Google Pixelbook officiel : l’ordinateur 2 en 1 sous Chrome OS boosté par Assistant

La conférence Google de fin d’année n’aura pas été uniquement l’occasion de découvrir les nouveaux Google Pixel 2 de la marque : le constructeur américain a également présenté le PixelBook, un nouvel ordinateur portable transformable en tablette qui profite du système d’exploitation Chrome OS et des applications Android pour transformer son expérience.

Google Pixelbook

On l’oublie très souvent, mais Google n’est pas qu’un développeur et fabricant de l’univers smartphone. Avec son Chrome OS, il a réussi à mettre un solide pied dans le domaine des ordinateurs portables, les Chromebook étant des appareils très plébiscités par les étudiants qui pour une somme modique trouvent en eux un compagnon de choix pour leur parcours scolaire.

Toutefois, cela ne veut pas dire que Google n’a pas une plus grande ambition encore dans ce domaine. A l’occasion de sa conférence Google de fin d’année, celui-ci nous l’a prouvé en dévoilant un appareil succédant à la tablette Pixel C, et qui ne manque pas de bagout : le PixelBook.

Le Google Pixelbook est officiel

Google Pixelbook

Le PixelBook est un ordinateur portable 2 en 1 ou « convertible », c’est-à-dire qu’il peut se transformer d’un ordinateur portable classique à une tablette en rabattant simplement l’écran sur lui-même, ou être utilisé en mode « tente ». Il dispose d’un écran 12.3 pouces tactile en définition Quad HD, et est vendu en 3 configurations de stockage : 128, 256 ou 512 go. Son épaisseur est de 10 mm, et il ne pèse que 1 kg !

L’ordinateur est propulsé par un processeur Intel Core i5 ou i7 de 8ème génération (Coffee lake), jusqu’à 16 go de RAM, et dispose directement du système d’exploitation Chrome OS. Son écran tactile permet d’autant plus de profiter de la possibilité d’installer des applications Android sur cet OS, de sorte que l’on peut tout aussi bien naviguer à l’intérieur de celles-ci par le biais de notre doigt ou d’un stylet. Il est équipé d’un clavier rétroéclairé.

L’avantage du Pixelbook est qu’il est capable de reconnaître automatiquement un Google Pixel proche de lui, et se connecter directement à sa connexion mobile. Il dispose en prime d’une autonomie annoncée de 10 heures, et se charge via USB type C. Le chargeur fourni peut même charger votre téléphone sans soucis. Mais surtout, il est le premier ordinateur portable à disposer du Google Assistant. Il dispose même d’une touche dédiée, pour pouvoir interagir avec l’assistant même par texte.

Un stylet dédié vous permet également d’interagir directement avec l’écran, Assistant se chargeant de comprendre pourquoi vous avez entouré une personne ou un mot par exemple. Sans compter bien sûr la possibilité d’écrire ou de dessiner.

Le Google Pixelbook sera disponible dès le 31 octobre 2017 aux US, au Canada et en Angleterre, au prix de départ de 999 dollars. Le Pixelbook Pen coûte 99 dollars. Pas de sortie en France pour le moment, mais nous vous tiendrons au courant.

Réagissez à cet article !
  • Pfelelep_écrit_en_UTF-8

    Ca fait un paquet de Yoga Tab qui me paraissent bien plus intéressantes.
    La démo technologique pour la démo technologique, ça a ses limites.
    Il ne rendrapas plus de services qu’un appareil au quart du prix.

    • emmanuel milcent

      ça c’est pas certain.

      • slayers84

        Si les apps et jeux du store fonctionne parfaitement sur ces nouveaux hybrides chromes os, ça peut envoyer du lourd et pourrais un jour remplacer mon iPad Pro

        En passant, c’est énorme les écouteurs à traduction temps réel, c’est le futur et le casque daydream a l’air sympa

  • Ellio74

    C’est vraiment pas mal, je dis pas non à une version Windows !

    • emmanuel milcent

      Dans ton cul la version Windows. ça n’arrivera jamais. Microsoft et sa daube sous Windiws 10S se fait exploser !!!

      • Ellio74

        Je te prie de respecter mon orifice !
        Je parle du « vrai » Windows, le 10!

        • disqus

          Il n’y aura jamais une versions windows…

          • Ellio74

            Il n’est pas interdit de rêver…

          • trollinlove

            Sauf que ça existe déjà et pour le même prix,parce que à 999 dollard je doute que ce soit la version I7/16 gigas,mais plutôt un I5/8 gigas,et si vraiment tu veut une Pixel sous windows rien ne t’empêche d’acheter une licence.

  • Yo Bloom

    Ha ben voilà, Google se met à la Pomme!
    On disait le iPen à 99 Euro trop cher.. Qu’Apple étaient des fils ** **** avec leur marge, etc..

    Maintenant que Google fait la même chose, vous dites quoi?

    • NaNouk

      La même chose, du moins pour le stylet.

      C’est pas parce que Google supporte Android qui est Open Source que ça fait du Pixelbook sous Chrome OS machine avec un OS convenable.

      Après, compte tenu de la configuration (i5/i7 gen 8, 16 Go RAM), le prix reste cohérent, les autres constructeurs sont sur les même prix.

  • Anthorama

    Il est pas beau… On dirait un Hp spectre X360 avec des bordures énormes… Overpriced de plus. Dommage

  • Ben Ben (killflaker)

    Pleins de produits pixel, super, aucun annoncé pour la vente en France, ils peuvent garder leurs m….

  • slayers84

    Sympa mais à ce tarif, autant prendre une surface pro

  • exover

    On peux installer Windows 10 a la place de cette merde d »OS » chromeOS?

    • trollinlove

      ça devrait pas poser de problème.Sauf si certains composants utilisés ne dispose pas de pilotes pour windows !

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Facebook : les commentaires privés vont vous permettre de rester discret !

Le réseau social de Mark Zuckerberg teste actuellement une nouvelle fonctionnalité qui vous permettra de choisir les paramètres de confidentialité à chaque commentaire que vous postez. Grâce à cette nouvelle option, vous choisirez donc qui peut voir les commentaires que vous publiez sur Facebook !

Facebook répond aux accusations d’être le fléau de la société

Facebook répond aux accusations de deux anciens cadres de l’entreprise, qui déclarent regretter avoir participé à la création du réseau social. Selon eux, Facebook est conçu pour agir comme une drogue et influence négativement notre cerveau. Dans un communiqué, la…