Google risque 6 milliards d’euros d’amende pour pratiques anti-concurrentielles

Maj. le 3 avril 2015 à 19 h 18 min

C’est une affaire qui date mais qui n’a toujours pas trouvé de dénouement. Google a réussi à gagner du temps, mais la Commission Européenne en a assez d’attendre. L’organisme avait laissé à la firme de Mountain View le temps de proposer un accord pour mettre fin à sa position dominante en Europe. Faute d’accord, la Commission passe à la vitesse supérieure. Explications.

google commission europeenne amende 6 milliards euros

Depuis quatre ans maintenant, une enquête de la Commission Européenne est menée au sujet de la position dominante de Google en Europe, qui détient 90% de part de marché sur la recherche en ligne. Les concurrents étaient évidemment montés au créneau et la Commission Européenne avait décidé de mener l’enquête.

 

L’instance européenne demandait alors à la firme de travailler sur quatre points : la portabilité des campagnes d’annonces AdWords vers d’autres plateformes publicitaires, la reproduction de données récoltées sur des sites concurrents, l’exclusivité publicitaire dans les pages de résultats de recherches intégrés aux sites web partenaires et l’intégration de ses moteurs de recherches spécialisés au sein des résultats affichés en première page de Google Search.

Face à l’inaction de Google, la Commission Européenne avait alors menacé Google de mettre fin à l’enquête et d’ouvrir une procédure contentieuse dont l’issue serait une amende. Google avait alors quelques mois pour réagir.

Comme nous le craignions, la firme de Mountain View n’a rien fait. Résultat, la commissaire en charge de la concurrence, Margrethe Vestager, a décidé de mettre ses menaces en application.

Ainsi, Google risque une amende pouvant atteindre 10% de son chiffre d’affaires. Au total, le géant américain pourrait payer une amende de 6 milliards d’euros ! Mais ce n’est pas tout, puisque la Commission peut aussi ordonner la scission de Google en plusieurs entités.

Si le géant du web ne veut pas payer cette amende il a tout intérêt à se dépêcher de trouver un accord. Car la procédure peut être arrêtée à tout moment, à condition que la Commission soit satisfaite de la proposition de Google. Il ne reste que quelques semaines avant que l’amende ne soit effective.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !