Google cède Motorola à Lenovo pour 2,91 milliards de dollars

Date de dernière mise à jour : le 24 mai 2016 à 9 h 52 min

A peine deux ans et demi, c’est le temps qu’il aura fallu à Google pour revendre Motorola. A l’époque Google achète Motorola Mobility pour la modique somme de 12,5 milliards de dollars, achat prétendument plein de promesses. C’est donc Levono, l’un des plus grands fabricants de PC au monde qui acquiert la filiale et ce, « que » pour 2,91 milliards de dollars.

Si l’on connait aujourd’hui le prix de la transaction, on en sait un peu moins sur les modalités liées à celle-ci. Les doutes concernaient surtout la présence des brevets dans celle-ci. En effet, China Daily déclare que plus de 10 000 brevets y seraient inclus alors que Reuters affirme au contraire qu’une partie des brevets serait cédée. Google assure quant à lui conserver une grande partie de ces brevets. Rappelons que 17 000 brevets étaient en jeu, brevets estimés à 5,5 milliards de dollars.

Nous venons de signer un accord pour vendre Motorola à Lenovo pour 2,91 milliards de dollars.

Lenovo rachète Motorola à Google pour la somme de 2,91 milliards de dollars

Pour ceux qui ne connaissent pas très bien Lenovo, sachez que l’entreprise avait notamment racheté les ordinateurs personnels d’IBM en 2004. Pari risqué mais réussi puisque la firme a réussi à s’imposer à la première place du marché des ordinateurs en 2013. Avec le rachat de Motorola Mobility, Lenovo souhaite réitérer cette performance, se diversifier et exporter ses mobiles hors de Chine.Notons que depuis le rachat de Motorola, Google n’a cessé de perdre du terrain concernant les smartphones face à ses concurrents.

Lenovo devient un poids lourd du marché lié aux mobiles. Même si l’accord doit encore être validé par les autorités américains et chinoises, ce qui risque de prendre du temps, Lenovo continue son internationalisation qui avait débuté avec sa phablette Vibe Z. Lenovo a annoncé vouloir conserver la marque Motorola Mobility et tentera de populariser les Moto G et X en Europe et aux Etats-Unis. Pari à la portée de Lenovo selon Larry Page, cofondateur de Google qui déclare que « Lenovo a l’expertise et les capacités pour faire de Motorola un acteur majeur de l’écosystème Android ».

Via

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Seb269

    Android sur Moto G… ça va donner des mises à jour toute les 5 ans et non les sorties très rapides faites par Google. Quel dommage !! :-(