font quoi sans Google ? Prêt à parier que pratiquement tous l’utilisent en tant que moteur de recherche et encore plus comme boîte mail et service de stockage.

  • Claude Racordon

    Beaucoup de gesticulations, alors que l’on sait très bien que ces « amendes » ne seront jamais payées !

  • Novaslash

    Très intéressant ce que tu dis. Je n’ai pas tout saisi quand tu parle que l’argent n’aura pas travailler mais c’est plaisant de lire ce genres de commentaires.

    Merci pour les informations ;)

    • RyseSorel

      Merci ^^

      Pour essayer d’être plus clair:

      Quand tu possèdes de l’argent, tu le places pour qu’il te rapporte des intérêts. Pendant l’appel du procès, les 13 milliards sont dans les comptes de l’Irlande. Donc ils ne rapportent plus d’intérêts à Apple.

      Si Apple gagne le procès, ils peuvent attaquer l’Irlande pour manque à gagner durant toute la période du procès.

      Pour ne pas défaire les bonnes relations entre l’Irlande et Apple, qui crée de nombreux postes en Irlande en échange de ces avantages fiscaux, l’état à monté tout un business plan qu’ils ont présentés pour validation aux dirigeants d’Apple pour leur prouver qu’ils ne perdront pas d’argent au final.

      • Novaslash

        Si je comprend bien, Apple a du verser les 13 milliards mais ils sont bloqué, donc personne ne peut en profiter, en attendant le verdict du procès, c’est bien ça ?

        « pour leur prouver qu’ils ne perdront pas d’argent au final. »

        Tu veux dire qu’Apple n’aura pas à sortir les 13 milliards de sa poche ?

        Pour parler de ce manque à gagner, c’est quand même fort car l’argent qu’ils n’ont pas du donner grâce à ces avantages fiscaux, il a travaillé pendant ce temps.

        • RyseSorel

          Si je me souviens bien, comme le procès initial est terminé et Apple condamné, ils ont versés les 13 milliards à l’Irlande qui les possèdent donc. Apple à fait appel logiquement.

          Si Apple gagne en appel, l’Irlande devra leur restituer les 13 milliards.

          L’Irlande veut tout faire pour se débarrasser de cet argent et le rendre à Apple.

          Ettttt oui ! C’est beau la justice moderne ^^

          • Novaslash

            En effet, c’est presque magique lol.

            Mais du coup, je me pose une question. Pour l’instant, Apple a été condamnée et même si l’Irlande reste du côté de l’entreprise, où ça en est avec ces avantages fiscaux ?

            J’imagine tout de même qu’ils ont sauté sinon ça repartira pour un autre procès dans X années.

            Ps : j’ai pas le souvenir que ce site a parler de cette condamnation. C’est pour ça que je suis surpris d’apprendre cette info.

          • RyseSorel

            Je pense que oui, étant donné que c’était le principal grief à l’origine du procès.

            Je sais plus sur lequel c’était. Je suis un paquet de site hitech différent ^^

          • Novaslash

            « Je suis un paquet de site hitech différent »

            Tu as bien raison et grâce à toi, j’en ai apprit des choses =)

            Ça reste surprenant car c’est le type même d’information sur lequel le site saute pour s’attaquer à Apple lol.

          • RyseSorel

            Je suis un paquet de siteS hitech différentS
            Désolé pour les fautes.

            Tu es obligé si tu veux avoir les vrais infos.
            Un même site se contredis parfois selon les rédacteurs, voir oublie même des infos qu’il a publié peu de temps avant. Et parfois certains sites disent une info contredit par quarante autres sites.

          • Novaslash

            « Un même site se contredis parfois selon les rédacteurs, voir oublie même des infos qu’il a publié peu de temps avant »

            Le lot quotidien ici lol.

            Il faudrait que je fasse pareil mais mine de rien, ça demande du temps de passer par plusieurs sites.
            Si tu devais m’en nommer un ou deux intéressant et fiable, ce serait lesquels ?

          • RyseSorel

            ^^

          • Novaslash

            Ha oui d’accord, tu m’as carrément fait un screen de tes favoris. Sympa merci :)

          • RyseSorel

            De rien ^^

          • RyseSorel

            https://uploads.disquscdn.com/images/db59e7c7bc978f5f845de3599497ff1b0fe923bcfe9b43980ecda5c223855fb3.png

  • Louis Ngardium-Levioussaan

    Ils sont cons l’UE ou quoi ? Google préinstalle ses applications sur les terminaux android, c’est logique, Microsoft fait ça, Samsung, dans un certain sens fait ça ( ils mettent leurs applications en tant qu’applications par défaut ) elle est ou la limite de cette loi de merde ? A ce que je sache, les constructeurs sont en droit de mettre les applications qu’ils veulent en plus des apps google. Bref, autant je comprenais pour google shopping mais là ils sont cons et hargneux.

  • bazbazbaz

    Il existe pourtant une solution simplissime. Comme android est gratuit(car logiciel libre), il est normal que Google demande une contrepartie vis à vis du travail effectué à développer android et impose ses services dans les smartphones des différents constructeurs utilisant cet OS. Pour que les services de Google ne soient plus présents, il suffit donc de rendre android payant. Ou, tout du moins, de donner le choix aux constructeurs(et donc de facto aux clients finaux sur qui la douloureuse se répercute) de payer ou non pour se passer des services de Google. De cette façon, l’UE serait contente en nous permettant, à nous, de payer pour ne plus pouvoir nous servir de Maps, Gmail,…!!!XD

  • joe2x

    Je n’utilise plus WIndows donc je ne pourrais te répondre pour les windows récent. Pou les windows un peu ancien, je dirais que si Internet Explorer pouvait faire de l’ombre à la concurrence par méconnaissance de la concurrence auprès du grand public Le grand public connaissait IE par la force des choses.

    Pour cette raison, qu’il avait été décidé de faire un ballot pour que les principaux navigateurs aient une bonne visibilité de Monsieur TOut le monde et Madame Michu.

    • RyseSorel

      Et qui a décidé des navigateurs présentés dans le ballot screen ?
      Parce qu’il en existe d’autres que Firefox, safari, chrome et ie. Donc il y a bien quelqu’un qui a décidé à un moment de faire un jugement subjectif.

      • sashi dono

        Exact, c’est un peu n’importe quoi. Demain je créerai mon navigateur et porterais plainte contre firefox, opéra, chrome etc de pas nous laisser la place à nous petits développeurs. Où est la limite ?

        Ce débat n’avait pas lieu d’être dans la mesure où tout ceux qui se souciaient un tant soit peu des performances de leur navigateur changeaient pour la concurrence. Rarement, où que tu ailles dans le monde tu entrais dans un cybercafé et trouvais IE comme navigateur. C’est dire de l’ombre que faisait ce super navigateur. L’excuse de madame Michu tient encore moins quand on sait que ceux qui s’y connaissent moins même avec le ballot préfèrent rester sur les options de base.

        Demain, il y aura un plainte d’un fabricant d’enjoliveurs parce que les grandes marques auto ne signifient pas explicitement aux acheteurs de véhicules que les enjoliveurs par défaut peuvent être changés.

      • joe2x

        Je suis tout à fait d’accord avec toi. Les autres navigateurs méritent autant qu’aux autres à avoir une communication auprès du grand public d’autant plus que ces navigateurs peuvent mieux convenir à certaines personnes du grand public (j’insiste bien grand public).

        Malheureusement à un moment, il faut faire un choix. Je trouve beaucoup mieux qu’il y ait plusieurs navigateurs soient présenté auprès du grand public plutot qu’un seul, voir faire comprendre l’association : aller sur Internet = IE, que cela deviennent un nom commun auprès du grand public

  • Bprkt

    Le vieux continent ?

  • Novaslash

    Pour MS, je ne parlais pas d’Office mais de son navigateur nativement intégré. C’est sur ça que l’entreprise a été attaquée il y a déjà un bon moment parce qu’elle ne disait pas ouvertement qu’il y a des alternatives.
    D’ailleurs, avec le passage à W10, l’OS se permettait de désactiver voir désinstaller les navigateur préalablement désinstaller au profit d’Edge et ça a crier au scandale.

    Pour son anti virus, il y a eu une polémique il y a peu mais je l’ai trouvé ridicule puisque l’OS désactivait les antivirus non compatible avec la Creator Update au profit du sien… Du moins, si les infos sont véridiques. Mais Je n’ai pas eu ce cas avec Avast.

    L’utilisation des produits gratuit en tant que tel, c’est sur qu’il n’y a pas de perte mais c’est un manque à gagner car pour certains développeur, le but étant d’amener à une version payante et plus complète, il faut bien payer les personnes qui ont créer ces produits.

    Sinon, comme je l’ai dit, le terme « exclusivité » est exagéré car ce n’est effectivement pas le cas. On devrait plutôt dire que Google n’hésite pas à faire de l’ombre à la concurrence sur des produits similaires voir identiques et c’est là que le véritable soucis se pose.

  • sashi dono

    Oui, je l’ai lu aussi dans la presse britannique. C’est dire la crainte qu’inspire Apple. Et là on parle d’un gouvernement, pas d’une autre entreprise mais d’un gouvernement responsable du bien être d’une nation. c’est triste.

    • RyseSorel

      On glisse tout doucement dans un monde ou les multinationales auront le pouvoir face aux états.
      C’est le pitch de chaque univers de SF proche. Bientôt tout le monde travaillera pour Google, Apple, Amazon, Microsoft, Samsung car ils auront développer des départements dans chaque domaine et on vivra tous dans des mégalopoles brandés.

      Enfin sauf en Europe où on vivra dans des états en fin de vie et où on sera dépendant des autres technologies parce que’on aura pas été foutu de supporter des boites européennes.

      J’aime Google, mais tout ça c’est triste.

  • Garfazz

    Il n’y a jamais rien de gratuit…. si c’est gratuit c’est toi le produit en gros tu sera le ciblage publicitaire qui eu rapporte bcp d argent à Google !

    • sashi dono

      C’était quoi déjà la définition de gratuit ? Tu ne sors pas un sou de ta poche oui ou non ? Il faut arrêter d’être obnubilé par la vision financière des choses. À toute heure de la journée et en tout temps quelqu’un se fait et s’est fait de l’argent sur le dos d’un autre. Ça ne doit pas t’empêcher de dormir la nuit. Que Google le fasse en te faisant profiter du labeur de leur propriété intellectuelle est tout à fait normal. À t’entendre ça devrait être un crime de gagner de l’argent sans en faire dépenser aux autres.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
20146f6e27dd5f9ac1b66631a015b6b1XXXXXXXXXXX