Google Glass : InSight permet de reconnaître des contacts au milieu d’une foule

Maj. le 21 juin 2016 à 19 h 25 min

On vous parle souvent du projet Google Glass, car il faut avouer qu’il nous motive tout particulièrement, mais outre cela, il pourrait se révéler être l’avenir de la téléphonie mobile. Évidemment, ça n’est qu’une supposition, mais il faut reconnaître que ses nombreuses innovations marchent allègrement sur les platebandes de nos smartphones. Pour le moment on n’en est qu’à la découverte d’un produit innovant, mais s’il rencontre le succès et se révèle efficace au quotidien il pourrait devenir un nouveau standard. Quoi qu’il en soit, il est actuellement dépendant d’un autre appareil puisqu’il est incapable de se connecter à un réseau 3G ou 4G et fonctionne de pair avec un smartphone. Il semblerait donc que nos téléphones mobiles aient encore leur place dans la société de demain.

Une nouvelle information vient d’arriver et nous révèle que Google Glass serait capable de détecter nos contacts au sein d’une foule. La technologie n’a pas été développée par Google, mais par une petite équipe de chercheurs de la Duke University à Durham, en Caroline du Nord. Le géant de Moutain View s’est contenté de co-financé le projet InSight à destination de ses lunettes.

InSight ne se base sur la reconnaissance faciale, mais aussi surprenant que cela puisse paraître, il fonctionne sur l’analyse des vêtements d’une personne afin de la relier à un contact de sa base de données. Surprenant, non ? La technologie est parfaitement maîtrisée et parvient à tomber juste dans 93% des cas. Ce qui est un score très honorable pour un système encore en cours de développement.

« Il y a de nombreuses caractéristiques personnelles qui nous rendent uniques […] nos habitudes vestimentaires et nos mouvements nous lient à notre démarche, qui est connue pour être unique pour chaque individu. »
Mark Nixon, spécialiste de la biométrie à l’Université de Southampton, Royaume-Uni

Le principe de l’application InSight pour les Google Glass est relativement simple. Elle analyse notre comportement vestimentaire, enregistre des clichés de la couleur de nos habits, de leur texture et motifs puis construit une base de données unique pour chaque individu. La fiche propre à chacun s’appelle un « spatiogram » et est mise à jour très régulièrement. Les développeurs affirment que chaque spatiogram à une durée moyenne d’une journée voire moins, mais se révèle d’une incroyable efficacité.

L’une des applications envisagées par l’équipe de développement est l’assistance aux personnes atteintes de « prosopagnosie » ou « cécité visage ». Une maladie neurologique qui empêche les personnes atteintes de reconnaitre les visages de leurs proches et parfois le leur. On comprend parfaitement en quoi Google Glass et InSight pourrait leur venir en aide. Une autre des utilisations possibles serait la mise en avant sociale. Par exemple, au milieu d’une foule il serait possible de faire savoir que l’on est à la recherche d’un emploi. Couplé à la réalité augmentée, on imagine déjà les centaines d’usages possibles de InSight.

Reste à savoir si Google Glass ne va pas se retrouver confronter au problème de la vie privée. N’y a t’il pas un risque à pouvoir être tagué, voire géo-tagué en pleine rue à tout moment ? Qu’en pensez-vous ?

via

Réagissez à cet article !
  • ror

    ça ressemble à « Person Of Interest »

  • malgré le respect de la vie privé il y a quand même le fait qu’une technologie pareil reste excellente lors de l’arrivé du train des arrivés d’avions pour retrouver la personne que l’on viens chercher. j’adhère totalement au principe après il y auras toujours certaines personnes pour les détournés de leur fonction primaire. imaginez chez sony il y a les smart tag la pas besoin il suffirait d’enregistrer une image spécifique pour un mode et dés que l’on regarde quelques secondes cette image hop mode silecieux (par exemple).

  • pheuzy

    Cela me paraît intéressant

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Google Home Mini : finalement il ne fonctionnera pas complètement

Le Google Home Mini rencontre des difficultés matérielles suite à un bug le géant de la recherche se voit obliger de supprimer la fonction tactile de son enceinte connectée. Les utilisateurs seront dans l’obligation d’utiliser l’appareil uniquement par la voix.

ad96ed04aeec50f6c45143a6793282ca4444444