Google lance uProxy et s’oppose à la censure sur internet

Date de dernière mise à jour : le 10 juin 2016 à 18 h 51 min

Vous n’êtes pas sans savoir que l’internet et plus particulièrement le web, est contrôlé par certains gouvernements dans des pays précis afin de censurer le contenu accessible par les internautes (qui a parlé de la Chine ?). Devant ce constat et ce manque de liberté sur internet, la société Google a décidé de réagir et de proposer uProxy, un nouveau service qui consiste à la mise en place d’une passerelle P2P (Peer-To-Peer) et permettre à chacun de pouvoir accéder au même contenu grâce à la connexion d’un autre utilisateur.

uProxy : une passerelle P2P pour la liberté sur internet

Par exemple, si vous résidez dans un pays où la censure est appliquée, vous pourrez utiliser la connexion d’un Français pour contourner la censure et profiter d’un contenu numérique identique aux autres pays. Ce système de partage de connexion se présentera sous la forme d’une extension pour le navigateur internet Google Chrome ou Firefox.

Avec l’accord de deux internautes qui sont en contact via un réseau social, par e-mail ou tout autre service du type, l’accès aux serveurs libres de la firme permettra de profiter du web sans aucune pression des gouvernements, et un accès total à l’information, quelle qu’elle soit.

En revanche, l’outil ne sera pas disponible tout de suite. Google souhaite le faire tester à des personnes de confiance afin d’assurer une sécurité maximale et un fonctionnement sans failles. De plus, le code source du service devrait normalement être disponible pour les sceptiques qui voudraient savoir comment fonctionne uProxy et se garantir que la société américaine n’ai pas d’arrières pensées en proposant uProxy aux utilisateurs privés d’un internet libre.

En tant qu’internaute, que pensez-vous de cette initiative de la part de Google ? Seriez-vous prêts à aider un de vos contacts étrangers pour lui donner accès au même internet que vous ?

Via

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Aiolizator

    Les données sont également partagées avec la NSA.

    • Jason Champagne

      Oui, c’est cadeau :)

  • Criblear

    C’est un peu utopique je pense … Enfin je peux me tromper mais ca m’étonnerait que le gouvernement chinois ou coréen laissent google faire ca …

    • Jason Champagne

      C’est sûr qu’il y aura des désaccords.

    • Esykie

      Je ne vois pas ce que le gouvernement coréen a à dire…

      • Criblear

        Oh ben strictement rien …
        http://www.rslnmag.fr/post/2012/12/11/Coree-du-Nord-plongee-dans-la-toile-la-plus-censuree-du-monde.aspx

      • Criblear

        Non c’est vrai la corée du nord est un pays ou il fait bon vivre un acces a l’information libre ^^
        Petit classement :
        http://www.cpj.org/fr/2012/05/les-dix-pays-ou-la-presse-est-la-plus-censuree-au.php

      • Esykie

        1) Ne dis pas corée quand tu veux parler de la corée du nord…
        2) Je ne vois de toute façon pas ce que le gouvernement a à dire.

        • Criblear

          1) Meme la corée du sud censure elle aussi ! Pas compliqué de trouver les infos pour le savoir … enfin bon je vais pas alimenter ton troll …
          2) C’est le gouvernement qui met en place ces censures donc évidemment il ne laissera pas faire …. c’est logique…
          3) y a pas de 3 mais bon vu que tu veux t’amuser a faire un classement 3 c’est plus classe !

          • Esykie

            J’ai dit que je ne vois toujours pas ce que le gouvernement coréen (du sud ou encore moins du nord) a à voir avec les décisions de Google…

            « Le gouvernement met en place la censure donc il ne laissera pas faire ». Ben oui, c’est vachement crédible que Kim Jong Un interdise à Google de faire quelque chose, tout à fait.

            Et puisque tu veux te la jouer classe, sache que la Corée du Sud n’a pas de censure, elle a un système de surveillance clairement établi (contrairement aux pays européens qui se cachent pour surveiller). Elle est d’ailleurs critiquée par RSF pour ce « contrôle » qui nuit à la liberté, mais elle ne censure pas plus que par chez nous. Nous avons aussi des clips vidéos interdits à la télévision, et nous avons également des journalistes licenciés pour propos déplacés dans leurs articles.

          • Criblear

            Visiblement reporter sans frontières ca te parle un peu donc regarde bien le MOT qui est employé ici … ces gens la n’utilisent pas le mot censure pour rien? Essaye de le lire en entier et reviens me dire qu’il n’y a pas de censure en Corée du sud ^^
            Enfin bref … Corée du nord, du sud, même combat … et quand bien même étant donné leurs actions liberticides en général il est clair qu’ils s’opposeront a ce choix de google et trouveront de toute façon une parade pour que cette pratique ne puisse pas être utilisées dans leurs pays ! Et je ne parle pas que de la Corée ou de la Chine ce n’étaient que des exemples … il y a encore énormément de pays qui CENSURE l’accès a l’information …
            Voila je ne commenterais pas plus ensuite parce que c’est ridiculement sterile comme conversation et tout le monde s’en fout autour donc bon :) Bonne nuit :)

          • Criblear

            Bon j’ai du trop poster de liens, le dernier ne veut pas partir … soit … cherche bien sur google, et tu remarquera que repoter sans frontieres parle bien de censure (a grande echelle) concernant plusieurs sujets, bon bien evidemment concernant les propagandes de la corée du nord, meme si ca peut se comprendre ca reste une censure et non pas de controle de la coree du sud, c’est dommage l’article etait vraiment interressant … Bref tant pis !

          • Esykie

            J’ai vu ton lien, mais il n’est pas accepté par la modération (ils doivent dormir^^)

            Regarde thepiratebay par exemple. Ou Sharia4Belgium (si on en parle à l’étranger, c’est pas sûr). C’est de la censure, oui, si on veut. Cependant, ça se tempère: ce sont des restrictions d’accès à des sites qui présentent des menaces (violation de loi ou menace envers l’intégrité nationale, dans les 2 exemples ci-dessus). On pourrait même parler du fameux « cordon sanitaire » en politique, qui est une forme de censure. Que dire du temps de parole sur les médias traditionnels quand on en arrive aux partis extrémistes ?

            La Corée du Sud « censure » des sites qui incitent au suicide, qui incitent à la révolte ou à la dictature ? Bah ouais. On fait pareil.
            La Corée du Sud viole la vie privée de ses internautes ? Bah ouais. On fait pareil.
            La Corée du Sud émet des pressions pour maintenir le contrôle du marché ? Bah ouais. On fait pareil.

            Je ne dis pas que c’est bien ou mal. Je constate. Alors faut pas juger trop vite non plus…

            Et concernant l’accès à l’information, il y a une autre type de censure chez nous. Plus vicieux.
            A-t-on parlé de l’Islande dans les médias ? Non (j’pense que le canard a dû y faire allusion, oui, parce que c’est un véritable média indépendant). A-t-on parlé du marché pétrolier parallèle qui se développe dans les pays d’Amérique du Sud, ainsi que des accords commerciaux entre ces pays du sud et de la Chine ? Non.
            J’ai encore mille exemples si tu le souhaites.

            Enfin bon, voilà, j’dis rien quoi. Bonne nuit.

  • jean-luc Mutabazi

    nous la France on n’a pas de soucis de censure non?

    « Par exemple, si vous résidez dans un pays où la censure est appliquée, vous pourrez utiliser la connexion d’un Français pour contourner la censure et profiter d’un contenu numérique identique aux autres pays. » Dans ce cas on devient en quelque sorte complice??? Enfin il n’y a pas de risques de poursuites judiciaires? Peu importe sécurisé ou pas j’ai une devise « ne jamais se mêler des histoires politiques »

    Sinon pour Google, eux je ne me fais absolument pas de soucis ils sont en guerre depuis longtemps avec la Chine et les USA sont là pour les protéger

    • Jason Champagne

      Évidemment que nous aussi, nous avons une certaine censure appliquée…mais moins comparée à d’autres pays.

  • Jean-Baptiste Mériaux

    HADOPI c’est considéré comme de la censure ? x)

    • Jason Champagne

      On peut dire ça, c’est liberticide, donc :)

  • Suaerk

    Est-ce que ça fonctionne avec leur propre service YouTube et les vidéos « non disponibles dans votre pays » ? …

    • Jason Champagne

      Seule l’avenir nous le dira dès que la passerelle sera opérationnelle.

    • Criblear

      il existe un moyen de pouvoir visionner ces videos sans avoir a passer par un vpn ou autre merdouilles ^^ Ca s’appel Proxemate, c’est une extension de chrome ou firefox ^^

      • sxHeavy

        Et qu’est-ce que c’est Proxemate ?? un pu**** de proxy ^^

  • Kevin Bouaoud

    oui je pense que tout le monde devrais avoir le droit de s’informer librement

    • Jason Champagne

      Je suis du même avis.

  • Kalvin

    Oui j’en ai marre de la censure de Google concernant le PlayStore en Suisse… j’ai que des app et la musique (depuis 1 semaine) !! rien d’autre, pas de book, pas de film rien de rien. Pensez-vous que ce service puisse me permettre d’avoir un Market normal ouvert sur tout le contenu pour Android ?

    • Jason Champagne

      Si le service est mis en place, ça pourrait oui, après tout, le Play Store est un site internet, et justement, les censures et filtrages appliquaient dépendent du pays concerné.

  • king59

    dans ce cas on dit « google VA lancer » et pas « Google LANCE » …

    • Jason Champagne

      Oui mais on parle de Google, il se passera très peu de temps avant le « va lancer » et « lance » ;), mais dans l’absolu, tu n’as pas tort, je te l’accorde.

  • greg

    Qu’ils sortent plutôt un proxy pour accéder au playstore (devices) depuis la Belgique…

  • Profiltrash

    Moi quand je veux regarder du contenu Canadien sur le net depuis la France… j’utilise FlyVPN pour me connecter au serveur concerné par la région censurée ! C’est sûr que c’est payant mais cela fonctionne super bien !!!

    Font chier quand même avec leur censure et les droits…! Je ne télécharge pas TABARNAK, je veux juste regarder la télévision Québécoise !

    Oui, je suis Québécois ^^!

  • dRik

    Personnellement, partager ma connexion à un mec qui pourrait aller sur des sites de pédophilie ou néonazi, ça ne m’enchante pas trop. L’internet est un monde merveilleux, on le sait tous, mais ça peut aussi être un vrai fond de poubelle. Je ne suis pas pour le TOUT Internet ouvert et libre, navré.