Google investit dans KaiOS : Google Maps et Assistant vont débarquer dans les feature phone Nokia

Google vient d’investir 22 millions de dollars dans KaiOS, le système d’exploitation des feature phone Nokia, Alcatel, Jio et Doro. Des appareils particulièrement populaires dans les pays émergents vers lesquels Google affûte sa stratégie pour rester leader. Dans certains pays comme l’Inde, KaiOS est encore plus utilisé que iOS. En Europe, cela signifie que l’on risque de retrouver prochainement Google Maps, Assistant et toutes les autres applications made by Google sur les nouveau 3310 par exemple. 

nokia kaios

Google vient d’investir 22 millions de dollars dans KaiOS, un système d’exploitation mobile très différent d’Android, utilisé sur les feature phone comme le nouveau 3310 de Nokia. KaiOS est dérivé du défunt FirefoxOS : il vise les dumb phone actuels, qui sont tout de même plus intelligents que ceux des années 1990, et peuvent entre autres se connecter à internet. Outre Nokia, plusieurs marques utilisent KaiOS, comme Alcatel, Jio ou Doro.

Google investit 22 millions de dollars dans KaiOS pour porter ses applications dans les dumb phone

Ces feature phone retrouvent un second souffle, à cause, entre autre de l’effet nostalgie, dans un monde surconnecté, mais pas seulement. Ce sont aussi des alternatives peu onéreuses aux smartphones, en particulier dans les pays émergents. Nos confrères d’Android Community rapportent qu’en Inde, par exemple, KaiOS est plus utilisé qu’iOS, le système d’exploitation des iPhone. Par cet investissement, Google compte ainsi atteindre cette partie du marché.

Ainsi prochainement les utilisateurs de KaiOS auront droit à tout ou partie des applications de la suite GMS, notamment Google Maps et Google Assistant : « cet investissement va nous permettre d’accélérer le développement et le déploiement mondial de téléphones sur lesquels KaiOS active des fonctionnalités intelligentes, ce qui va nous permettre de connecter la population, vaste, qui ne peut toujours pas accéder à internet, en particulier dans les marchés émergents », estime Sebastien Codeville, PDG de KaiOS.

L’investissement de Google s’inscrit dans une stratégie à destination de ces marchés. La firme a notamment lancé Android Go, une variante d’Android destinée aux smartphones dont la fiche technique est très modeste. Reste que KaiOS présente des avantages sur Android, en particulier le fait qu’il puisse tourner sur des appareils particulièrement peu puissants.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos dernières applications !
Google Pay : sortie en France en octobre 2018 avec les Pixel 3

Google Pay s’apprête enfin à débarquer en France. D’ici la fin de l’année 2018, la solution de paiement mobile de Google va venir marcher sur les plates bandes  de Samsung Pay et Apple Pay. Tous les indicateurs pointent vers une arrivée en France…

Gmail : Google admet qu’il laisse d’autres applications espionner les mails

Gmail permet aux développeurs d’applications tierces d’accéder au contenu des mails échangés, admet Google dans une lettre d’explication pour le Sénat américain. Les messages sont scannés et même parfois lus directement pour permettre d’améliorer les algorithmes. Produits achetés, endroits visités,…