Les Google Glass s’offrent un lock screen avec l’application Bulletproof

Date de dernière mise à jour : le 27 juin 2016 à 19 h 27 min

Les Google Glass disposent-elles d’un lock screen ? Et bien en fait oui et non car si Google n’avait encore pas prévu de doter ses lunettes de cette fonctionnalité tout de même essentielle, l’appareil dispose désormais d’un écran de verrouillage non officiel, grâce à l’application Bulletproof.

Dénuées d’un lock screen natif, les Google Glass se dotent d’un écran de verrouillage grâce à l’application Bulletproof

Comme certains ont déjà pu le faire remarquer et bien que ça puisse paraitre aberrant, à l’heure ou les questions de sécurité sont, plus que jamais au cœur des nouvelles technologies, les Google Glass ne proposent pas de lock screen natif. Ainsi, dés lors que vous ne les portez pas sur votre tête, n’importe quelle personne mal intentionnée qui pourrait parvenir à les avoir entre les mains a alors accès à vos informations personnelles. Par ailleurs, comme l’a souligné le développeur Jay Freeman, n’importe quel hacker disposant d’un câble USB serait en mesure d’y installer des logiciels malveillants, pouvant ainsi accéder à n’importe quelle photo ou vidéo que vous prendrez par la suite et même, retracer vos déplacements dés lors que vous portez vos lunettes.

C’est donc dans cet esprit que le développeur DiGiovanni à conçu l’application Bulletproof qui permet de doter les Google Glass d’un lock screen. L’appareil ne disposant pas de pavé numérique, le déverrouillage se fait par une combinaison de gestes sur le trackpad situé sur le côté des montures et reste ensuite actif jusqu’à ce que vous retiriez vos lunettes. Par conséquent dés lors que vous ou un autre individu remettra les lunettes sur sa tête, celle-ci nécessiteront alors d’être déverrouillées par un code.

Les Google Glass s'offrent un lock screen avec l'application Bulletproof

Mises régulièrement sous le feu des projecteurs, ces derniers mois, les Google Glass ont soulevé divers questionnements relatifs à la sécurité. Eric Schmidt a alors tenté de rassurer le public, affirmant que la politique vis-à-vis de la validation des applications destinées à l’appareil serait nettement plus stricte que celle actuellement appliquée pour les applications Android. Toutefois, il aurait peut-être fallu commencer par le commencement en développant un appareil déjà sécurisé au départ.

 

Via

Réagissez à cet article !
  • Arnaud

    Pas très esthétique, faudrait qui revoient leur système pour les mètres genre un demi casque à droite de la tête/oreille …

    • gaby

      comme les super sayian dans dragon ball!!

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
20ac612240391192b90fbf56f63834a1TTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTT