Google Inbox : support multi-navigateurs et messagerie unifiée pour bientôt

Date de dernière mise à jour : le 18 mai 2016 à 8 h 58 min

Au cours de la semaine, Google donnait un questions/réponses sur Reddit, au sujet de sa nouvelle application Inbox. Attractif et innovant, le nouveau client mail lancé courant octobre est malheureusement disponible seulement sur invitation. Par ailleurs, contrairement à la nouvelle version de Gmail, il ne supporte pas encore les comptes tiers (Yahoo !, Hotmail,…).

Google Inbox

Le nouveau client de messagerie intelligent.

La question la plus populaire fut quand est-ce qu’Inbox sera disponible pour les utilisateurs Google Apps. L’équipe en charge du développement de l’application a alors déclaré qu’elle travaillait très dur sur ce point précis qui est d’ailleurs en haut de la liste de ses priorités.

Parallèlement à cette question concernant la disponibilité du service, l’équipe s’est également exprimée sur les fonctionnalités encore en test qui seront prochainement intégrées à l’application. On apprend notamment qu’il sera prochainement possible d’attribuer un son de notification différent pour chaque groupe d’expéditeurs. A terme, le support multi-navigateurs sera également proposé pour la version web qui pourra donc être utilisé sur Chrome et Safari.

Le support des tablettes fait également partie de la liste des futures nouveautés et un nouveau bouton permettant d’annuler l’envoi d’un message sera prochainement intégré à l’application.

Autre question intéressante : Inbox va-t-il devenir une boite de messagerie unifiée ? La réponse est oui et cette fonctionnalité est actuellement en cours d’évaluation. En revanche, ce n’est pas une priorité pour l’équipe, par ailleurs, il faudra attendre que tout fonctionne parfaitement, y compris la version web, sachant qu’à l’heure actuelle, le service est encore une version beta.

Au point abordé : Y a t-il des chances qu’Inbox puisse un jour absorber Gmail ? Comme nous avions déjà pu le voir, la réponse est non. Toutefois, le designer de l’application, Jason Cornwell a jugé de bon de revenir dessus, déclarant qu’il s’agissait d’un « produit disctinct » dont le but était d’apporter un regard nouveau sur la gestion des emails, plutôt que de combler les manques de Gmail.

Via

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article