Google supprime 1200 emplois chez Motorola Mobility, soit 10 % des effectifs

Date de dernière mise à jour : le 21 juin 2016 à 19 h 14 min

Google va supprimer 1200 emplois chez Motorola Mobility, soit 10 % des effectifs de l’entreprise que le géant de la recherche a rachetée il y a quelques mois. Google annonce ce plan de licenciement dans le but de faire renouer Motorola avec la rentabilité. Google semble sortir les grands moyens pour redonner une santé financière à l’entreprise.

Ce n’est pourtant pas la première fois que Google supprime des emplois chez Motorola. L’été dernier, le géant de Mountain View avait déjà supprimé 4000 emplois dans le même but, faire renouer Motorola Mobility avec la rentabilité. À l’époque, Google affirmait que Motorola devait revoir ses priorités et produire des smartphones plus simples. « Ces licenciements sont dans la continuité de ceux annoncés l’an dernier […] C’est très difficile pour les salariés concernés, mais nous sommes déterminés à les aider à traverser cette période de transition difficile. » a déclaré Niki Fenwick, porte-parole de Google.

Les licenciements toucheront les salariés de divers pays comme les Etats-Unis, la Chine et l’Inde. Des coûts trop élevés et un manque de compétitivité sont évidemment évoqués comme explications à cette vague de licenciement. Google n’y va pas par quatre chemins et compte rentabiliser au plus vite son investissement de 12,5 milliards de dollars pour racheter Motorola. L’entreprise n’affiche pas une santé financière satisfaisante selon le géant de la recherche qui prend des décisions drastiques.

 

Motorola Mobility fait maintenant partie intégrante de la stratégie de Google pour les années à venir. Une collaboration qui devrait aboutir sur la production de terminaux Motorola avec les dernières versions d’Android comme les précédents smartphones Nexus. Mais un palier devrait encore être franchi dans l’intégration et le contrôle de ces futurs terminaux, aussi bien au niveau matériel que logiciel. Le Google I/O nous en apprendra peut-être un peu plus sur les projets de Google et Motorola pour les mois à venir.

via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Apple a désormais la permission de tester la 5G sur les futurs iPhone

Apple vient d’obtenir son autorisation quant au fait de pouvoir tester les ondes millimétriques de la 5G aux Etats-Unis. La demande a été acceptée par le régulateur américain des télécoms, la FCC, conférant ainsi la possibilité à la firme de Cupertino d’effectuer une batterie de tests de cette technologie sur ses futurs iPhone.

SFR : l’hémorragie d’abonnés continue sur le fixe au 2ème trimestre 2017

SFR vient de publier ses chiffres du second trimestre 2017 sur le mobile ça va mieux néanmoins hémorragie d’abonnés continue sur le fixe. L’opérateur n’est pas encore tiré d’affaire et crée la polémique avec une option imposée à ses clients mobiles, sans oublier ses déboires au sujet du très haut débit, SFR annonçant vouloir faire cavalier seul sur ce chantier.

5f06ea4749edb977b07a5a43be6d58e8s