Google Maps signale désormais les accidents comme sur Waze, bientôt les radars ?

Google Maps commence comme Waze à signaler les accidents ainsi que routes fermées. la fonctionnalité est en cours de déploiement et certains utilisateurs y ont déjà accès. Prochaine étape, la possibilité de rapporter la présence d’un radar automatique ou d’un contrôle de vitesse. Reste à savoir comment Google va composer avec la loi française en la matière. 

google maps waze radars
Crédit : Marc Mongenet / Wikimedia Commons

Le déploiement d’une nouvelle fonctionnalité permettant de signaler les accidents a commencé sur Google Maps. L’application est désormais capable de prévenir les automobilistes si des travaux sont en cours ou si la une route est fermée pour une quelconque raison. Un premier échantillon d’utilisateurs a reçu cette option, rapporte Android Police. Tout le monde devrait probablement pouvoir en profiter dans les semaines qui arrivent.

Google Maps copie Waze et lance le signalement des accidents et routes fermées

On apprenait à la mi-juin 2018 que Google Maps pourra permettre comme Waze de localiser la position des radars et des contrôles de police. Une information qu’avait glanée Android Police en allant fouiller dans le code la version APK de l’application. Le média évoquait alors déjà la possibilité de rapporter des accidents. On devrait donc dans le futur avoir droit à la même fonctionnalité pour les radars automatiques ou les contrôles de vitesse.

En théorie, il est même possible d’utiliser les rapports signalant un accident pour prévenir les autres utilisateurs de la présence d’un radar ou d’un contrôle. Sur d’autres applications, comme Coyote, on parle de zones de danger pour éviter les problèmes avec la loi. Cela peut se rapporter à n’importe quoi et ne sont donc pas directement signalés les radars et contrôles, mais les usagers comprennent qu’il s’agit d’une possibilité lorsqu’une zone de danger leur est indiquée.

Pour les Français, le timing de l’arrivée de cette nouvelle fonctionnalité est plutôt mauvais. En effet, Google Maps, Waze, Coyote et les autres ne pourront plus signaler certains contrôles de police à partir de juillet 2018. Une mesure qui concerne en théorie plus les contrôles d’alcoolémie, de stupéfiants et de lutte contre le terrorisme et la criminalité que la vitesse.

google maps waze radars accidents

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos dernières applications !