Google crée une division matérielle dédiée aux Nexus pour tout contrôler

Google est sur le point d’ouvrir une nouvelle division spécialement dédiée à la partie hardware de ses produits, à commencer par les Nexus, le Chromecast et la gamme Pixel. Et devinez qui le géant américain vient d’embaucher à sa tête : Rick Osterloh, l’ex-président de Motorola.

Bien que l’information ne soit pas encore officielle, Re / Code vient de confirmer l’existence d’une nouvelle division de Google dédiée au matériel. A sa tête, on retrouvera Rick Osterloh avec qui le géant américain avait déjà pour habitude de traiter, à l’époque où il possédait Motorola, avant que la société ne soit revendue à Lenovo.

Cette nouvelle division qui n’a pas encore de nom prendra donc en charge la partie matérielle des produits Google, à commencer par les Nexus. Toutefois, la fabrication des smartphones de Google sera toujours assurée par des constructeurs tiers. Comme le précise Re / Code, la nouvelle division devrait prendre en charge l’ensemble du processus de développement matériel des produits mais toujours en partenariat avec des constructeurs.

HTC devrait d’ailleurs fabriquer les deux prochains Nexus. Reste maintenant à savoir quelle marge de manœuvre lui laissera le géant américain qui semble bien décidé à suivre l’ensemble du processus de conception jusqu’au bout.

De son côté, le vice président d’Android, Hiroshi Lockheimer, s’impliquera encore plus dans la partie logicielle et le développement de la plateforme. Notez tout de même que cette nouvelle division de Google ne prendra pas en charge que les Nexus.

Elle assurera également le développement du Chromecast et de la gamme Pixel qui comprend les Chromebooks ainsi que la nouvelle gamme de tablettes Pixel C. Seront également pris en charge le laboratoire expérimental ATAP qui gère notamment le développement du smartphone modulaire Project Ara ainsi que les lunettes connectées.

Via

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • toto

    Un contrôle qualité en plus, je ne dis pas non, quand on voit les déboires du 6p, ça ne peut être que bénéfique !

    • Jonathan Véricain

      Quelles déboires ??

      • Fab

        J’ai un 5x et j’ai eu le pbm d’écran jaune et l’écran tactile inutilisable quand le tel est en charge. heureusement que le SAV de google est aux petites oignons.
        Pour le 6p par contre je pensais pas qu’il avait des soucis sur certain modele.

        • Max59

          Bah tu as bien de la chance, quand je vois qu’avec mon Nexus 5 de LG j’avais le premier modèle, plus gros etc, défaut de fabrication le bouton power me lache, Google me le remplace en deux jours, mais le téléphone qu’on m’envoie reboot tout le temps tout seul, le suivant, bouton power défectueux, celui d’après reboot aussi, ils sont réactif mais leurs produits reconditionné son mal tester …

    • Shem68

      Des déboires sur le 6P ? Quels déboires ? Je n’en ai entendu aucun qui aille au-delà de quelques personnes isolées (comme le bending ou le viseur arrière).

  • CM-S

    J’espère surtout que c’est pas HTC qui décide du prix au final

    • tuxinator

      HTC ne décidera pas du prix final mais plus ils vendent cher la fabrication des nexus à google plus le prix final risque d’augmenter, c’est google qui va devoir décider quel marge ils feront dessus.

      • Shem68

        Je serai très étonné qu’HTC ait la force de négociation nécessaire pour exiger de Google un prix de fabrication élevé. Non, à mon avis ils vont simplement pratiquer les prix courants du secteur, pour changer :)

  • iAndroid

    C’est simple, tout comme Microsoft a racheté Nokia, Google n’a qu’à racheter HTC et on n’en parle plus.

  • squarer

    C’est une bonne nouvelle.
    Je n’ai jamais eus de nexus mais cela commence à m’intéresser.
    Par contre un nexus à 230€ aurait été plus abordable pour mon portefeuille.
    La j’ai pris du Samsung par défaut.