Google souhaiterait racheter Twitter

Date de dernière mise à jour : le 3 février 2017 à 16 h 42 min

C’est peut-être la grosse nouvelle de ces dernières heures. Google aurait souhaité racheter Twitter. Selon plusieurs sources concordantes, deux sociétés de grande envergure se seraient mis sur les rangs avec des démarches entreprises auprès des banques. L’une d’elles a déjà été identifié comme étant la firme de Mountain View.

Comme il est de coutume dans ce type de dossiers, aucun des acteurs concernés (la banque Goldman Sachs, Google, Twitter) n’a communiqué sur le sujet. Alors est-ce que oui ou non Google a souhaité se payer Twitter afin de renforcer son immense influence sur le web ? Difficile à être aussi affirmatif, même s’il semble évident qu’une tentative de rapprochement était à l’ordre du jour.

Twitter, un rachat par Google

Un exemple parmi d’autre concerne le référencement des tweets au sein du célèbre moteur de recherches. Google cherche ainsi à intégrer des tweets influents au coeur de ses résultats. Pour y parvenir, encore faudrait-il disposer d’un accord, voire d’un partenariat avec Twitter. Une telle opération serait un échange gagnant-gagnant … mais qui reste à ce jour en suspens.

Pourtant, le réseau social au petit oiseau est en quête de renouvellement. Si le nombre d’utilisateurs est toujours aussi impressionnant, il n’augmente plus assez à leurs yeux. Le phénomène a déjà pu être observé par le passé sur Facebook. Pour augmenter sa visibilité, une mise en avant sur Google serait un élément déterminant.

Quoiqu’il en soit, ces rumeurs n’ont pas fait de malheureux. Depuis les premiers éléments dévoilés, l’action de Twitter affiche un fier + 3,99% et flirte ainsi avec la barre des 53 dollars. D’ores et déjà, il s’agit d’une belle opération de communication indirecte pour Twitter. Quant à ce dossier, rappelons qu’il n’y a pas de fumée sans feu.

Comment réagiriez-vous si Google s’emparait de Twitter ? Auriez-vous peur pour vos données personnelles ? N’hésitez pas à utiliser les commentaires pour nous donner vos impressions.

Via

Réagissez à cet article !
  • Ombilicus

    Ça ressemblerait pas à un aveu d’échec de G+ ?
    Alors certes, ces deux réseaux sociaux sont totalement différents (en tout cas, moi ils me servent pour quelques choses assez différentes), mais on ne cesse d’opposer Fb/G+/Twitter…

    Concernant les données personnelles, Google a déjà presque tout, un peu + un peu – …

    • webbeur

      L’aveu a déjà été fait avec l’annonce de la division en plusieurs parties du réseau social.

      • Ombilicus

        C’est la partie Photos qui a été sortie de G+ non ?

        Si oui, j’ai pas trouvé que c’était un aveu de faiblesse étant donné que son placement dans Drive était plus logique… (corrige moi si je me trompe hein)
        Et pour G+, l’aveu d’échec pour moi, ça serait une annonce officielle d’arrêt du réseau ou… le sujet de cet article…

        • webbeur

          Le service Photo & Stream oui. Je ne sais pas si Google se débarrassera de G+, car même si il est très peu utilise, tout les produits Google convergent désormais vers ce “réseau social poubelle”

    • Pas faux, il semble de + en + évident que Google maintient G+ car il dispose tout de même d’un socle d’utilisateurs non négligeable, mais en soi, G n’a jamais su comment le positionner … et c’est bien dommage.

      • Ombilicus

        Carrément dommage, car il a de bonnes choses à faire valoir…

    • Ce n’est pas vraiment un aveux de l’échec de G+ puisque le “sujet” ne concerne pas G+ qui est déjà présent dans le référencement, Twitter ne serait utile que pour cela, le référencement, surtout avec l’envie croissante d’un référencement en temps réel.

      • Ombilicus

        Je ne sais pas comment ils ont prévu de fonctionner s’ils rachètent Twitter… Je vois mal Tw et G+ cohabiter sous la coupe de Google, un des deux cédera sa place ou avalera l’autre… Je ne sais pas… Le mieux c’est d’attendre et de voir…

    • C’est comme si vous dites que Facebook (Messenger) avoue un Echec en achetant Whatsapp… À méditer.

      • Ombilicus

        Sauf que là non plus, j’avais pas compris l’intérêt de cet achat par Facebook… Surtout la somme qu’ils ont versée…

        • leatherface

          L’intérêt existe en 2 points. D’un côté ils sont en acquisition d’utilisateurs permanente. Whatsapp possède énormément d’utilisateurs à profiler (450 millions). De l’autre devant le succès mitigé de Facebook messenger, il leur fallait une solution crédible.

          • Ombilicus

            On trouve toujours des raisons dans un rachat, là où j’ai du mal, c’est au niveau de la pertinence… Je n’arrive pas à voir où ils vont pouvoir amortir cette somme, à part avec les données personnelles…

            Le seul point pertinent aurait été annihilation d’un concurrent direct de Messenger. Mais tout ça, je préfère ne rien dire pour éviter de dire des conneries, au final je ne sais rien des services de Whatsapp :)

          • Loic

            C’est le modèle américain… Que fait Amazon, Google et cie ? Il rachète tous leurs concurrents avec les bénéfices qu’ils font… puis plus tard, quand il n’y aura plus aucun concurrent : ils pourront faire ce qu’ils veulent…

            Que la somme ne soit pas amortie tout de suite, pas de problèmes pour eux, c’est sur du long terme…

  • Rayane

    tou sa né ke tromperi Google = ILLUMINATI

    Google dominera le monde

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
08f397bc0bfa4b8184c9d7495d09506f>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>