Google réaffirme son intention de laisser son autonomie à Motorola

Date de dernière mise à jour : le 11 octobre 2016 à 15 h 48 min

Lors de la dernière réunion des actionnaires de chez Google, le directeur financier Patrick Pichette a réaffirmé l’indépendance de Motorola, malgré son rachat par le géant américain.

« Il est important que Motorola reste indépendant. Nous n’avons pas l’intention d’intégrer Motorola à Google et nous nous assurons que la marque à ce qu’il faut pour rester compétitive. Ne vous attendez donc pas à une fusion complète des deux sociétés. »

Le président de Google, Eric Schmidt, a ajouté :

« Nous avons acheté Motorola pour ses brevets, ses produits, ses personnes et son innovation ». Voilà une position qui a le mérite de clarifier les choses quant aux intentions de Google vis-à-vis de Motorola.

Mais derrière ces déclarations, on imagine très bien les ambitions que peut avoir Google et l’utilisation que celui-ci pourrait faire des compétences de Motorola. Il paraît évident que Google souhaite dans un avenir proche s’affranchir des autres constructeurs pour la production de ses smartphones et tablettes. Après avoir collaboré avec plusieurs constructeurs, les compétences de Motorola pourraient leur permettre d’être totalement autonome en terme de harware dans un avenir pas si lointain.

Voulant garder leurs intentions secrètes, ces déclarations sont un excellent moyen pour ne pas éveiller les soupçons et je ne pense pas que la marque change d’avis, du moins pas avant 2013…

Retrouvez toute l’actualité des constructeurs Android sur nos pages Facebook, Google+ et Twitter.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Cyrille

    Je pense que c’est vraiment pas sérieux d’imaginer Google devenir indépendant et mettre Android que sur du Motorola.

    Android vit grâce à l’Open Handset Alliance, si Google décidait de se refermer sur lui même, c’est à dire faire des smartphones Google-Motorola, il perdrait ses partenaires constructeurs et ça serai la perte assuré d’Android : les constructeurs commencerai à faire chacun leur Android (et oui ils en auraient le droit) ou aller voir ailleurs, la fragmentation serait énorme, des markets pour chaque marque, etc.

    Sans parler de la baisse de revenu pour Google et les parts de marché que perdra Android sur iOS et Windows :/ qui eux gagneront car ils attireront les constructeurs délaissé par Google…

    Je pense que votre interprétation est de la pure spéculation (de Fanboy qui aimerait inconsciemment voir Android dans un système fermé à la iPhone, parce que jaloux de sa popularité… heu non peut être pas pour ça en fait ^^)

    • La forte relation entre Google et les constructeurs passe par le système ouvert et puissant qu’est Android et qui permet à de nombreux constructeurs de se concentrer essentiellement sur le hardware. Google est dans la position inverse où des partenariats différents sont conclus pour produire les appareils Nexus.

      Je ne pense pas que si Google arrive à terme à produire sont hardware cela détourne les autres constructeurs d’Android dans la mesure où ça ne signifie en rien la fermeture du système Android aux autres marques. La gamme Nexus a beau être faite de bons smartphones ce ne sont pas les best-sellers de chez HTC, Samsung ou Asus.

      Alors oui ce serait un léger repli sur soi que d’adopter cette stratégie, mais je ne pense pas que cela suffise à briser les bons rapports entre Google et ses partenaires. Avec leur surcouche apporté à Android et le passage en open source de leur système Bada, Samsung va dans une direction ou il pourrait envisager de s’affranchir d’Android, comme Google le fait avec la production de smartphones.

      Mais cet avis n’engage que moi et c’est en effet de la pure spéculation, d’où le « on imagine » et « je ne pense pas ». En tout cas ça a le mérite d’ouvrir le débat ;)