Google Play : 60 000 applications de mauvaise qualité supprimées

Date de dernière mise à jour : le 23 juin 2016 à 19 h 01 min

Google Play, si bien connu pour ses applications, fait profiter depuis toujours la communauté de créateur/développeur d’un système de soumission très permissif dans le sens où le contenu, la qualité et le respect des règles de publication sont vérifiés après la mise en ligne de l’application par des bots qui parcourent incessamment le store et relèvent les anomalies. Cette technique à pour avantage de pouvoir fournir des applications et du contenu très rapidement, sans entraves et de créer ainsi une vraie synergie sur le magasin virtuel.

De l’autre côté, les store concurrents (App Store ou Windows Phone Store par exemple) préfèrent vérifier les applications avant de la proposer aux utilisateurs et refuser les applications si l’une des règles n’est pas respectée, instaurant ainsi un ping-pong de l’application avec du coup, parfois, des retards et des frais supplémentaires pour le développeur. Technique difficile pour les développeurs, assez lourde pour le store mais qui procure aux utilisateurs une vraie cohérence entre ce qui est proposé en vitrine et ce qui est téléchargé ou acheté et utilisé ensuite.

Google Play, plus de surveillance des applications

La méthode Google Play pour les applications semble aujourd’hui subir un revers de médaille puisque c’est 60000 applications qui ont été supprimées ce mois de Février en parti par le store lui-même mais aussi par les propriétaires eux-mêmes. Un record de suppression pour le store dont le nombre d’applications, environ 700 000, égales celui de son principal concurrent, l’App Store.

Parmi les justifications de suppression on retrouve :

– Les descriptions trompeuses.
– La manipulation des mots-clefs pour la classification du produit dans le Google Play.
– Incitation aux fausses évaluations des produits.
– Apps dont la fonctionnalité principale est de générer du trafic ou de fournir une webview d’un site n’ont détenu par le propriétaire de l’application.
– Apps envoyant  sms, mail ou autre pour le compte de l’utilisateur sans possibilité de confirmer le contenu et le destinataire prévu.
– Atteinte ou encouragement/incitation à porter atteinte aux droits de propriété intellectuelle de tiers (application de sonnerie par exemple).

Le Google Play fait donc un peu de ménage dans ses applications pour le confort des utilisateurs mais aussi des développeurs puisque les contenus de mauvaises qualités diminuent la visibilité de celles montrant un réel intérêt. Une volonté d’améliorer la qualité globale de la plateforme avant le changement de visuel !

via

Réagissez à cet article !
  • Arnaud

    Très bonne idée, car c’est un peut le bazar pour faire des recherches.

  • enfin il y a du mouvement , c’est cool , nous allons pouvoir télécharger les applications les yeux fermé

  • jejemc jejemc

    Salut a tous, bien vue google il ne faudrait pas que cela devienne une poubelle .

  • suffize

    faire un tri car 80 pour cent sert a rien

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos dernières applications !

Toujours prêt à améliorer son service de streaming sur mobile, Netflix envisage de créer des versions spécialement optimisées pour les petits écrans de ses séries originales. Un nouveau montage réalisé à l’aide du master qui permettra de mieux visualiser certaines scènes sur son écran de smartphone.

32dff0a3fce1d9552eb353ba4ada2d2ehhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh