Google Pixel 2 : une puce Visual Core cachée qui rend les photos toujours plus belles !

Les Google Pixel 2 et Pixel 2 XL ont été élus grands champions de la photographie, et nous apprenons en détail pourquoi. Google a en effet créé sa propre puce dédiée pour cela, le « Pixel Visual Core », qui lui permet de traiter toutes les données dont a besoin le téléphone pour améliorer la qualité des photographies. Ses résultats sont bluffants.

Google Pixel 2

S’il est un terrain sur lequel tout le monde est d’accord, c’est celui de la photographie. La très grande majorité des utilisateurs de smartphone le nommeront comme le point le plus important de leur appareil, actuel ou futur. Tout naturellement, les constructeurs font donc en sorte d’en améliorer toujours plus les performances, année après année.

C’est pourquoi les doubles capteurs photo se sont vite démocratisés. Et pourtant, Google a choisi de sortir ses Pixel 2 et 2 XL avec un unique capteur 12 mégapixels. Passé le « choc », on s’est pourtant bien vite rendu compte que leur performance n’avait rien à envier à ses concurrents. Qu’est-ce qui explique cela ? Aujourd’hui, nous en découvrons un élément essentiel.

Pixel Visual Core, une puce dédiée à la photo intégrée aux Pixel 2

Google nous a donné plus de détails sur la photographie et les Pixel 2, et a précisément l’utilité de l’un de ses éléments fondamentaux : le Pixel Visual Core. Il s’agit en vérité d’une puce de traitement d’image intégrée à tous les Pixel, intégralement dédiée à la photographie, qui n’est pas encore active sur ses téléphones.

Le HDR+ définit le nouveau procédé du développeur, qui combine le logiciel, l’IA et ce fameux Visual Core afin d’analyser en permanence l’image vue par le capteur (lorsque l’application est lancée) et optimiser à la volée les captures prises. C’est pour cela que Google a conçu le Visual Core, dont chaque coeur est capable de régler 3 mille milliards d’opérations à la seconde et peut ainsi gérer le HDR+ 5 fois plus rapidement en utilisant 1/10 de l’énergie utilisée par le processeur logiciel actuel.

Et ça n’est que le début, puisque le développeur indique bien que c’est la partie logicielle qui est capable d’en tirer de telles performances, sous-entendant bien évidemment que de futures mises à jour pourront en améliorer toujours plus les fonctionnalités. Et bien sûr, les développeurs tiers pourront bientôt en profiter également pour améliorer leur qualité photo.

Le HDR+ n’est après tout qu’une partie de ce dont est capable de faire ce nouvel IPU. L’utilisation de cette nouvelle puce sera véritablement déployée lors d’une prochaine mise à jour OTA pour les Pixel 2, qui apportera également la developer preview d’Android 8.1. Lorsque son utilisation sera plus maîtrisée, il sera alors rendu disponible pour tous les développeurs via l’API Android Camera.

Voici une démonstration de l’utilisation du Pixel Visual Core par une application tierce partie, avant/après :

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !