Google : une grave faille de sécurité repérée dans son système de suivi des bugs !

Alex Birsan, un chercheur en cybersécurité, a découvert une nouvelle faille dans  » Google Issue Tracker », la plateforme interne de la firme qui recense tous les bugs non corrigés. Grâce à cette défaillance, des hackers peuvent accéder à la liste des failles de Google et pourraient parvenir à en tirer parti pour déployer des malwares ! 

google

Selon un nouveau rapport de Motherboard, Issue Tracker, la plateforme de Google qui recense les bugs et les défaillances dans les produits en cours de développement de la firme, est elle aussi victime de plusieurs bugs, qui la rendent vulnérable aux pirates. Rassurez-vous, une heure après avoir découvert ces failles de sécurité, Google est parvenu à les corriger. Ce bug et ses potentielles conséquences rappellent la cyberattaque qui a touché Microsoft en 2013. Là aussi, c’est la base de données des bugs qui a été visée par les hackers.

Google : sa base de données des bugs victime d’une défaillance

Comment Alex Birsan est-il parvenu à pénétrer dans la base de données des bugs de Google ? Comme le chercheur l’explique, si quelqu’un a un soucis avec un produit de chez Google lors d’un beta test, il se rend dans Issue Tracker pour informer la firme de l’existence de cette défaillance. La plupart des bugs non corrigés ne sont évidemment pas visibles que par les équipes de Google. Or, l’homme s’est vite rendu compte que le système en question part du principe que certains utilisateurs ont les accès nécessaires pour consulter l’entièreté des bugs ! Pour tromper la vigilance du programme, il a suffi au chercheur de s’inscrire puis de se désinscrire à une newsletter pour recevoir un rapport complet sur toutes les failles !

Pour sa découverte, Alex Birsan a reçu jusqu’à 15 600 dollars de la part de la firme de Mountain View. Pour le chercheur en cybersécurité, un hacker aurait facilement pu avoir accès à certaines failles 0Day dans les produits de la marque. On imagine déjà les équipes de Microsoft s’esclaffer devant cette nouvelle défaillance des systèmes de sécurité de Google. Après tout, au sujet de la cybersécurité, les deux entreprises se livrent une guerre froide de longue date.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Amazon vend aussi des jeux PC piratés

Amazon a temporairement vendu des jeux PC piratés ce weekend à des prix dérisoires. Des titres très populaires comme Frostpunk et Surviving Mars se sont ainsi retrouvés vendus pour quelques euros. Un réditteur s’est rendu compte que certains vendeurs sur…