Google Car : trois blessés dans une collision causée par un vrai conducteur

Date de dernière mise à jour : le 13 avril 2016 à 17 h 01 min

Il y a quelques jours, un accident a blessé légèrement trois employés de chez Google circulant dans une des voitures sans chauffeur développées par la firme. Si nous sommes encore nombreux à ne pas vouloir confier nos vies entièrement aux machines, cette histoire démontre que c’est encore l’homme qui est responsable de l’accident.

Google Car accident Chris Urmson

Faire confiance à une entité différente de la notre peut rebuter. Pourtant, le pari de Google réside dans le fait de nous faire coexister avec des machines dotées d’intelligences artificielles. Avec ses voitures autonomes, il expérimente depuis plusieurs années maintenant l’efficacité de ces voitures sans conducteur et tous les mois publie un rapport.

1,6 million de kilomètres plus tard, les preuves sont là et penchent en la faveur d’une fiabilité à toute épreuve pour les Google Car. Il y a eu des accidents, certes, mais tous ont été causés alors que les voitures fonctionnaient en mode manuel. Aussi, c’est donc ce mois-ci que la Google Car a causé un premier blessé. Mais encore une fois, l’accident n’est pas imputable à l’Intelligence Articielle, uniquement à nous autres humains. Depuis le début du projet en 2009, les voitures autonomes ont été percutées 14 fois dont 9 fois à l’arrière.

Pour l’entreprise californienne, les routes seraient plus sûres si l’on acceptait de se laisser piloter par une IA. Celle-ci contrairement à nous n’est pas irritable, ne fatigue pas et peut calculer des centaines d’informations instantanément. Chris Urmson, chef du projet a donné de sa personne, ce qui lui a fait subir un léger coup du lapin.

Plongés dans un trafic routier à Mountain View, près du siège de l’entreprise, une collision a eu lieu entre un véhicule autonome de marque Lexus. Le feu est au vert mais une petite file d’attente ne désemplit pas. La Lexus et deux autres voitures freinent pour ne pas se retrouver bloqués au milieu de l’intersection, ce que ne remarquera pas le véhicule juste derrière le véhicule de Chris Urmson. Le véhicule conduit n’a pas fait attention et a percuté le véhicule autonome de Google à environ 27 km/h.

Voici une modélisation de l’accident :

via

Réagissez à cet article !
  • 6points

    Je suis automobiliste et motard.
    La route devient chiante ! Mais d’une force !
    Pas de morale a 2 balles sur le code de la route… A chaque fois de je perds des points c’est pour un excès inf. à 10km/h… Alors rouler les yeux en permanence sur le compteur ou a faire des allers retours visuel a chaque dénivelé. Ca me les brises sévère…
    Que franchement une IAcar qui transporte mes fesses d’un point A a un point B ou un régulateur adaptatif… Je signe de suite pour IA ! Au moins JE ne conduis pas contrairement au régulateur et c’est pour moi une manière de dire f*** aux PV et à leur commanditaire !

    • Courgito Alf

      En quoi ça vous changerait tant la vie de rouler à 10km/h de moins du coup ?
      Economies de carburant et de stress (radars et traînards)…
      Il m’arrive également de goûter “un peu trop” à la puissance de mon turbo, mais si je me fais prendre je n’aurai pas idée d’aller me plaindre…

      Au moins l’IA résout le principal problème d’insécurité : le conducteur !

      • Flopoul

        Il ne s’agit pas de rouler 10 km/h en moins, mais de faire attention à chaque dénivelé, ce qui est particulièrement chiant… On ne peut pas rester à 90 tout le long d’une e route si il y a des creux, et devoir vérifier toutes les 3 secondes sa vitesse est particulièrement lassant à la longue…

        • Courgito Alf

          D’où l’intérêt de prendre un peu de marge plutôt que d’être “limite-limite”. De toutes façons, rendement oblige, les radars sont là où il y a du trafic… et donc peu de possibilités de s’amuser de toutes façons

          • Flopoul

            C’est une possibilité, mais je ne pense pas que de rouler 10km/h en dessous tente beaucoup de monde, ou soit très rentable également

          • Courgito Alf

            Question amendes, ça l’est. En conso, c’est symbolique… Et non, ça ne tente personne, mais quitte à s’ennuyer, je préfère économiser les prunes

          • Flopoul

            Sinon, tu mets waze, et là, ça devient intéressant ^^

          • Courgito Alf

            Toujours ! Pour les dénivelés y a le régulateur aussi

          • Flopoul

            Oui mais si le dénivelé est trop important, ça sert à rien ^^

          • Courgito Alf

            Il faut encore rester attentif… en attendant la Google-car !

          • Flopoul

            Mon dieu, que j’ai hâte qu’elle arrive !

          • 6points

            Oui attentif les yeux rivet sur le compteur….
            C’est vrai que c’est plus safe que de regarder la route justement quand la route propose du dénivelé et quelques virage sans trop de visibilité…
            Tu ne dois pas avoir une forte moyenne kilometrique annuel pour dire de se laisser une marge (genre 80 au lieu de 90…)
            Il y a des usagers qui tapent plus de 75.000kms par an et qui font autre chose que d’emmener maman au supermarché après le boulot…
            90 c’est 90 point barre et quand on ne se fait pas doubler et ou pousser par des PL a 95…
            M’enfin bref encore un taliban pro radarisation… Bonne route quand même vVv…

          • Courgito Alf

            Quand on a une grosse moyenne annuelle raison de plus pour être ATTENTIF (surtout si tu vas vite !), ça signifie maîtriser sa vitesse mais pas seulement !!
            C’est ce qui me permet d’échapper aux radars ET d’assurer de bonnes moyennes (horaires et annuelles)…

            Non je ne suis pas pro-radars, j’aime bien “carburer” de temps à autre mais sûrement pas sur des axes encombrés de traînards… et de radars. Inutilement stressant.

          • 6points

            Pour info, même sur des VN ce sont les vitres elect de série…
            Il arrive même que certains modèles ne propose pas de régulateur basique… (c’est rare mais y en a)
            Et un régulateur basique ne freine pas le véhicule, il coupe juste les gaz, avec du poids ou avec certaine motorisation sans trop de freine moteur, tu prend de la vitesse…
            Le régulateur adaptatif capable de freiner de type ACC, bah c’est loin d’être généraliser (même en option chez VWparticulier)

          • Courgito Alf

            Les véhicules non équipés se font rares ! Et si ce sont des citadines de 50 ch, ça limite les excès de vitesse !

        • Martin

          Une solution : régulateur de vitesse ^^

  • prog-amateur

    J’ai bossé dans l’auto et je vous le dis : les annonces de type “dans 20 ans, on roulera sans conducteur”, c’est l’un des plus beaux excès de confiance jamais lu.
    Cette fois-ci, c’est l’homme qui est responsable… Qu’à fait la Google Car ? N’était-elle pas censé avoir un système de freinage à distance ? Et si demain, cette voiture plantait comme mon super téléphone Android à cause d’une mise à jours en cours de téléchargement ?

    Bref, l’homme, c’est pas le plus sûr, mais confier sa vie à un soft, franchement je leur laisse les clés et la voiture avec.

    • CarFan

      Peut-être. Tu as raison.
      Mais a ce jour statistiquement parlant une google car a zéro accident sur 1 million de kilomètre.
      Ce n’est pas cette voiture qui va rouler bourré… Ou au-dessus de sa capacité du moment (somnolence par exemple).
      Donc tu as moins de change d’avoir un accident dedans que dans un taxi… (par exemple… Je ne dis pas que les taxis roulent bourré en somnolent…)

      • prog-amateur

        Exact. Franchement, je demande à voir quand même.
        Ca me rappelle les annonces de RENAULT sur la voiture volante en an 2000.
        Ce que je pense, c’est que cette Google car n’est pas un produit pour vendre des Google car à terme mais pour vendre le système d’exploitation Google dans les voitures. Un peu comme ils font pour les Nexus.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Nvidia Shield TV : disponible à un prix inférieur à 200 euros

La Nvidia Shield TV est désormais disponible à moins de 200 euros dans un pack comprenant la box Android TV et sa télécommande. Les consommateurs pourront ainsi se tourner vers cette solution qui fait office d’alternative face à l’arrivée de l’Apple TV 4K.

15595b832445eee5d8bc4cf4e0eff726mmm