Google Car : trois blessés dans une collision causée par un vrai conducteur

Maj. le 13 avril 2016 à 17 h 01 min

Il y a quelques jours, un accident a blessé légèrement trois employés de chez Google circulant dans une des voitures sans chauffeur développées par la firme. Si nous sommes encore nombreux à ne pas vouloir confier nos vies entièrement aux machines, cette histoire démontre que c’est encore l’homme qui est responsable de l’accident.

Google Car accident Chris Urmson

Faire confiance à une entité différente de la notre peut rebuter. Pourtant, le pari de Google réside dans le fait de nous faire coexister avec des machines dotées d’intelligences artificielles. Avec ses voitures autonomes, il expérimente depuis plusieurs années maintenant l’efficacité de ces voitures sans conducteur et tous les mois publie un rapport.

1,6 million de kilomètres plus tard, les preuves sont là et penchent en la faveur d’une fiabilité à toute épreuve pour les Google Car. Il y a eu des accidents, certes, mais tous ont été causés alors que les voitures fonctionnaient en mode manuel. Aussi, c’est donc ce mois-ci que la Google Car a causé un premier blessé. Mais encore une fois, l’accident n’est pas imputable à l’Intelligence Articielle, uniquement à nous autres humains. Depuis le début du projet en 2009, les voitures autonomes ont été percutées 14 fois dont 9 fois à l’arrière.

Pour l’entreprise californienne, les routes seraient plus sûres si l’on acceptait de se laisser piloter par une IA. Celle-ci contrairement à nous n’est pas irritable, ne fatigue pas et peut calculer des centaines d’informations instantanément. Chris Urmson, chef du projet a donné de sa personne, ce qui lui a fait subir un léger coup du lapin.

Plongés dans un trafic routier à Mountain View, près du siège de l’entreprise, une collision a eu lieu entre un véhicule autonome de marque Lexus. Le feu est au vert mais une petite file d’attente ne désemplit pas. La Lexus et deux autres voitures freinent pour ne pas se retrouver bloqués au milieu de l’intersection, ce que ne remarquera pas le véhicule juste derrière le véhicule de Chris Urmson. Le véhicule conduit n’a pas fait attention et a percuté le véhicule autonome de Google à environ 27 km/h.

Voici une modélisation de l’accident :

via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Android va équiper les voitures Renault-Nissan-Mitsubishi à partir de 2021

Android va équiper les voitures de l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi à partir de 2021. Suite à un partenariat avec Google, le système d’exploitation et plusieurs applications développées par le géant du net seront en effet directement intégrés aux véhicules. En échange, Google va…