Google va révolutionner les mots de passe dans Android avant 2017

Et si votre smartphone était capable de savoir que c’est bien vous qui le prenez en main sans avoir à utiliser un mot de passe ? Google a visiblement trouvé la formule magique. Le géant souhaiterait révolutionner les mots de passe dans Android avant 2017.

Aujourd’hui, pour sécuriser votre smartphone les méthodes sont nombreuses : mots de passe, lecteur d’empreinte, scanner d’iris, reconnaissance faciale, reconnaissance vocale etc. Si certaines méthodes s’avèrent simples et efficaces, cela ne semble pas suffisant pour Google.

La division ATAP de l’entreprise travaille en effet depuis quelques années maintenant sur un projet baptisé Abacus. Le but : remplacer les mots de passe et autres moyens d’authentification par une détection des habitudes de l’utilisateur.

Pour faire simple, la technologie utilisée par Google, et dévelopée en collaboration avec 33 universités américaines, va utiliser les données de plusieurs systèmes d’authentification. Ces données compilées permettront d’établir un Trust Score, c’est-à-dire un score de confiance.

Pour faire simple, lorsque vous utiliserez votre smartphone, les données portant sur votre voix, votre position géographique, la reconnaissance de votre visage ou encore votre rythme de frappe sur le clavier seront récoltées. Elles seront ensuite analysées pour établir ce score de confiance. En gros, Google va réunir plusieurs facteurs assurant que c’est bien le propriétaire du smartphone qui l’utilise.

Lorsque le Trust Score ne sera pas assez élevé, alors l’application demandera le mot de passe. Notons que l’éditeur d’une appli pourra choisir lui-même le Trust Score minimum à atteindre pour accéder à son application. Plus le programme traitera des données sensibles, plus ce score sera élevé.

Car oui, le projet Abacus s’avère pertinent concernant les mots de passe des applications. Car pour établir son Trust Score, le système va analyser en permanence ce que fait l’utilisateur.

Google souhaiterait donc mettre en place ce système avant 2017. Techcrunch explique que la firme de Mountain View a déjà conçu des Trust API qui seront testées par des établissements financiers. Le géant américain souhaiterait que tout soit prêt cette année pour une généralisation dès 2017. En attendant peut-être de voir Google supprimer définitivement les mots de passe, comme il compte le faire avec Apple.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • iAndroid

    Au final, que ce soit Google, Apple, Microsoft ou autre, ils collectent des données personnelles (mots de passe, emrpeintes, iris…) et ça c’est pas bon du tout. Il suffit qu’ils se fassent pirater comme les distributeurs de billets et on pourrait devenir auteur de crimes ou délits parce que nos signatures numériques ont été retrouvées car volées.

    • crachoveride

      Renseigne toi un minimum encore une fois avant d’avancer des trucs, notamment concernant les empreintes digitale ou mot de passe qui ne sont pas envoyé à l’entreprise mais conservé et chiffrés en local sur le téléphone dans une puce dédié, il y a toute une doc la dessus pour chacune des entreprises rien que dans les cgu…

      • nourd1.dz

        il y a un fossé entre ce qui est dit et la réalité… Google connait beaucoup de choses sur nous (gmail+android+chrome) comme les numéros de téléphones, contacts,photos, vidéos, mms, sms, habitudes, sujets d’intérets, heure d’utilisation, appels, trajets quotidiens, voyages, localisation, religion, niveau d’éducation, revenu moyens, achats sur internet, langues maitrisés, santé et j’en passe de nombreux autres. De plus, cela n’est valable que pour celui qui utilise un android, gmail et chrome… Si on ajoute une autre boite mail comme yahoo, un Iphone, Windows 10, facebook, twitter……. Espérons que toutes ses données récoltés (comme le blé…) soient VRAIMENT ANONYMES et ne permettent pas de nous cibler !!

        • crachoveride

          Sachant que c’est justement très contrôlé j’en doute fortement, surtout après la polémique lancé suite aux révélation de Edward Snowden. Surtout que tout ce que tu dit sur ce que Google sait de nous est précisé justement part ce dernier dans leurs CGU, à aucun moment ils ne disent le contraire (les gens qui ne sont pas au courant sont justement ceux qui n’ont pas lu les conditions du contrat et ont accepté directement). Plus haut il n’était question que de l’empreinte digital, du détecteur d’iris qui s’il se retrouve sur le réseau n’a plus d’intérêt en terme de sécurité (bien que si quelques te prend en photos ou récupère ton empreinte sur ton écran de smartphone ou une poignée de porte que tu aurait touché il peut très bien également s’en servir.

      • iAndroid

        Les hackers d’aujourd’hui sont des terroristes du numérique, aucune limite pour eux et c’est pas un stockage en local qui va les empêcher de voler tes données. La seule façon est de ne pas se connecter au réseau.

        • crachoveride

          Mais justement, l’empreinte n’est pas stocké sur le réseau. Oui il y a toujours une faille mais ils ont intérêt d’être vraiment très motiver pour la choper et je pense que ce n’est pas une personnes lambda qu’ils s’amuseront à pirater.

    • PMN

      Si tu as peur pour tes empruntes, moi à ta place, je m’inquiéterais plutôt des hacker qui viendraient chez toi pour te choper tes empruntes (poignées de porte, verres, souris,…) et pouvoir te faire accuser de meurtre par la suite!

  • Kant1

    Comment on va faire bourrés ? A partir de 22h les vendredis soirs tu vas voir tout le monde retaper ses mots de passe :D :D