Google aurait gagné 42 milliards de dollars grâce à Android révèle Oracle

Maj. le 21 mars 2018 à 21 h 55 min

Le procès entre Oracle et Google continue de plus belle, ce dernier réclamant pas moins de 9 milliards de dollars au premier pour son utilisation des API Java dans son système d’exploitation mobile Android utilisé massivement de par le monde.

Java sur Android

C’est une affaire qui dure dans le monde d’Android : Oracle, qui a racheté Sun Microsystems et Java en 2009, voyait d’un mauvais oeil l’utilisation de ses API dans le système mobile de Google et l’a poursuivi en justice depuis lors.

Mais celui-ci avait gagné la première bataille, après que la cour ait validé l’argumentaire du développeur américain qui mettait en avant le fait que celles-ci ne pouvaient pas être reconnues comme valides à un dépôt de brevet.

Depuis, la Cour Suprême a révoqué cette première décision et l’affaire a été rouverte aujourd’hui. Le plaidoyer de Google sera le suivant : ils cherchent à argumenter le fait qu’elles soient utilisées sous le domaine du fair use, un argument qui sera difficile à défendre.

L’entreprise Oracle, qui avait déjà annoncé qu’il demanderait 9,3 milliards de dollars en dommages et intérêts au développeur,  a révélé lors du début du procès le pourquoi d’une telle somme : selon lui, Android aurait dégagé pas moins de 42 milliards de dollars de chiffre d’affaires grâce à son système d’exploitation.

Pour sa défense, Google met en avant qu’il fait une utilisation transformatrice des 37 API qui ne sont qu’une fraction infime de son OS, et que Sun Microsystems avant son rachat ne voyait pas d’objection à cette utilisation.

Bien qu’Android 7.0 N devrait passer à OpenJDK entres autres nouveautés, cela ne suffira pas à stopper cette procédure pour les précédentes versions du système. C’est en tout cas une période légale compliquée pour le développeur, qui doit également faire face aux foudres de Bruxelles qui le voit en abus de position dominante sur son OS.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !