Google Glass : le processeur secret enfin révélé

Date de dernière mise à jour : le 24 juin 2016 à 20 h 54 min

Google était resté discret sur la config des Google Glass et plus particulièrement sur le processeur de ces dernières, pourquoi ?

Google avait annoncé officiellement que la nouvelle paire de lunette design hi-tech tournerait sous Android, qu’elle disposerait d’un capteur photo 5 méga pixels capable d’enregistrer photos et vidéos avec une qualité de 720p. Embarqué à l’intérieur on peut aussi trouver une connexion Wi-Fi b/g, Bluetooth et une un stockage exploitable de 12Go (sur les 16Go embarqués). Le tout synchroniser au Cloud de Google. En terme d’autonomie, ne comptez pas plus d’une journée, le rechargement est possible via  le cable microUSB fourni dans la boite.

Un développeur, nommé Jay Lee, qui avait pré-commandé les Google Glass Explorer Edition en a profiter pour utiliser le système de debogage de ces dernières et avoir accès aux paramètres de la configuration matérielle. Il nous apprend entre autre que le système d’exploitation est bien Android mais une version bien spéciale puisqu’il s’agit de Android Ice Cream Sandwich (4.0.4) et le processeur embarqué sur les Google Glass est un OMAP4430 fourni par Texas Instrument.

Un processeur dual core pour les Google Glass

Pour les Google Glass, se serait donc un processeur OMAP4430, ARM Cortex A9 , surement dual core et cadencé à 1GHz, il disposerait d’une partie graphique Power VR SGX 540, même s’il n’y a pas de confirmation, avec 1Go de RAM, puisque la console indique 628Mo de RAM disponibles (le reste étant alloué au système). Il faut aussi savoir que Texas Instrument avait arrêté la production des processeurs mobiles OMAP pour se concentrer sur un autre secteur d’activité, il est donc surprenant de revoir le fondeur américain dans la nouvelle création de Google.

Texas Instrument est aussi présent actuellement dans les tablettes Kindle Fire et Fire HD d’Amazon, peut-être une preuve de fiabilité qui a pu amener Google à faire confiance à Texas Instrument.

via

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Denis

    Le processeur OMAP4430 est toujours ACTIF selon le site du fabricant Texas Instruments, cela veut donc dire qu’il est toujours en production, il a notamment été utilisé sur des robots présentés au CES récemment.

    • A. Benjamin

      Le site qui produit les OMAP, près de Nice, fermera en 2014/2015. Seulement une poignée d’employée (sur les 500 auparavant) assurera un maintient de la chaîne et seulement pour les dernières générations 4 et 5.

      • Denis

        Merci pour le complément d’information, vous avez des sources bien plus pointues que moi ;-)

        Mais pour en revenir au sujet des Google Glass, c’est vrai que c’est plutôt étrange d’utiliser un processeur ARM qui est en voie « de garage », ou alors Google ne veulent pas perdre du temps à modifier leur design pour une autre puce…

      • devlo

        donc?