Google+ intègre les jeux au sein de son réseau social

Date de dernière mise à jour : le 20 avril 2016 à 21 h 38 min

google+

Bien décidé à se différencier et à s’imposer ainsi comme autre chose qu’une pâle copie de son concurrent principal, Facebook, et surtout à proposer un service complet à ses utilisateurs, le réseau social Google+ vient tout juste d’intégrer une nouvelle fonctionnalité, les jeux. Une intégration qui se traduit tout d’abord par l’ajout de quatre nouvelles fonctionnalités dans le menu de gauche de la version web, Featured games, All games, Games notfications et Recetntly played.

Une nouvelle fonctionnalité qu’on devrait à coup sûr retrouver au sein de la prochaine mise à jour de l’application Google+ pour Android.

Bien sûr, à la lecture de ces lignes, vous vous dites déjà que Facebook propose également des jeux, mais à la différence de son concurrent, Google+ vous permet de naviguer entre les jeux, scores de vos amis, invitations à jouer et discussions autour des jeux, le tout sans publicité ni spam dans la mesure où l’intégralité du contenu proposé dans le flux est totalement paramétrable.

Pour l’heure un total de 16 jeux et d’ores et déjà disponible sur Google+, une liste qui devrait rapidement s’étendre compte tenu de l’appel lancé par Google aux développeurs. Reste plus qu’à ce que la firme de Mountain View intègre Google+ Jeux à sa plateforme mobile, Google Android.

Retrouvez toute l’actualité Android et Google+ sur Facebook et Twitter et le forum actualité Android.

Google+ Jeux
Google+ Jeux
Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
nRansomware : ce logiciel malveillant demande des photos de vous nu, prudence !

Un logiciel malveillant du nom de nRansomware vient d’être repéré sur le site VirusTotal. Celui-ci demande aux utilisateurs d’envoyer plusieurs photos d’eux nu s’ils veulent que leur ordinateur soit débloqué et ce, après qu’ils aient envoyé un mail depuis la messagerie chiffrée ProtonMail. Prudence !

0ea3f985eb8760d706427771d2c293e6DDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDD