Google Plus fête ses trois ans, quel avenir pour le réseau social ?

Date de dernière mise à jour : le 3 février 2017 à 17 h 43 min

En ce début d’année 2014, Facebook avait fêté ses 10 ans et compte à l’heure actuelle plus de 1,2 milliards d’utilisateurs. En quelque sorte précurseur dans le domaine, le réseau social de Mark Zuckerberg a rapidement séduit les foules. Face à la multiplication des alternatives, il est de plus en plus difficile de se faire une place au soleil. Quid de Google + ? Penchons nous quelque peu sur celui-ci.

Google Plus

Vous ne le savez peut-être pas mais Google Plus vient de fêter ses 3 ans, anniversaire qui a eu lieu dans le plus grand anonymat. Pour preuve, le géant du web n’a même pas évoqué son réseau social lors de conférence annuelle Google I/O. Preuve d’un certain désintérêt ? Le raccourci peut sembler légitime, d’autant plus que la personne à l’origine de celui-ci a quitté l’entreprise en début d’année. Il n’en suffisait pas plus pour déclencher des rumeurs quant à la disparition future de Google Plus.

Google Plus fête ses 3 ans mais a toujours autant de mal à séduire !

Même si celles-ci ont été contredites, force est de constater que le réseau social ne séduit pas les foules. Très apprécié de certains utilisateurs de Chrome ou Android, il est en revanche détesté par d’autres de Youtube ou de Google Play (à cause de l’intégration forcée de commentaires) et surtout, il est ignoré par la plupart d’entre nous. Histoire de lui donner un nouveau souffle, Google a modifié la façon dont son moteur de recherche encourage les auteurs à utiliser le service.

Le problème majeur n’est pas tant cette méthode mais bien le manque de traffic apporté par Google Plus. Contrairement à Facebook, Pinterest ou même Twitter qui engendre beaucoup de visites, le réseau social de Google est nettement en retard, à tel point que certains le considèrent même comme un “cimetière du référencement social”.

Intéractions avec des gens que vous ne connaissez pas, plateforme de publication de billets de blog légère, Google Plus réunirait le pire de Twitter et de Facebook. Ceci se traduirait par un taux d’abandon élevé. Le réseau social n’aurait pas été conçu pour répondre aux attentes des utilisateurs mais à ceux de Google. L’intérêt est donc important pour l’entreprise américaine qui peaufine sa publicité ciblée grâce aux différents contenus mais bien moins évident pour l’utilisateur.

Notons que Google n’est pas un petit nouveau sur le marché car si Google Plus n’a que trois ans, la firme avait lancé Orkut en 2004 (en même temps que Facebook) et avait ensuite racheté Dodgeball et Raiku sans rien n’en faire. Le problème serait ailleurs et il semblerait que Google n’ait pas trouvé la solution. L’avenir de Google Plus semble plus que jamais incertain.

Réagissez à cet article !
  • J’y suis depuis… 2 ans.
    Avec le temps, j’ai pu le voir évoluer, ce qui a changé.. Comme la disparition des jeux notamment.
    Je suis quelques 80 personnes/pages… Et certes, c’est moins actif que Facebook (que j’ai quitté en décembre dernier), mais tellement plus agréable à l’œil, attirant… C’est dommage que mes contacts n’y soient pas.. Mais essayer de les faire migrer de Facebook à G+, ce n’est pas chose facile…

    • FanSubCana

      J’y suis depuis l’ouverture de la bêta fermée, et j’ai aussi eu l’occasion de le voir évoluer. En bien même.
      En toute honnêteté, ce réseau social a tout pour plaire. C’est juste que les gens ont leurs habitudes, et on ne pourra pas les faire changer comme ça. Google+ ne mérite pas ça selon moi.

  • Les habitudes sont longues à changer, mais elles changent quand même.
    +Kevin, tu fais quand même une analyse rapide, d’un point de vue technologique, G+ est bien mieux construit que Facebook. Je vais éviter de prendre l’exemple de l’application mobile de Facebook, hein ?

  • coconox

    A lire cette article j’ai l’impression que le succès d’un réseau social s’évalue plus par la quantité (trafic, nombres de visites…) que par la qualité de ses services. Au lieu de parler des “m’a ton dit”, il serait temps de prendre l’avis des utilisateurs en question.

  • Alban Duquesne

    Il faut cesser de prédire la mort de Google Plus, il existe sur ce réseau social des communautés plus actives encore que sur facebook, le sérieux n’est plus à prouver sur cette plateforme, alors que facebook reconnait un côté plus ludique, forcément, ça attire moins, pourtant, ça se complète bien.
    Les Jeux ? Est-ce si utile que ça ? Sincèrement, Google a préféré laissé ce pan à facebook, rien de plus, pourtant, niveau jeu, Google n’est pas dépourvu, y’a qu’à voir le Play store, Google a compris qu’un utilisateur a plus d’intérêt à utiliser des jeux sur mobile, et laisser le côté contenu sur le pc.
    La qualité est là, mais comme tout, il faut du temps pour que cela soit reconnu durablement.
    Apple lui-même, je me souviens de leur début, c’était pas plus glorieux, donnons leur le temps, Google Plus n’a que 3 ans je rappelle.

  • BabaTheBeast

    Ouahou, 5 commentaires qui défendent G+. Je suis épaté, il y a plus d’intéractions ici que sur le réseau lui-même mdr

    • Alban Duquesne

      Sûrement que vous n’avez pas choisi les bonnes communautés, personnellement, j’ai tous les jours plus de 70 notifications qui arrivent par mail, G+ est donc bel et bien vivant.

    • Meddy Neboud

      Tu as déjà mis les pieds sur G+ plus de 10 minutes pour dire ça?

      C’est en 2007 que Facebook a pris un réel élan, soit au bout de 3 ans, là G+ est déjà très utilisé et peuplé en 3 ans. Vas voir par curiosité quelques communautés comme https://plus.google.com/u/0/communities/105419803646799030939 . C’est sur si tu cherches du “mdr” c’est pas le bon lieu, même si ça déconne aussi, G+ est un réseau social où les interactions sont évolués et intéressantes, les discussions pertinentes. Tu n’es pas là pour discuter avec ton meilleur pote, il y a des sms pour ça, tu es dessus pour avoir des échanges construits sur les sujets que tu aimes. G+ réuni au contraire le meilleur de twitter et G+. La discussion et le système de post sont aussi simples et plus évolués, plus pertinents et performants que sur FB mais les connexions entre gens se font aussi simplement que sur Twitter et de la même manière sauf que quand tu ajoutes quelqu’un, tu l’ajoutes dans un des cercles que tu as créé, ce qui te permet de cibler ton discours et les posts que tu lis.

      Tu peux aussi suivre des personnalités, mais là tu n’auras pas de paris hilton racontant sa cuite aux bahamas (enfin je suis pas allé vérifier) mais des professionnels comme Matt Cuts ou Guy Kawasaki qui parles de vrais sujets.

      Tu as aussi des communautés détentes avec des bons plans pour sortir, des photos de paysages, la cuisine, les jeux vidéos ou autres.

  • Gilles Wittezaële

    Encore un bel exemple d’un Kevin qui parle de ce qu’il ne connaît pas :)

  • Uriel Pixocode

    Commentaire supprimé (apparemment “torchon” doit être une insulte) on va retenter en plus soft…

    Article qui ressemble beaucoup trop à mon gout à celui de Zdnet
    http://www.zdnet.fr/actualites/google-a-trois-ans-et-n-est-toujours-pas-un-succes-social-39803159.htm

    Au passage juste pour quelques chiffres, l’auteur de l’article a seulement posts publics… quand on ne connais pas et n’utilise pas un outil il est très facile de le critiquer…

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Marché des smartphones : Samsung n°1 des ventes début 2017, loin devant Apple

Le marché de la téléphonie mobile ne connaît pas la crise selon une récente étude réalisée par Gartner. Au contraire, le début de l’année 2017 a été très profitable pour Samsung (n°1 des ventes), pour Google et son système Android (86,1% du marché des OS) et pour les fabricants chinois. Apple en revanche est un peu à la traîne !

9bfe77e5325f759b950a287c4b836cf3nnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn