Google et Apple auraient enfin fait la paix selon Eric Schmidt

Date de dernière mise à jour : le 24 mai 2016 à 10 h 49 min

Après des années de rivalité, les relations entre Google et Apple se seraient finalement améliorées, au cours des douze derniers mois. C’est, en tout cas ce que semble penser Eric Schmidt qui déclarait, hier, qu’à force de réunions, les deux entreprises américaines ressemblaient désormais plus à des partenaires qu’à des rivales et que leur « relation jadis glaciale était actuellement en cours de dégivrage ».

Pour Eric Schmidt, Google et Apple ont enfin fait la paix

Au cours de cette dernière année, les deux titans de la technologie, Apple et Google, ont été impliqués dans bon nombre de réunions, comme nous l’explique Eric Schmidt, ex-PDG et président exécutif du conseil d’administration de la firme de Mountain View, lors de la conférence de presse annuelle Allen and Co qui se déroulait hier à Sun Valley dans l’Idaho.

Ainsi, d’après Schmidt, les deux firmes américaines seraient actuellement liées par une longue liste de discussions d’affaires susceptibles d’aboutir sur différents projets.

Google Apple

Google et Apple auraient enfin fait la paix.

Il faut dire que l’histoire qui relie les deux sociétés est assez longue dans la mesure où le président exécutif du conseil d’administration de Google a déjà siégé au conseil d’administration d’Apple lors de l’élaboration de l’iPhone et de l’iPad. Bien entendu, tout cela remonte à une période antérieure à l’ascension d’Android, depuis devenu leader des OS mobiles.

Par ailleurs, l’an dernier, lors de la sortie d’iOS 6, on ne peut pas dire que Cupertino y ait mis du sien, d’abord en retirant l’application YouTube présente nativement au sein de de son système d’exploitation afin d’empêcher Google d’y insérer ses propres annonces publicitaires, puis en remplaçant Google Maps par Apple Maps.

Deux initiatives qui ont auront permis à la société éditrice d’Android, d’une part, de proposer l’application YouTube au sein de l’App Store, de façon à pouvoir y insérer leur annonces publicitaires, et d’autre part, de revaloriser Google Maps en le proposant sur la plateforme comme une sorte d’alternative à Apple Maps qui est loin d’avoir fait l’unanimité auprès des utilisateurs.

Serait-ce le début d’une nouvelle ère de paix dans l’industrie du mobile, ou tout simplement le calme avant la tempête ? Aussi étrange que ça puisse paraître, j’opterais plutôt pour la première solution.

Via

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • snoof

    […]revaloriser Google Maps en le proposant sur la plateforme comme une sorte d’initiative à Apple Maps[…] Initiative ? Alternative non ?

    • Jean-Louis Pétrod

      Tout à fait ;)

  • allstar-j

    Après la guerre, l’amour! Marions nos enfants entre eux! Mélangeons android et Ios avec le meileurs des 2! ;D