Google prépare son premier bracelet ultra-connecté pour vous sauver la vie

Ce n’est pas nouveau, en plus d’être un géant du high-tech, Google travaille aussi sur des projets pour améliorer le futur. Cela concerne principalement le domaine de la santé, où la firme de Mountain View a déjà évoqué un bracelet pour combattre le cancer, une cuillère anti-tremblement pour les personnes atteintes de Parkinson, et a aussi mis en place un système permettant de parler à son médecin à distance.

bracelet sante google
Oubliez les bracelets déjà existants, Google vous propose l’avenir.

C’est désormais sur un bracelet très perfectionné que travaille Google, avec comme objectif d’aider les laboratoires et les médecins à suivre les patients à distance. Pour se faire, ce bracelet connecté permet de mesurer le pouls, le rythme cardiaque, la température corporelle, et même les températures et bruits ambiants.

Cela pourrait être utile dans le cadre des essais cliniques de nouveaux traitements par exemple, puisque les données seraient envoyées en temps réel aux chercheurs. Avec un tel bracelet, les chercheurs pourraient donc suivre en direct l’évolution des patients, et ce sans que ces derniers ne doivent rester à l’hôpital ou y effectuer des déplacements journaliers.

Si cela peut sembler merveilleux, il y aura toutefois quelques contraintes, liées au patient lui-même. En effet, celui-ci devra toujours garder le bracelet sur lui, et s’assurer qu’il est bien chargé, sans quoi il ne servirait tout simplement plus à rien. Il faudra donc travailler avec les patients s’essayant à l’exercice, afin qu’ils n’oublient pas malencontreusement le bracelet dans un coin de la maison, ou tout simplement, de le recharger quand cela est nécessaire.

bracelet connecte google

L’objectif premier de ce bracelet réalisé par Google sera donc bien la médecine, mais le géant du monde high-tech envisage sérieusement que des personnes en excellente santé l’utilisent au quotidien, afin d’être prévenues dès que le moindre signe de maladie pointe le bout de son nez. Il faudrait toutefois attendre 20 à 30 années pour que cela se démocratise, et que tout le monde soit prêt à porter un bracelet pour être surveillé constamment.

Ce bracelet fait donc suite au brevet que Google avait déposé au début de l’année 2015, et dans lequel était exposé une sorte d’aimant qui profiterait de nanoparticules métallisées injectées dans le corps afin d’attirer et de détruire toutes les cellules jugées dangereuses.

Si ce dernier ne devrait pas arriver avant encore quelques années, le bracelet de suivi de santé est bien réel, puisque bientôt testé. Bien entendu, Google utilisera Android Wear sur son bracelet connecté, mais le contraire aurait été étonnant.

Les premiers tests commenceront dès cet été en Europe et aux États-Unis, il ne faudra donc pas attendre très longtemps avant de connaître les premiers retours, et savoir si le premier bracelet connecté de Google est aussi efficace que ce dernier le prétend. Si les tests s’avèrent concluants, la mise à disposition à de grands nombres d’instituts médicaux pourrait se faire rapidement.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !