Google : son impressionant nouveau campus inspiré d’Under The Dome

Maj. le 4 juin 2015 à 15 h 29 min

Il y a quelques temps déjà, des dessins conceptuels représentant les ambitions architecturales de Google avaient fait surface sur la toile. La société de Mountain View souhaite faire des travaux d’agrandissements et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils ont de la suite dans les idées. Jugez plutôt par cet aperçu confié au City Hall de Mountain View, propriétaire du terrain à louer.

Concept art du nouveau campus Google

Basé à Charleston Park, ce village serait en passe d’être construit sur un terrain de près de 7 hectares et force est de constater que Google a enfin trouvé une solution pour concevoir une ville coiffée d’une canopée artificielle. Non, ce n’est pas un projet tout nouveau, d’autres plans figurant ces constructions abritées d’un voile translucide ayant déjà fait le tour de la toile. Les voici :

Concept art rejeté pour le Google North Bayshore Campus HQ
Concept art rejeté pour le Google North Bayshore Campus HQ

Concept art rejeté pour le Google North Bayshore Campus HQ
Concept art rejeté pour le Google North Bayshore Campus HQ

Concept art rejeté pour le Google North Bayshore Campus HQ
Concept art rejeté pour le Google North Bayshore Campus HQ

À l’origine, Google voulait s’installer au nord-est de Mountain View sur un terrain de 185 000 m² mais cet espace fut en fin de compte partiellement alloué aux locaux de LinkedIn. Avec un projet architectural ambitieux mais amputé de quelques milliers de mètres carrés, le géant d’Internet ne s’est pourtant pas laissé abattre.

Et pour cause. Il y a une dizaine d’années, Larry Page présenta ses projets de construction auprès du City Hall de Mountain View et obtint un permis de construire sur le site de Charleston Park, situé à l’est du Googleplex, siège social et expérimental où ses stratégies sont élaborées. Ce document datant de 2007 étant toujours d’actualité, il est donc toujours autorisé à y construire des bureaux et des espaces commerciaux sur plus de 55 000 m².

Une ville modèle

Nécessitant toutefois encore l’aval du conseil municipal, cette extension du campus Google ne devrait pas avoir trop de mal à décrocher son sésame. Ville-canopée conçue par Bjarke Ingels et Thomas Heatherwick, elle est vraisemblablement le symbole même d’une architecture verte et éco-responsable. Cette canopée permettrait une régulation du climat, une fusion quasi-totale avec la nature.

Elle se composerait d’un sentier de verdure accessible au public traversant le dôme principal. Cyclistes et piétons pourraient se diriger vers une petite place cernée par des boutiques et des kiosques. Sous les canopées seraient installés des villages-bureaux dédiés aux employés de la firme. Tout ce petit monde vivant en vase semi-clos posséderait son propre système d’évacuation des eaux, sa centrale d’épuration ainsi que des ressources d’énergie et de chauffage écologiques. Rien ne nous dit cependant si la sécurité sera assurée par des robots comme chez Microsoft !

Google affiche son ambition et sa vision du futur mais est-ce que les autres résidents de la Silicon Valley suivront-cet exemple ? Il est fort probable que ces canopées urbaines se mettent à bourgeonner peu à peu partout à travers le monde et fassent également flamber le prix de l’immobilier.

Réagissez à cet article !
  • Invité

    Petite erreur dans la dernière phrase : non pas face mais fassent ;-)

    • Impega

      Outch !
      Elle pique cette faute :)

    • tashikoma

      L’effort est là, mais tu rates de peu : c’est « fassent », vu que le sujet est « ces canopées ».

  • fun-evil

    le concept est intéressant sur le papier.

    reste à voir ce que ça peut donner une fois réalisé

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Facebook : les commentaires privés vont vous permettre de rester discret !

Le réseau social de Mark Zuckerberg teste actuellement une nouvelle fonctionnalité qui vous permettra de choisir les paramètres de confidentialité à chaque commentaire que vous postez. Grâce à cette nouvelle option, vous choisirez donc qui peut voir les commentaires que vous publiez sur Facebook !

Facebook répond aux accusations d’être le fléau de la société

Facebook répond aux accusations de deux anciens cadres de l’entreprise, qui déclarent regretter avoir participé à la création du réseau social. Selon eux, Facebook est conçu pour agir comme une drogue et influence négativement notre cerveau. Dans un communiqué, la…