Google s’intéresse à la santé et devrait lancer Google Fit, en réponse à Apple ?

Date de dernière mise à jour : le 18 mai 2016 à 10 h 17 min

Si les écrans 2k, la résistance à l’eau et à la poussière ou les applications équipées de fonctions antivol semblent séduire de plus en plus de constructeurs, le domaine de la santé n’est pas en reste. Et pour cause, lors de la présentation d’iOS 8, Apple a dévoilé Healthkit, une application centralisant différentes données liées à la santé. Google pourrait rapidement répondre à la pomme croquée.

Vous le savez sans doute, d’ici quelques jours se tiendra la Google I/O, conférence lors de laquelle le géant américain devrait dévoiler plusieurs nouveautés dont Android 5.0 que Google aurait teasé. Il ne se contentera évidemment pas de cela et pourrait présenter un service dédié à la santé, baptisé Google Fit.

Google devrait bientôt dévoiler son service dédié à la santé, baptisé Google Fit !

Si l’on en croit Forbes, Google Fit serait un service Web permettant à l’utilisateur de centraliser toutes les données liées à sa santé et à son activité physique, en collectant celles-ci via les terminaux mobiles et applications sportives ou liées à la santé.

La firme de Mountain View pourrait également annoncer différents partenariats avec des constructeurs d’objets connectés dédiés à la santé tels que les bracelets fitness. Notons également que Google avait déjà équipé Google Now de la fonction podomètre.

Quoi qu’il en soit, que ce soient HealthKit d’Apple ou Google Fit, différentes interrogations / inquiétudes sont à prévoir. L’interrogation majeure concerne l’exploitation de ces multiples données privées liées à la santé. Qu’adviendra t-il de ces données ? Seront-elles revendues ? Si oui, à qui et pour quoi faire ? sont autant de questions légitimes.

On se doute que les assureurs pourraient être très intéressés par ces éléments afin d’affiner leurs statistiques et ajuster leurs offres. Si ces services liés à la santé peuvent s’avérer très utiles, une certaine réglementation sera nécessaire afin d’éviter tout abus.

La conférence Google I/O ayant lieu les 25 et 26 juin, nous devrions en apprendre davantage à ce moment là. En attendant, dites nous ce que vous en pensez. Ces services et applications liés à la santé sont-ils une bonne chose ? Craignez-vous des abus ?

Via

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • iAndroid

    Déjà que la pression sociale rend les gens particulièrement hypocondriaques et que les sites internet relatifs à la santé sont gavés de saloperies (en plus les gens ne retiennent que ce qui est le plus grave genre t’as mal à la tête, ben t’as un cancer du cerveau et plus que quelques jours à vivre…), alors si on rajoute des objets qui nous disent qu’on ne rentre pas dans une « norme » alors ça ne fera qu’empirer les choses.
    La meilleure des choses est de se nourrir normalement et de façon variée avec un minimum d’activité physique genre de la marche pour un non sportif, c’est suffisant et il n’y a pas besoin de se surveiller en permanence avec des capteurs et divers objets qui vont dire que ça ne va pas alors que tu te sens bien.
    Et c’est bien ça le gros problème de notre société d’aujourd’hui où les gens se rendent malades parce qu’ils ne rentrent pas dans des cases pré-établies, mais qui ne sont pas représentatives de la réalité et qui ne sont là que pour servir des industries de nutrition, de produits pharmaceutiques, et autres.

    • Martin

      Je suis d’accord sur le fait qu’il n’y a pas besoin d’objets connectés, d’application, de machine pour nous dire quoi faire sur notre santé, mais je ne suis pas d’accord sur le fait qu’aujourd’hui on doit rentrer dans une case « pre-établie » : d’accord il y a un phénomène de mode, une certaine forme physique est rentrée dans les moeurs … Mais les dérives peuvent nuire à notre santé encore plus facilement que lorsque nous nous occupons correctement de notre corps. Donc d’un côté, en effet cela sert la société de consommation, les industries et tout, mais de l’autre, cela nous permet de nous limiter et de ne pas tomber dans la dérive : exemples classique : fumer tue, se droguer tue, manger trop gras et sucré > obésité > diabète …. pleins d’exemples !

      Donc la société de consommation dans ce domaine sert certaines personnes, qui ne sont que minoritaire. Mais elle nous permet de rester en bonne santé ! Négatif et positif à la fois !

  • QSD

    Eh bah voilà tout le monde suit Samsung !