Google Chrome : un bloqueur de publicités intégré débarque dans le navigateur

A partir de jeudi 15 février, Google Chrome intègre un bloqueur de publicités dans ses versions PC, Mac et Android. Attention, toutes les pubs ne sont pas bloquées par le navigateur. Seules les plus invasives sont concernées. Une petite révolution pour les internautes qui utilisent en majorité le navigateur de Google.

google chrome bloqueur publicites

Google avait promis de changer les règles du web concernant la publicité. Une petite révolution pour les internautes assurait le géant américain. Depuis jeudi 15 février, Google est passé à l’action. A partir de cette date, le navigateur Google Chrome intègre un bloqueur de publicités sur ses versions PC, Mac et Android. Ryan Schoen, chef des produits chez Google a déclaré :

Nous voulons que le web soit un lieu où les entreprises puissent prospérer et générer des revenus, mais aussi un lieu où les utilisateurs puissent vivre une bonne expérience. Nous espérons que ça rééquilibrera l’écosystème web.

Google Chrome : les pubs invasives, c’est fini !

Google est prudent et ne souhaite ni heurter les entreprises, ni les internautes. N’oublions pas non plus que son modèle économique repose principalement sur la publicité. Intégrer un bloqueur de pubs dans son propre navigateur serait donc du suicide. Ce sont donc les publicités les plus invasives qui sont bloquées par Chrome. Pour déterminer quels formats sont concernés, Google a établi une charte. Les pubs bloquées sont les suivantes :

  • celles qui couvrent plus de 30% de l’écran du smartphone
  • celles qui affichent un compte àrebours avant de pouvoir la faire disparaître
  • celles avec lecture automatique d’une vidéo
  • celles avec des pop-up qui ne disparaissent pas

Les habitués des bloqueurs de pubs s’apercevront que celui de Google est moins efficace que ceux des concurrents. Mais il est aussi plus sûr. Certaines fausses extensions de Adblock avaient permis par exemple d’infecter des milliers d’appareils. Au lieu de bloquer les pubs, elles affluaient par milliers. Notons également que le but de Google est de trouver un juste milieu afin de satisfaire les entreprises et les internautes, pas de couper les sources de revenus de tous les sites. L’autre bonne nouvelle est que ces nouvelles règles feront changer certaines mauvaises habitudes de certains annonceurs.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !