Les Google Glass auront la reconnaissance faciale

Date de dernière mise à jour : le 27 juin 2016 à 22 h 21 min

Les nombreuses applications développées pour les Google Glass présentent l’avantage de doter les lunettes connectées de Google de différentes fonctionnalités, plus ou moins importantes dont elles ne disposent pas nativement. Et c’est justement le cas de l’application MedRef for Glasses qui lui permet de s’offrir une fonction de reconnaissance faciale.

Les Google Glass disposent de la reconnaissance faciale grâce à l’application MedRef for Glasses

Contrairement à ce qu’on pourrait penser au premier penser au premier abord, il ne s’agit pas d’une fonction de reconnaissance faciale utilisateur qui pourrait, par exemple, permettre de débloquer l’appareil lorsque celui-ci le porte mais de reconnaitre les personnes visualisées avec les lunettes. Bien entendu, et comme vous pouvez vous en douter à la lecture de ces lignes, ce n’est pas dans le domaine personnel que ça se joue mais dans le domaine médical. Ainsi, grâce à l’application MedRef for Glasses, les médecins utilisant les Google Glass pourront accéder au dossier médical d’un patient simplement en pointant vers son visage, à l’aide des lunettes.

Une application vraiment intelligente grâce à laquelle l’utilisation des Google Glass dans le milieu hospitalier prend vraiment tout son sens compte tenu de la valeur ajoutée qu’elles apportent aux médecins et au personnel médical en leur offrant  la possibilité d’accéder à une foule d’informations tout en gardant les mains libres.

Dans le cas présent, la fonction de reconnaissance faciale des Google Glass s’intègre dans le cadre d’une utilisation spécifique, mais en toute logique, n’importe quelle application de reconnaissance faciale pourrait permettre d’accéder des informations dont on dispose sur une personne rien qu’en la regardant. C’est d’ailleurs pour toutes ses raisons et compte tenu de l’étendue des possibilités offertes par les lunettes intelligentes que Google entend bien resserrer sa politique de validation des applications pour des raisons de confidentialité et de sécurité. Une initiative dont la justification est assez évidente. Après tout, qui aimerait qu’on connaisse tout de lui d’un simple regard.

 

Via

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article