Google Maps : La publicité déguisée en information ?

Maj. le 4 décembre 2014 à 21 h 04 min

La publicité arrive maintenant dans les résultats Google Maps, relançant les interrogations sur la neutralité des résultats du moteur de recherche. Dans un court article paru sur le compte Google+ de Google Ads, la dernière mise à jour du service Maps nous est expliquée.

Google Maps

Hier nous vous parlions d’un système de tracking quasi-imbattable vous pistant sur le net. Aujourd’hui, toujours dans la publicité, c’est Google qui attire notre regard. Lors de nos recherches, Google Maps pouvait déjà nous montrer beaucoup d’informations sur les commerces. Mais la publicité n’était pas encore de la partie. Pour le meilleur ou pour le pire, c’est en train de changer. Google Maps, que ce soit dans sa version mobile ou web, nous montrera maintenant le même genre d’informations que celles que l’on voyait dans les résultats, mais dans des publicités.

Evidemment, on est mitigé. Alors que ce changement va nous permettre d’avoir plus d’informations pratiques sur les publicités que nous trouverons intéressantes, cela risque aussi de faire descendre les vrais résultats de la recherche. Espérons que Google limite tout de même le ratio publicité/résultats, mais il faudra continuer à surveiller le petit rectangle jaune vous rappelant que ce que vous voyez là n’est pas une information neutre.

Récemment, nous avons commencé à afficher des résultats quant à des lieux tels que les restaurants et les hotels, sous la barre de recherche, pour une meilleur navigation. Aujourd’hui, nous étendons cette experience aux publicités sur Google Maps et Google Maps pour mobile pour rendre plus rapide et plus facile aux internautes de voir et d’entrer en contact avec le commerce qui leur est le plus adapté

C’est sur le « qui leur est le plus adapté » que Google justifie son action. On est encore dans le débat sur la publicité sur le web, posant la question en des termes simples : est-ce un problème de recevoir des publicités qui nous sont adaptées (mais étant la conséquence d’un pistage de nos actions) ou vaut-il mieux qu’elles soient arbitraires?

Il est ensuite expliqué aux commerçants comment ajouter des informations à leur annonces, comme le lien téléphonique, les avis, les horaires, l’image Street View ou encore la possibilité de ressortir sur la carte. Ce qui est édifiant, c’est qu’ils sont en train de lisser les différences qu’il y a entre les publicités et les résultats. Si nous nous mettons à trouver le même type d’informations dans les unes ou les autres, il sera de moins en moins évident de faire la difference.

Il est totalement comprehensible que Google veuille fournir à ses annonceurs le meilleur support publicitaire possible mais d’un autre côté, l’internaute arrive dans une période du web où il regardera des publicités qui diront de moins en moins ce qu’elles sont. Et ça, c’est discutable. On en discute ?

Via

Réagissez à cet article !
  • Atlas

    « Mais la publicité n’était pas encore de la partie »

    Mais bien sur que si. Quand on regarde une ville en entier par exemple il y a des points qui apparaissent avant les autres, ce sont juste des commerces qui ont payé pour être mis en avant.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Android : Oreo au point mort avec 0,5% des terminaux, Marshmallow passe en dessous des 30%

Découvrez la répartition des versions d’Android du mois de décembre à travers le classement que vient de publier Google, Oreo ne représente que 0,5% de part de marché et Marshmallow passe en dessous des 30%. Il reste encore beaucoup de chemin pour arriver au niveau du Nougat et Marshmallow. Analysons le classement pour voir de quoi il retourne exactement.