Google Plus : pourquoi le réseau social est loin d’être un désert

Maj. le 3 février 2017 à 17 h 38 min

Les réseaux sociaux, tout un programme. Il y en a tellement que nous ne savons plus où donner de la tête. Facebook, Twitter, Instagram, Pinterest, plus récemment Ello et évidemment Google Plus. Ce dernier justement est un cas vraiment particulier. Alors qu’il enregistre un nombre d’utilisateurs incroyable, le réseau social serait peu utilisé. C’est en tout cas ce qu’affirme un certain Edward Morbius dans un article publié dans Business Insider.

Il tente de démontrer que Google Plus compte une communauté de 2,2 milliards d’utilisateurs mais que seulement 0,2 à 0,3% d’utilisateurs ( 4 à 6 millions) ont publié un contenu public en 2015 (18 jours en tout). Pire encore, 9% des utilisateurs n’auraient rien posté du tout publiquement sur leur profil depuis leur création. Enfin les principaux posts seraient des commentaires sur Youtube (37%).

googleplus-material-design

Alors le réseau social de Google est-il le désert dont on nous parle tant ? Facebook, Twitter et consort ont-il enterré Google Plus dans les bas fonds de la vie sociale virtuelle ? Pas du tout en fait. Car les usages que font les utilisateurs du réseau de Google sont tout à fait différents de leurs concurrents.

Qui plus est, il est difficile de mesurer les performances de Google Plus et la firme, qui a déjà dû faire face à de nombreuses critiques (notamment pour avoir rendue obligatoire l’inscription à Google Plus pour se créer un compte Gmail), ne communique que très peu de chiffres officiels.

Mais alors si l’étude d’Edward Morbius dit vrai, pourquoi Google continuerait-il de promouvoir son service ? Parce que l’étude est en fait erronée car elle ne prend pas en compte plusieurs critères.

Google Plus n’est pas Facebook et encore moins Twitter.

Facebook et Twitter sont les deux plus grands réseaux sociaux, c’est incontestable. En tout cas pour ce qui concerne les statuts publics. Car ce qui caractérise Google Plus c’est la possibilité de filtrer ses posts grâce aux cercles.

google plus cercles

Vous n’avez pas forcément envie que des publications liées à votre entreprise se retrouvent dévoilées publiquement. Il est donc impossible de ressortir les chiffres du nombre de publications de ce type, si ce n’est grâce à ceux donnés par Google, quand l’entreprise veut bien en donner.

Le concept est donc tout à fait différent de celui de Facebook ou encore de Twitter qui permettent aux utilisateurs d’être présents publiquement, de s’afficher pour gagner en notoriété. En fait Google Plus a une approche plus technique, voire plus professionnelle.

Google Plus : l’importance des communautés.

Dire que Google Plus est à l’agonie serait comme dire que le réseau social professionnel LinkedIn pourrait disparaître. Ce n’est pas parce qu’il n’y a pas de posts publiques que les réseaux ne sont pas utilisés. Ils correspondent en fait à d’autres usages.

Concernant Google Plus, outre les avantages liés au référencement de sites web, son gros point fort est la puissance de ses communautés. Sur ce réseau il est possible de collaborer très simplement grâce à des outils performants.

google plus importance communautés

Les développeurs par exemple l’utilisent énormément pour avancer sur leurs projets. Alors évidemment j’entends dire que les développeurs ce sont des geeks, et que mis à part les geeks personne n’utilise Google Plus. Erreur.

Enormément d’artistes, de photographes, de graphistes, d’auteurs etc. sont présents sur Google Plus et y sont très actifs. Seulement voilà, ils partagent énormément sur des thèmes particuliers, sur des sujets qui les intéressent, qui les passionnent. Raisons pour lesquels Google n’abandonnera jamais ce réseau, bien au contraire.

Google Plus n’est pas à l’agonie, loin de là. Il est même très performant lorsque l’on maîtrise ses outils et que l’on a assimilé le principe. Si vous voulez poster une photo de ce que vous avez mangé avec « le petit commentaire qui va bien », c’est sûr, ce n’est pas sur Google Plus qu’il faut aller.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Facebook avoue espionner les déplacements de votre souris

Facebook a avoué espionner les déplacements de la souris de ses utilisateurs. Dans un long document rédigé à l’intention du Sénat Américain, le réseau social le plus populaire au monde fait le point sur les données qu’il récolte sur ses…