Google en panne fait chuter le trafic internet de 40% !

Maj. le 18 avril 2016 à 22 h 22 min

Google n’est plus à présenter tant la firme de Mountain View fait partie du quotidien d’une très grande majorité d’internautes. D’abord, le célèbre moteur de recherche devient indispensable pour certains, au point de dire « je vais faire une recherche sur Google » plutôt que « je vais faire une recherche sur internet ».

Par ailleurs, et les services associés que ce soit la messagerie électronique, le Play Store sur Android ou plus récemment Chromecast, tout laisse à croire que les utilisateurs de l’informatique dépendent de plus en plus de la société Google.

Panne Google
Google en fait, et le trafic internet mondial s’effondre

Dans la nuit du vendredi 16 au samedi 17, une panne a été déclarée, qui s’est répercutée sur l’ensemble des services de Google : Maps, Hangouts (ex Google Talk), Drive, Gmail, etc. Une panne qui fut très brève mais qui aura marqué l’Histoire d’internet.

Google subit une brève panne qui fait s’écrouler le trafic internet du globe

La panne Google n’aura duré que 11 minutes, mais ce court délai aura fait s’effondrer le trafic internet de Google de 40%.

ATTENTION : le chiffre annoncé concerne le trafic internet généré normalement par les services Google uniquement et qui a été analysé par un cabinet spécialisé. Il ne représente donc pas l’ensemble du trafic internet mondial. Nous tenions à le préciser afin d’éviter les confusions.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la société détient une réelle dominance sur le trafic internet. Et cette chute incroyable montre bien que beaucoup de personnes ne peuvent se passer de Google et ses services aussi divers et variés.

Chute du trafic mondial internet de 40%

Sans même mentionner les raisons d’une telle panne, Google a tenu à rassurer les utilisateurs de ses services :

Nous vous remercions de votre patience et de votre compréhension. Soyez assurés que la fiabilité du système constitue une priorité de Google. Nous veillons à apporter des améliorations continues pour optimiser nos systèmes.

Depuis, tout est rentré dans l’ordre, et vous pouvez à nouveau profiter des services de la firme sur vos ordinateurs et appareils Android.

Et vous, utilisiez-vous les services de Google quand la panne s’est produite ? Pourriez-vous vous passer des applications de la firme ?

Via

Réagissez à cet article !
  • jlmutabazi

    40% c’est beaucoup en tout cas je n’étais pas reveillé lors de cet incident ;-), Donc un jour si Google tombe littéralement en panne ( 11 minutes ce n’est rien ) on aura droit à une très grosse chute, ça fait peur tout ça je vois bien des attardés se morfondre en larmes en croyant que Google=internet.

    • Jason Champagne

      Moi non, pas remarqué cette panne. Il faut dire aussi que je suis loin d’être dépendant des services Google

  • Twane.Shot

    Attention aux conclusions attives…
    http://www.zdnet.fr/actualites/non-google-ne-represente-pas-a-lui-seul-40-du-trafic-internet-39793207.htm

  • « Et cette chute incroyable du trafic mondial montre bien que beaucoup de personnes ne peuvent se passer de Google et ses services aussi divers et variés. »

    Je trouve cette affirmation fausse.

    Exemple : J’utilise GMail. Si Google tombe, je ne vais pas aller checker mes mails, donc le traffic sera moins important. Cependant, si Google décide de fermer GMail, j’irai ailleurs. Donc je peux « m’en passer », c’est juste que pour le moment j’utilise leurs services.

    • Jason Champagne

      Je suis d’accord avec toi, puisque je suis moi aussi non dépendant du service. Je fais mes recherches sur Startpage (= ixquick) et Duckduckgo principalement, j’utilise l’application Mail, et non Gmail. D’ailleurs, sur mon téléphone Android, je n’ai gardé que le Play Store et Maps, le reste j’ai viré.

      Après, il y a certains outils obligatoires que j’utilise pour le boulot (Skype, recherche Google), mais sinon, j’ai mes programmes cryptés et plus indépendants, je préfère avoir le choix que de dépendre d’un unique service.

      Donc, je te comprends tout à fait :).

  • Ninjaturtel

    euhhhh…
    En fait ces chiffres proviennent d’un petit cabinet d’analyse de trafic web.
    Les 40% sont basés sur le resultat de leur analyse via les sites web qui sont partenaires avec eux… Ils n’ont pas le résultat de l’analyse internet mondial.
    Quand vous regardez sur quoi ce base leur 40% et comment il est calculé, c’est pas du tout la même chose.

    Ils ont réussit à faire un buzz et à tromper beaucoup de presse à travers le monde :=)

    • Jason Champagne

      J’avais bien conscience de la chose. D’ailleurs, Google n’indexe qu’une énorme minorité de tout ce qui existe (moins de 10% de l’ensemble des sites et réseaux du monde entier).

      Mais, il était bien de souligner quand même que la chute de trafic a été conséquente malgré tout, mais ce 40% reste un chiffre relatif qui n’est pas forcément représentatif de tout l’ensemble du globe.

      D’autant qu’internet et le web sont deux choses différentes. Le web fait partie de l’internet, comme le peer to peer, la messagerie électronique, etc.

  • Jason Champagne

    Évidemment, c’est à relativiser, ça reste quand même des chiffres, mais ça n’est pas négligeable :).

  • Sils

    Les titres et accroches font de plus en plus penser aux magazines à bas prix de piètre qualité ! Un peu de journalisme que diable ! Stop au Buzz à tout prix ! On veut du vrai titre !!! Pas de l’attrape couillon… (Oui, je me sens couillon d’avoir lu ce billet, largement décalé par rapport à son titre)

    • Merci. Je pense pareil depuis quelques temps (et sur plusieurs sites… Je flippe…)

      • Jason Champagne

        Ça n’a rien d’un « attrape-couillions », du moment que l’on sait relativiser les choses. Dans cet article, je me suis basé sur un chiffre donné par un cabinet d’analyse. Il est clair que ce dernier ne détient pas des chiffres qui prennent en compte la totalité du monde (d’ailleurs, personne ne les détient vraiment).

        Il faut donc le voir comme une chute de 40%, par rapport au trafic relevé dans le graphique de l’article, qui n’est forcément pas représentatif de toute la population mondiale. Ce serait vantard de l’affirmer ;).

        Mais à l’avenir, si ce genre de titre vous choque, je pourrai me montrer moins affirmatif, j’ai simplement voulu rester simple sans rentrer dans la complexité et les chiffres barbares qui n’intéresseraient personne de toute manière.

        En tout cas, merci pour vos remarques, je les prends comme des remarques absolument constructives pour la suite, bonne soirée.

    • Jason Champagne

      Voir mon message plus bas @Thiboid:disqus

  • Lionel

    Sérieusement sans google internet n’existe pas, je me sert de google tout le temps

    • Jason Champagne

      Et moi, je peux très bien ne pas l’utiliser. J’utilise Google Earth quand je fais mes recherches persos, ou Play Store, mais j’utilise aussi d’autres alternatives et si Google disparaissait, je m’en sortirais tout aussi bien ^^.

  • Boris Frécon

    Ba quand on voit ce que Youtube (marrant que vous ne l’ayez pas cité celui-là) représente en terme de traffic internet, ce n’est clairement pas étonnant

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Fibre et câble seront presque autant taxés que l’ADSL dès 2019

La fibre et le câble seront presque aussi taxés que l’ADSL à partir de 2019. L’Assemblée Nationale a en effet voté un amendement qui étend une taxe auparavant réservée aux réseaux cuivre (RTC, ADSL). Celle-ci ferait supporter un coût supplémentaire…

À quelle date Google fête son anniversaire ?

Sauriez-vous dire à quelle date Google fête son anniversaire ? La question peut paraître triviale, elle est en réalité bien plus compliquée qu’il n’y paraît. Car Google pourrait fêter son anniversaire à cinq dates différentes toutes situées en septembre. Ces…