Google Traduction devient incroyablement plus puissant grâce à l’intelligence artificielle

Il semble que Google ait décidé de mettre à jour toutes ses applications en utilisant le machine learning, un pan de l’intelligence artificielle capable d’apprendre de ses erreurs pour maximiser son potentiel. Celui-ci s’applique désormais à Google Traduction, qui devient incroyablement plus puissant à la suite de cette mise à jour avec des traductions plus censées et précises. En somme, plus humaines.

Dans un monde parfait, nous parlerions tous la même langue et pourrions donc nous faire comprendre et comprendre les différentes cultures du monde beaucoup plus facilement. Hélas, ce monde parfait n’existe pas et chaque pays a sa spécificité.

Reste qu’il s’agit-là d’une différence que l’on peut célébrer, mais qui n’aide pas à briser les barrières culturelles nous séparant. C’est toutefois la mission de Google Traduction, l’outil déjà très puissant de Google permettant de traduire un texte, une photo voir même une conversation en direct en 103 langues différentes.

Cet outil se met à jour aujourd’hui pour enfin incorporer ce que le développeur nous a présenté lors de sa conférence Made by Google : le Neural Machine Translation. En utilisant ses premiers pas dans l’intelligence artificielle, celui-ci a réussi à rendre Google Trad encore plus performant.

Ce procédé n’est pour l’instant utilisé que pour 8 langues différentes : l’anglais, le français, l’allemand, l’espagnol, le portugais, le chinois, le japonais, le coréen et le turque. A terme, il sera développé pour les 103 langues reconnues par l’outil.

Quel changement cela apporte ? Une traduction plus humaine tout simplement, capable de reconnaître un texte et le traduire d’une manière bien moins robotique mais naturelle à la langue employée. Dans son exemple, Google montre que le Neural Machine Translation améliore grandement sa traduction automatique.

On sent que depuis l’avènement d’Assistant, le développeur a à coeur d’utiliser le machine learning dans tous les aspects de ses produits pour les rendre plus performants. Dernièrement, ce fut au tour de Google Play Musique de passer sous cette moulinette pour en ressortir grandi. Espérons que ces efforts portent leurs fruits.

Google Traduction : les astuces indispensables pour mieux communiquer

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Kris Rage

    Essayons :
    FR->UK : « Bien qu’il ait froid, il n’eut, à aucun moment, l’idée de mettre un caleçon pour se réchauffer les roubignoles »
    « Although he was cold, he had at no time the idea of putting underpants to warm the roubignoles »
    UK->FR : « Bien qu’il fût froid, il n’avait à aucun moment l’idée de mettre des caleçons pour réchauffer les roubignoles »
    hummm… pas mal.

    • RyseSorel

      Essaye avec des mots intégralement connus par le traducteur. Ça peut fausser la formule finale si il y a un mot qu’il n’arrive pas à replacer. Comme « roubignoles » quoi

    • MaGiiC

      Pas mal tout de même ! Pour un traducteur, après, espérons qu’un jour ils arrivent à traduire parfaitement un texte, mais c’est déjà une belle avancée.

    • Insomnia

      Excellent ^^ pour les deux lol

  • shiver38300

    Exellent !

    • Nicolas

      Excellent ;)

  • Jonathan Fasoli

    Une très très très très très très très très et pour changer très, bonne nouvelle !

  • Spécificité assumée

    « Dans un monde parfait, nous parlerions tous la même langue et pourrions donc nous faire comprendre et comprendre les différentes cultures du monde beaucoup plus facilement. Hélas, ce monde parfait n’existe pas et chaque pays a sa spécificité. » Euh… n’y a t-il que moi que ça fasse sursauter ? Dans un monde sans spécificités, je suis désolé, mais il n’y aurait pas besoin de comprendre quoi que ce soit que qu’on serait tous pareil et je ne vois pas non plus en quoi ça serait parfait, ça ressemble plutôt à une dictature archi lissée votre histoire… Je pense que de nombreux pays sont bien fiers de leur spécificité au contraire. Donc très bien pour Google trad, mais faut pas tout mélanger non plus en sortant ce genre de bêtise.

    • Spécificité assumée

      « vu qu’on serait tous pareils » pardon