Google entraîne son IA à prédire la date et heure de la mort de patients en phase terminale

Google a développé une IA (intelligence artificielle) pouvant prédire quels sont les risques pour un patient en phase terminale de mourir bientôt. Le dispositif imaginé par les équipes du géant de la recherche est capable d’analyser un grand nombre d’informations pour déterminer l’état général d’un individu. Ce dispositif est surnommé « Medical Brain » et pourrait bien constituer une véritable révolution pour le secteur médical.

google ia predire mort

Selon Bloomberg, Google continue de développer de nouveaux outils reposant sur l’IA et réserve un nouveau dispositif au secteur médical. Il est question de déterminer quand un patient en phase terminale aurait le plus de risques de mourir en tenant compte de milliers de données lui appartenant. Les chercheurs en charge de ce projet ont baptisé cette IA « Medical Brain ». Ce n’est pas tout, l’outil aurait aussi la faculté de prédire quand un patient devra revenir séjourner à l’hôpital. Concrètement l’IA est capable de tenir compte de tous documents mis à disposition par le corps médical, que ce soit de simples annotations comme les rapports les plus complets.

Google : une nouvelle IA peut prédire quand un patient peut mourir

Ce docteur numérique a un raisonnement qui lui est propre et ces résultats sur le terrain sont impressionnants. Alors que les médecins d’un hôpital avaient estimé les risques de décès durant son séjour à l’hôpital d’une patiente souffrant d’un cancer en phase terminale autour de 9,3%, l’IA de Google a déterminé pour sa part une probabilité de 19,9%. Cette personne est malheureusement décédée quelques jours après ces calculs statistiques. Les médecins pourraient se servir d’un tel outil pour traiter une masse d’informations élevée afin d’affiner au mieux leur diagnostic en tenant compte d’un maximum de paramètres.

Google mise énormément sur l’IA et compte bien développer de nouveaux outils révolutionnaires. Nous pouvons constater les progrès de Google en la matière notamment avec Assistant, avec lequel il est possible d’avoir un échange conversationnel naturel ou encore Google Lens capable de reconnaître des objets, des lieux, de traduire du texte tout ça grâce aux capteurs photo de nos smartphones.

Le géant de la recherche n’a pas nécessairement oeuvré que pour le “bien”. La firme a été très critiquée en interne pour sa participation à l’effort de guerre à travers le projet Maven. Il s’agissait de doter les drones de l’armée américaine d’un dispositif de reconnaissance de “cibles”. Entre temps, Google a fait machine arrière et a annoncé 7 lois pour éviter que son IA ne soit néfaste pour l’humanité. L’annonce de « Medical Brain » permettra en quelque sorte à Google de redorer son blason. Pour le moment, nous ignorons comment le géant compte proposer son dispositif médical aux hôpitaux du monde entier, ni quand cela aura lieu.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !